Mon petit crabe est privé de sucre

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

 LA LIBERTÉ  MERCREDI 20 JUILLET 2016Benoit-Rozain

S’inspirant des recommandations d’un chercheur français, Benoît Rozain lutte à sa façon contre le cancer

LAURENT GRABET

Cancer » Benoît Rozain est un miraculé. A moins que ce solide Jurassien de 68 ans, résidant sur la côte vaudoise n’ait simplement la tête dure, bien pleine et bien faite. Quoi qu’il en soit, ce prêtre orthodoxe «de métier», atteint d’un cancer du pancréas à évolution rapide, devrait être mort depuis des mois. C’est tout au moins ce qu’un oncologue du CHUV lui avait prédit il y a plus d’un an. «Quand en mai 2015, j’ai refusé l’ablation partielle mais néanmoins handicapante qu’il me proposait et qui devait me sauver pour me soigner autrement, ce spécialiste était sincèrement désolé. Il m’a alors mis en garde comme quoi je risquais de décéder dans les six mois!» se souvient Benoît Rozain.
Quinze mois plus tard, le sexagénaire semble pourtant à nouveau bon pied bon œil. S’il a perdu 20 kilos dans la bataille, ce n’est pas parce que son «petit crabe», comme il appelle sa maladie, l’en a privé. Mais car l’homme de foi a décidé de le mettre au régime sans sucre s’inspirant en cela des prescriptions du célèbre médecin et chercheur français Laurent Schwartz (lire ci-dessous).

Un régime draconien

Grosso modo, le «régime cétogène», que ce scientifique recommande à ses patients, consiste à priver leur organisme de  quasiment tout sucre. «Je mange comme nos ancêtres chasseurs-cueilleurs, à savoir uniquement des protéines et certains légumes. Je n’ai droit ni aux fruits, ni au riz ni aux patates et encore moins à l’alcool, car tout cela booste les cellules cancéreuses. Le sucre est en effet leur carburant. C’est médicalement connu puisque le fameux test PET scan (consistant à injecter une solution sucrée et légèrement radioactive dans le corps du malade pour voir où se situent les cellules cancéreuses, ndlr) utilise cet état de fait», rappelle Benoît Rozain.
Lequel se contente en parallèle de son régime draconien d’ingurgiter quotidiennement deux compléments alimentaires à base de plantes et de consommer du bicarbonate de soude pour détoxifier son  organisme. «Le tout me coûte à peine une centaine de francs par mois», précise-t-il sous les yeux de sa femme Corinne, 51 ans. Cette dernière est médecin généraliste et ostéopathe. «Elle est clinicienne, à savoir que d’éventuelles analyses viennent étayer son diagnostic et non pas l’inverse comme souvent… Malheureusement, de nos jours, trop de médecins ne sont compétents que sur les bases formatées de ce qu’on leur a appris à la fac», affirme ce lecteur convaincu du best-seller La mafia médicale.

Au départ sceptique et inquiète, son épouse approuve désormais sa démarche et en constate l’efficacité tout comme leurs trois enfants. Et les IRM confirment un recul spectaculaire de la tumeur.

La maladie est son «amie»!

«Le pain et les pommes me manquent un peu mais à part ça, ce régime ne me pèse pas. Je l’accepte facilement car grâce à lui je me sens à nouveau bien.» Benoît Rozain aligne en effet les marches de 8 km alors qu’au début de sa maladie monter au troisième étage de sa maison de Lully (VD) relevait du calvaire. L’homme de foi n’a en revanche jamais  douté  de  sa décision.
«Dès que je l’ai prise, une paix, signature du ciel, s’est installée en moi, explique-t-il joliment. Et puis je n’ai jamais eu peur de la mort qui pour moi n’est qu’un passage. La maladie est arrivée de  manière naturelle et  il me semble juste qu’elle reparte de la  même façon!»
Le sexagénaire la voit  comme«une  amie». «Je devrais même l’aimer car elle a des choses à me dire.» Parallèlement à son régime, Benoît Rozain tente de comprendre les causes via le décodage biologique. Cette discipline postule que chaque maladie ne fait que graver dans le corps des problèmes d’origine psychique. Comprendre lesquels et les accepter suffirait à guérir.
«Le pancréas cristallise la colère et les vieilles rancunes et c’est dans cette direction que je creuse en ressortant des tiroirs des blessures d’enfance que je réexamine  avec bienveillance.
C’est très bénéfique!» conclut le prêtre qui, décidément, se soigne de manière aussi efficace que peu orthodoxe!


