Améliorer la fonction de vos mitochondries pour réduire le risque de cancer

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Original version in english heremaster-mitochondria-reduce-cancer-risks

Les mitochondries sont des organites présents dans chaque cellule du corps.

Pressé ? Cliquez ici pour lire le Résumé …

Les mitochondries sont souvent décrites comme des « centrales énergétiques » pour le rôle qu’elles tiennent dans la production de l’énergie cellulaire. Cependant, leur rôle important dans une variété d’autres fonctions biologiques n’a pas été mis en lumière. Des chercheurs de l’United Mitochondrial Disease Foundation ont découvert que seulement 3% du matériel génétique contenu dans une seule mitochondrie est conçu pour produire de l’énergie cellulaire. Alors, quelles sont les principales responsabilités des mitochondries et comment elles favorisent la santé ?

Que sont les mitochondries?

Les mitochondries sont des organelles qu’on trouve dans toutes les cellules du corps, sauf dans les globules rouges. Les mitochondries sont uniques car elles contiennent leur propre copie de l’ADN. Les 3% de l’ADN responsable de la production d’énergie cellulaire génèrent 90% de l’énergie d’une cellule sous forme d’ATP ou adénosine triphosphate.

Éventuellement plus important encore, les mitochondries ont un rôle critique dans la régulation des principales voies métaboliques du corps.

Les facteurs génétiques et les stimuli environnementaux ont un impact sur la façon dont les mitochondries sont utilisées au sein d’un organisme. Par exemple, la mitochondrie a des fonctions spécifiques dans diverses parties du corps et sa quantité diffère selon l’action, qu’il s’agisse de décomposer l’ammoniac dans le foie ou surgir dans de hautes concentrations dans les muscles pectoraux de pigeons en vol.

Les Mitochondries assurent des fonctions vitales

Les mitochondries sont non seulement des générateurs d’énergie, elles sont des organites clés qui assistent aux processus métaboliques quotidiens tels que:

  • maintien des taux de lipides
  • apport d’énergie nécessaire pour la circulation du sang
  • maintient de bonnes concentrations d’ions requises pour la communication physiologique
  • assistance au transport du glucose et de l’insuline
  • suppression des risques potentiels pour la santé, y compris l’enlèvement des cellules endommagées qui peuvent nuire à la santé

La destruction ou l’affaiblissement des mitochondries peuvent entraîner des complications de santé graves, y compris la sclérose en plaques, l’autisme, le trouble bipolaire, le syndrome de fatigue chronique, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et le cancer.

Dysfonction mitochondriales associées au cancer

Des régions spécifiques au sein des mitochondries subissent un taux élevé de la

respiration cellulaire lors de la production d’énergie. Lorsqu’un changement s’y produit, les risques de cancer augmentent. Les taux élevés de respiration cellulaire sont associés avec la génération de radicaux libres qui, étant à proximité, peuvent endommager l’ADN de la mitochondrie. L’incidence du cancer du poumon, du carcinome des cellules rénales et du cancer du sein augmente suite à ces mutations qui se produisent au sein de l’ADN mitochondrial.

À la suite d’une production excessive de radicaux libres, les mitochondries créent un stress oxydant qui empêche les antioxydants de défendre le corps contre le cancer. Les dérivés réactifs de l’oxygène (ROS en anglais) représentent une espèce très puissante de radicaux libres qui peuvent épuiser les niveaux de la vitamine C et de stimuler l’inflammation systémique du corps. Pendant que l’inflammation progresse, des « fuites » vers le cerveau et le tube digestif des signaux envoyés par le système nerveux central ont été démontrées. Cela se traduit par une réponse auto-immune du corps. Les sources d’antioxydants disponibles s’appauvrissent pendant que le système immunitaire tente de défendre le corps contre une menace inconnue.

Chez les personnes ayant un dysfonctionnement mitochondrial, on a trouvé de faibles réserves d’antioxydants dont la carnitine, le glutathion et la thiorédoxine. Le cancer se caractérise par de nombreux facteurs qui conduisent à la dépression, un système immunitaire affaibli et le stress oxydant chronique. Le dysfonctionnement mitochondrial est associé à l’accentuation de chacun de ces facteurs.