3 QUESTIONS À
LAURENT SCHWARTZ

LS-la-liberteEn quoi le sucre joue-t-il un rôle central dans le cancer?
Mon équipe de recherche et moi-même avons commencé à réécrire les bases mêmes de la cancérologie voici 25 ans à   l’École   polytechnique.   Quelque 20 000 souris plus tard, nous sommes arrivés à la conclusion que le cancer se résume à une fermentation, que des cellules se gorgent de sucre qu’elles ne parviennent plus à brûler et donc prolifèrent.

Adopter un régime cétogène suffit-il à se soigner?
Diminuer les apports en sucre, véritable carburant des cellules cancéreuses, a un effet réel et important. Mais seul, ce régime ne suffit pas. Il doit être associé à des chimios légères ou à la prise de compléments adéquats. Procéder ainsi normalise le métabolisme et permet aux  cellules de se remettre à brûler efficacement le sucre.

Cela semble plutôt simple. Pourquoi n’est-ce pas appliqué massivement?
Car une partie du monde médical en est encore à penser que seules des molécules chères et complexes peuvent venir à bout du cancer. Mais heureusement, les choses sont en train de bouger. De plus en plus de scientifiques et de patients commencent à comprendre les limites de cette ancienne vision et surtout l’espoir qu’une approche différente peut apporter.
>>PROPOS RECUEILLIS PAR LG


SCEPTICISME OFFICIEL

A l’image de l’oncologue du CHUV Solange Peters, la médecine officielle est encore sceptique quant à l’efficacité du régime cétogène pour  soigner  les  cancers.
«Aucun article scientifique n’a prouvé l’influence du sucre sur les cellules cancéreuses, explique la médecin lausannoise. Une alimentation équilibrée, variée, protéique, régulière, suffisamment calorique et qui convienne individuellement à chaque personne est  la  base  nécessaire au succès de tout traitement anticancéreux. LG


Pour voir le témoignage de Benoît Rozain en vidéo cliquez ici

Il reste 30 commentaires Aller aux commentaires

  1. Eunice Mérisier /
    Bonjour Dr Schwartz. J’ai deux questions: 1) Est-ce qu’ une personne en rémission d’un cancer du côlon peut prendre l’acide alpha lipoique et l’acide hypoxycitrique à titre de préventionM? 2) Est-ce que ce traitement peut aider avec les séquelles de la chimiothérapie, notamment les séquelles neurologiques? Merci de tout ce que vous faites pour aider ceux qui sont concernés par cette maladie et leurs proches. Eunice
    1. Eunice Dérivois Mérisier /
      Bonjour Dr Schwartz,
      J’aimerais bien entrer en contact avec vous si c’est possible. Mon adresse est : edme1609@yahoo.fr
      Merci beaucoup
      Eunice
  2. Barbara LOEMBA /
    Bonjour Docteur,
    J’espère toujours avoir un rdv avec vous svp.
    Un carcinome adenoïde kystique. Plusieurs opérations et radiothérapie.
    J’ai arrêté le sucre et vient de commencer un régime cetogene.
    Merci d’avance
  3. Helene venanzuola /
    Bonjour Dr Shwartz, nous aurions besoin d’entrer en contact avec vous. Glioblastome de degré IV. Opérée d’urgence fin septembre, elle termine un premier cycle de traitement radio-chemio. Nous croyons fermement au traitement metabolique et suivons déjà une alimentation sans sucre. Mais nous aurions besoin d’être suivi.
    Nous espérons que vous voudrez bien nous contacter, ou nous indiquez à qui nous pourrions nous adresser
    Merci d’avance.
    Helene
    helmath.nanev@gmail.com
  4. Florence /
    Bonjour Dr Schwartz,

    Une personne de ma famille est concernée par un glioblastome grade 4. 3eme récidive.
    pourriez-vous me contacter à ce sujet, pour connaitre les possibilités.
    Avec mes remerciements

  5. Marie Elisabeth HANS Doucet /
    Bonjour Dr SChwartz,

    Je souhaiterais beaucoup entrer en contact avec vous si possible bien entendu. Mon adresse e-mail est : mehansdoucet@gmail.com.
    D’avance soyez en vivement remercié

    Marie Elisabeth HANS DOUCET

  6. Eunice Dérivois Mérisier /
    Bonjour Dr Schwartz,
    J’aimerais bien entrer en contact avec vous si possible. Je suis en Haiti. Mon adresse email est : edme1609@yahoo.fr
    En attente d’un message de votre part
    Eunice
  7. Eunice Dérivois Mérisier /
    Bonjour Dr Schwartz, bonjour à tous,
    Avez-vous entendu parler de l’hemohim, un produit coréen destiné à renforcer le système immunitaire? Qu’en pensez-vous?
    Bonne journée
    Eunice
    1. schwartz /
      je ne connais pas
  8. marmignon marie jose /
    bonsoir Dr Schwartz pourriez-vous svp me donner 1 rdv j’ai un cancer du sein traité depuis aout 2015 et je récidive déjà … merci beaucoup !!!! j’ai plusieurs de vos livres et j’y crois !!!!
  9. Eunice /
    Bonjour,
    J’aimerais entrer en contact avec vous, Dr Schwartz, via email si possible. Je suis un chirurgien haitien vivant en Haiti. J’ai fait un DU de cancérologie clinique à Paris en 1990. J’ai été soignée pour une lésion maligne du colon l’année dernière aux Etats-Unis. Merci d’avance pour votre réponse
    1. schwartz /
      envoyer votre mail je vous répondrai