Renforcer votre fonction mitochondriale

De nombreuses stratégies peuvent aider à améliorer la fonction des mitochondries et à réduire votre risque de développer un cancer. Dès aujourd’hui, commencez à intégrer des habitudes d’une hygiène de vie saine dans votre routine quotidienne. Votre première étape peut être de vous assurer de faire suffisamment d’exercice physique chaque jour, ce qui améliore la circulation sanguine et augmente l’activité mitochondriale.

Le jeûne intermittent

Il a été démontré que le jeûne intermittent peut éliminer les mitochondries endommagées du corps par un processus connu sous le nom de mitophagie. Ce processus permet aux mitochondries d’éliminer les déchets, les radicaux libres et les protéines dépliées qui affaiblissent l’immunité et accélèrent le développement de maladies cancéreuses.

Le régime cétogène

Une alimentation riche en graisses saines et faible en glucides est un excellent moyen pour produire de l’énergie en contournant les mitochondries. Il a été démontré que le régime cétogène améliore la santé des personnes atteintes de l’épilepsie et faiblesse musculaire.

Un régime alimentaire nutritif Supporte la fonction mitochondriale

Protéines clés, enzymes et vitamines sont essentielles pour la santé des mitochondries et la réduction de votre risque de cancer. La supplémentation des nutriments suivants a pour effet de promouvoir la fonction des mitochondries:

  • Acétyl-carnitine: contenu dans la viande rouge, cet acide aminé est responsable du transport de certains composés dans le corps et a également été montré pour augmenter la production de
  • Vitamines B: Il a été démontré que la biotine ainsi que la vitamine B12 améliorent la fonction mitochondriale. Ces vitamines sont conçues de façon unique pour favoriser la synthèse du glutathion ainsi que d’autres
  • Acide alpha-lipoïque: (ALA) Acide alpha-lipoïque améliore la fonction des mitochondries dans le cerveau et stimule les capacités cognitives d’un
  • Coenzyme Q10: Aussi connu comme CoQ10, ce puissant antioxydant est un élément essentiel à la chaîne de transport d’électrons dans les mitochondries, qui génère de l’énergie. Un déficit d’antioxydants, en particulier celui en CoQ10 peut empêcher les mitochondries de produire l’ATP. Il a été cliniquement prouvé que la supplémentation en CoQ10 améliore les symptômes qui nuisent à la santé.

Évitez toxines environnementales

L’exposition à des toxines environnementales augmente le risque de dysfonctionnement mitochondrial, de maladies graves et du cancer. Les toxines environnementales telles que métaux lourds provenant des pesticides et substances cancérigènes contenues dans la fumée contribuent au stress oxydant chronique. Évitez l’exposition à des toxines environnementales en contrôlant ce que vous pouvez, choisissez de manger des aliments sains, pratiquez des techniques de désintoxication ainsi que des exercices pour réduire le stress.

La biogenèse de la mitochondrie

Les chercheurs commencent à comprendre quelle est l’importance de la formation de nouvelles mitochondries dans un processus connu sous le nom de biogenèse mitochondriale. Les principaux facteurs qui influent sur la capacité des mitochondries à croître et à se diviser comprennent l’exercice, la réduction du stress oxydant, la température et la restriction calorique.

Il est nécessaire d’avoir plus de résultats provenant des essais cliniques humains pour identifier pleinement la stratégie thérapeutique pour la biogenèse mitochondriale afin de réduire la gravité des troubles et des cancers associés à un dysfonctionnement mitochondrial. Réduisez votre risque de développer le cancer et participez par votre propre technique à la formation de nouvelles mitochondries. Faites le choix chaque jour de limiter votre exposition aux contaminants environnementaux, faites de l’exercice, et réduisez le stress oxydant dans votre corps par une alimentation riche en nutriments.

 

Résumé de l’article

  • Les mitochondries sont souvent décrites comme des « centrales énergétiques » pour leur rôle dans la production d’énergie Elles sont non seulement des générateurs d’énergie, mais aussi des organites clés qui assistent aux processus métaboliques quotidiens.
  • La destruction ou l’affaiblissement des mitochondries peuvent entraîner des complications de santé graves, y compris la sclérose en plaques, l’autisme, le trouble bipolaire, le syndrome de fatigue chronique, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et le
  • De nombreuses stratégies peuvent aider à améliorer la fonction des mitochondries et réduire votre risque de développer un Ceux-ci incluent l’exercice, le jeûne intermittent, et un régime cétogène.
  • Les compléments alimentaires suivants sont réputés pour améliorer la fonction mitochondriale:
    • Acétyl-carnitine
    • Vitamines B
    • Acide alpha-lipoïque
    • Coenzyme Q10

Soutenez la fonction des mitochondries saines en faisant le choix chaque jour de limiter votre exposition aux contaminants environnementaux, pratiquer l’exercice, et réduire le stress oxydant dans votre corps par une alimentation riche en nutriments.