      Laurent

      1. Eunice /
        Bonsoir Dr Schwartz, Merci d’avoir réagi aussi vite: Une de mes questions est la suivante: le traitement acide lipoique et acide hypoxycitrique peut-il prévenir les récidives?
        Merci de votre réponse
        Salutations respectueuses
        Eunice
      2. renolleau /
        Dr Schwartz, je ne sais pas si vous vous souvenez de moi je suis l’amie de Jean Michel Izalguier (le danseur 🙂 ) Mme RENOLLEAU Sylvie n’ayant pas votre numéro de portable et plus de mail je me permets de passer par ce biais…je sais et je comprends ô combien vous êtes débordé mais comme l on s’était déjà rencontré je me permets …..j’ai essayé de passé par la Clinique Labrouste mais ils ont répondu que vous parti à la retraite…je crois surtout que vous êtes en pleine bataille….j’ai un besoin urgent de vous contacter je vous laisse mon mail et mon numéro de portable 06 71 37 20 27 suis dispo ce soir ou demain après midi……
  10. Diane /
    Bonsoir. Je rejoints les personnes heureuses de la découverte de ces informations ; halte au sucre. Partout, omniprésent. Nocif.
    Je m’en doutais de longue date, les aliments doivent devenir notre allié.
    Régime Végan (halte aux viandes, laitages). Un cancer à combattre.
    Mais quel dommage que ces recherches soient passées par le massacre de milliers de souris !!!! Encore et toujours les tests d’animaux ! Mes humains ne sont pourtant pas des animaux !
    1. pierron /
      Warburg ( prix Nobel) que tout le monde cite mais que personne ou presque n a lu a démontré que le sucre moscovado( canne non raffiné) ou rapadura est sans effet sur la cellule cancéreuse qu elle ne peut invertir !
      Donc il est faux de déclarer que le sucre en général nourrit le cancer
      D autre part on lit ici et là que les fruits ( contenant du fructose) seraient à bannir mais si je ne me trompe la canne à sucre est aussi un fruit non ? en tout cas elle contient du fructose. Si ce sucre était nocif je suppose que Warburg n aurait pas exonéré le sucre de canne ,non raffiné, de toute accusation de favoriser le développement de la cellule cancéreuse.
  11. Moulin Carole /
    Je partage totalement le ressenti de Benoît Rozain pour ma part dans un premier temps et en totale panique j’ai bénéficié de toute les avancées de la médecine moderne ce qui m’a sauvé la vie! Mais en parallèle, j ai toujours cherché a sécuriser ma situation cela fait un peu plus de 2 ans que je suit un régime cétogène en parallèle d’une activité physique modérée et comme lui, je me sens sereine!
    1. bernice oliviera /
      Ma bouche est à court de mots, Dr.Wise m’a guéri du VIH qui je souffre des cinq années passées maintenant. Je suis Bernice Oliviera, de Puerto Rico Mexique. Je dois passer beaucoup Lors de l’obtention des médicaments de l’hôpital pour me garder en bonne santé et en vie, j’ai essayé tous les moyens dans la vie pour toujours devenir le VIH négatif, mais il n’y avait pas de réponse jusqu’à ce que je trouve des témoignages sur l’internet des personnes Que été guéris par le Dr .Wise. Je ne crois en médecin de sort ou la phytothérapie pour la guérison du VIH, mais je décidai de faire un pas pour voir si elle pourrait me sauver de cette maladie mortelle. Je contacté Dr.Wise par cet e-mail i vu en ligne drwisehivhealinghome@gmail.com. Je lui ai dit tout sur ma maladie et il a dit qu’il pourrait me aider. J’ai payé pour les dépenses et il m’a fourni des médicaments à base de plantes et de guérison casette moi quelques prescriptions. Je Redbourn il l’a prescrit et est allé pour test après les 14 premiers jours, il était VIH négatif. Je ne pouvais pas croire jusqu’à ce que je suis allé pour le second test le lendemain, je suis allé sur et sur et avec des séries de test et le tout cam négatif Octobre. Son été 3 mois Quê maintenant je suis guéri et je me suis promis d’aider les autres comme moi. donc je vais annoncer à tout le monde dans le monde ayant séropositif, l’herpès, le VPH, l’hépatite B, le brouillard du cerveau, le cancer, la syphilis, l’asthme ou une terrible maladie, ce grand guérisseur contact immédiatement avant qu’il ne soit trop tard. Son email: drwisehivhealinghome@gmail.com ou numéro de téléphone, vous pouvez appeler sa ligne personnelle sur 2349063191711 Il sera toujours heureux de vous aider et en ligne vous assurer d’obtenir guéri à temps.

      Si vous avez encore besoin de mon aide, email bernicecarlosoliviera@gmail.com moi ou ajoutez moi sur facebook: Bernice Oliviera.

  12. Jaio Blisco /
    Je cite:Il m’a mis en garde comme quoi je risquais de décéder dans les six mois!»
    La mise en garde de ces spécialistes « facultatifs » sembent leur être imposée dès la faculté elle-même. C’est la même dans toutes les langues, cela se passe dans tous les pays et elle est destinée à faire peur, à créer de l’angoisse à empirer votre état mental au cas où vous n’acceptez pas le traitement ou l’opération. C’est un scandale! On devrait poursuivre ces médécins par non assistance à personne en danger, par cruauté mentale. Cela fait 60 ans que ça dure. 60 ans que l’on utilise la même thérapie qui si elle ne tue pas tout de suite ne sauve que une infime portion de 0.5 à 1% de malades. On continue de recevoir des miliards pour la recherche contre le cancer et on continue de nous dire que l’on va l’éradiquer l’année d’après depuis 60 ans. Il y a deux mois, une nouvelle étude publiée par l’université catholique de Louvain en Belgique annonçait que les cellules cancereuses étaient gourmandes de lipides et qu’il étaient en train de mettre au point un médicament pour ça…N’est pas « ça » suspect? Il me semble que c’est encore un exemple qui démontre comment on arrive à créer la confusion en lançant des bobards, en racontant le contraire de ce qui est connu et qui risque de réduire le chifre d’affaires des multinationales qui ont tellement d’argent qu’elles peuvent soudoyer qui elles veulent aussi bien chez les politiques que dans les facultés et dans la presse. En outre, il me semble aussi suspect de dire qu’il faut un médicament pour réduire les lipides, comme s’il ne suffisait pas tout simplement de se passer de lipides dans le cas où ils seraient les « nouveaux coupables »
    1. Ben Slama /
      Les chercheurs ne préconisaient pas la mise en place d’un médicament pour « réduire » les lipides mais pour bloquer la consommation des lipides par les cellules cancéreuses. Il y a donc une nuance. Tout comme le traitement métabloc du Dr Schwartz ne réduit pas le sucre mais bloque sa consommation par les cellules cancéreuses.
      Ces chercheurs estimaient par contre que ce l’est pas le malade qui doit faire régime en se privant de graisses mais bien les cellules cancéreuses. Le malade devant consommer les graisses nécessaires à son organisme.
  13. Ferrari Veronique /
    J en suis à des mois de lutte cobtre un cancer du sein metastasé aux poumons, ganglions et cerveau et toujours sous chimio, de plus en plus dificiles a suppporter
    Depuis un an et demi, Hydracy citrate, R lipoate, Metformine, Digoxine et Naltrexone revia faible dose avec controle alimentaire (exit tout ce qui est industriel et gout sucré) ou j ai quand même gardé riz, pates et pain.
    Et dernier pet scan qui revele une evolution massive au niveau ganglionnaire
    Alors dernier espoir il y a un mois je decide le regime cetogene strict. Moins difficile que je ne l ai craint au debut
    On verra….
    1. Rozain /
      Bonne décision….
      Mais adieu pain, pâtes, riz..et tous féculents et légumineuses !!!
      Pas de lait (lactose est un sucre), pas de yogourt et fromage frais,… mais crème et fromage à pâte dure ne contiennent plus de lactose.
      Pas de fruit..où attention à la quantité, il faut pesé une fois pour se faire une idée (fructose), sauf le citron (0 sucre)… et l’avocat, la tomate PELÉE, …

      Il reste beaucoup de bonnes choses… chocolat à 99.., purée d’amandes, coco, noix de macadamia, … crudités, cuidités…
      Nous sommes vite à satiété mais comme nous mangeons beaucoup de protéines il faut penser à équilibrer oméga 3 et 6. L’huile de lin (désamèrisée) est la plus riche en oméga 3.
      Les oeufs sont faciles, et j’ai redécouvert les épices dont certains aident vraiment: cannelle, curcuma (avec poivre et huile), gingembre,…
      Il y a des livres de recettes cétogènes..
      Bon courage et à votre disposition..(vraiment).
      Ça va fonctionner !!
      à bientôt
      Benoît

      Le début est difficile car il faut compter les grammes, vérifier la liste…mais motivé, ça se met en place assez vite.

      1. Mimisuki /
        Bonjour, mon frere a une tumeur au a la tete du pancréas avec jaunisse. Peut il entamer ce régime malgre une fonte musculaire remarquable
        1. Rozain /
          Oui…Mais contacter d’urgence Laurent Schwartz avec votre dossier en pièce jointe :
          dr.laurentschwartz@gmail.com
          La priorité est parfois donnée à retrouver un peu de force physique…
          Quel poids faisait il, quelle taille ?
          Quel poids aujourd’hui ?
          benoitrozain@gmail.com
      2. cricri91 /
        ça paraît tellement simple en vous écoutant, mais comment faire ce régime sans perdre de poids?
        Mon conjoint a entamé ce régime mais pas aussi draconien car il a déjà perdu du poids avec la chimio!
        Quand on élimine tout ce qui contient du sucre, il ne reste pas grand chose. J’ai essayé de trouver des recettes sympa qu’il pourrait apprécier mais je ne peux pas lui donner des oeufs et brocolis tous les jours.
        Il mange des yaourts grecs normalement c ‘est préconisé dans le régime céto et vous dîtes le contraire alors comment faire et quoi manger en réalité. De temps en temps il garde des féculents pour ne pas perdre trop de poids, le plus difficile c’est le gouter ou petit déj. J’ai essayé des recettes mais j’avoue sans sucre c’est pas terrible.
        Si vous avez des idées de recettes je suis preneuse, car j’ai déjà fouillé pas mal sur internet et je trouve qu’il n’y a pas énormément d’idées.