 

Il reste 44 commentaires Aller aux commentaires

  1. CLAVIER /
    Pourrait-on envisager le traitement aux acides lipoïque et hydroxycitrate comme préventif au cancer?
    La question serait de savoir quand commencer le traitement?
    Il semblerait cohérent de l’envisager dès qu’un nombre suffisant de cellules sera rendu incapable, par l’inflammation, de bruler le pyruvate dans les mitochondries entraînant conjointement le rejet, à l’extérieur de la cellule, d’acide lactique et une concentration anormale de pyruvate, dans la cellule.
    La concentration en pyruvate dans la cellule ne pouvant être mesurée directement, une mesure conjointe du taux d’acide lactique et de dioxygène dans le sang pourrait, peut-être, en constituer une mesure indirecte.
    1. Patrick MARC /
      Les choses ne sont pas aussi simple, contrairement à ce qu’écrit le docteur SCHWARTZ.
      Car en fait quand vous faites une activité physique d’intensité moyenne qui demande rapidement plus d’énergie que ne peut vous fournir l’oxygénation du sang, vos muscles entrent en mode de fonctionnement glycolyse anaérobique (comme les cellules cancéreuses) et produisent de l’acide lactique, qui sera éliminé plus tard lentement par votre foie. Pour mieux comprendre lire entre autres ces deux liens:
      http://our-tpe.e-monsite.com/pages/la-phase-de-competition/les-molecules-d-atp-et-d-adp.html
      http://www.sportiform.com/sport_et_filieres_energetiques.html
      Donc les cellules musculaires passent naturellement d’un mode énergétique à l’autre et vice versa.
      L’effet WARBURG, c’est quand la cellule ne sait plus utiliser que le mode glycolyse. En 1956 WARBURG a expliqué que cet effet ne se déclenchait qu’après une succession de cycle avec puis sans inflammation, non pas sur une inflammation permanente. Ensuite c’est imprimé quelque part et c’est difficile de l’effacer, façon de parler.
      Donc pour la mesure du taux lactique, c’est assez compliqué pour distinguer le normal de l’anormal.
      Quand au préventif, il est assez simple, c’est une question d’hygiène et de mode de vie.
      Pratiquer une activité physique régulière avec fréquemment des modes intenses, pour habituer vos mitochondries à passer régulièrement d’un mode énergétique à l’autre en espérant l’exemplarité des muscles vers les autres organes.
      Pour ce qui est des compléments alimentaires, vous les trouverez simplement dans une alimentation naturelle variée et bio:
      L’acide alpha r-lipoique, on en trouve à l’état naturel dans les épinards, les rognons, le cœur, la viande de bœuf et les brocolis, plus une petite cure régulière de compléments alimentaires passé un certain age.
      Ajoutez y un peu de curcuma dans vos recettes pour varier d’anti-oxydant.
      Pour l’hydroxycitrate, c’est moins facile car on ne le trouve principalement que dans un fruit exotique le Garcinia Cambodgia, donc cure de complément quasi obligé, à moins de trouver de quoi se faire régulièrement une tisane d’Hibiscus sabdariffa, qui en contient aussi mais moins.
  2. CLAVIER /
    2 faits :
    -L’acide lipoique, qui normalement assure le rôle de co-enzyme de la PDH, manque à la mitochondrie de la cellule cancéreuse, un apport d’acide lipoique permet généralement de redémarrer la mitochondrie.
    -L’acide lipoique (C8H14O2S2) est produit dans la mitochondrie à partir d’une réaction entre une molécule d’acide caprylique (C8H16O2) et du soufre bio-disponible.

    3 hypothèses au manque d’acide lipoique dans la mitochondrie:
    -1: manque d’acide caprylique dans la mitochondrie,
    -2: manque de soufre bio-disponible dans la mitochondrie,
    -3:réaction de production de l’acide lipoique bloquée par la présence de métaux lourds liés aux éléments soufre (intérêt de chélateur de