        Merci

        1. Rozain Benoît /
          Des nouvelles ?
          Ne pas oublier le bicarbonate de soude ! 8 à 12 grammes/jour dilué..
        2. Rozain Benoît /
          Bonjour
          Changer ses habitudes alimentaires n’est pas toujours facile !
          On se retrouve à manger plus protéiné et il ne faut donc pas oublier le bicarbonate de soude !
          Les œufs au petit déjeuner c’est très bon !
          Toutes les légumes…Sauf féculents..
          Un sucre avec un indice glycémique très bas : le xylitol, c’est fait avec la sève de bouleau. S’il ne peut vraiment pas s’en passer !
      3. pierron /
        « Pas de lait (lactose est un sucre), pas de yogourt »

        il existe du lait sans lactose
        dans le yaourt maison le lactose est infime car vs n ajoutez pas de poudre de lait comme ds les yaourts industriels

  14. Dupla /
    Témoin cobaye
    J’abandonne la faculté pour la raison
    3 oncologues
    3 dénis
    Régime alimentaire inutile

    Chimio souffrance morphine
    Malheureusement quand on comprend c trop tard

    Plus la force de lutter contre la faculté et ses émules

    Je me réveille de 10 jours de souffrance , la bouche en feu suite à la prise du médicament le plus cher que j’aie rencontré à ce jour

    Et je viens de lire que 50% des « patients »(!!)
    Traités par chimio ou radio ont La sympathique surprise d’y gagner un lot pas inattendu mais pas vraiment annoncé
    Paquet d’aphtes c rien du tout tant que c dans la bouche du voisin qu’avait pas à tomber malade!!

    Si je recommence à m’exprimer c que mes forces reviennent après l’essai de plusieurs calmants

    Le dernier médecin faculté bon teint m’a bien dit que j’étais combative!!

    Je reprends le gout du vrai combat qui n’est pas La reponse par politesse aux propositions des Medecins qui veulent du mal à votre cancer mais oublient votre bien réel

    Hippocrate avait pourtant fait jurer
    Primum non nocere

    Suite promise…

    1. BIANCHI /
      À VOUS LIRE … Les frissons me viennent ; Je viens de perdre mon ex époux à la suite de 28 seances de chimio en 18 mois pour un adénocarcinome du moyen rectum . La morphine a bloqué tout son système digestif , l’a rendu anorexique sur un terrain de dénutrition et d’hypercatabolisme .. Sa cancérologue parle de subocclusion , un mot qui ne veut rien dire autant que tout pour nous cacher qu’il s’agit en réalité d’un lymphome hépatique , hélas , nous le découvrirons après son décès …. Un lymphome lié aux éxcès de chimios …. les plus puissantes , aux doses les plus extrêmes et en double ( systémiques et hépatiques ); Immunothérapie mise en route après plus de 6 mois avec un taux de lymphocytes à 500 …
      L’arrêt du métabloc s’est avéré une catastrophe pour lui , il a préféré écouter sa cancérologue qui le lui a interdit , oui INTERDIT …
      COMME LA GÉNÉRALISTE lui a interdit tt complement alimentaire au seul profit des anti inflammatoires , anti fongiques , benzodiazépines , antibiotiques , IPP SUR UN LYMPHOME HÉPATIQUE …. DONC , ARRÊT respecté , 2 jours plus tard , oedèmes des pieds , des flancs et ascite de 8 kg d’eau , en 2 jours d’arrêt Métabloc , dégradation fatale jusqu’au décès en à peine 15 jours …

Laisser un commentaire

: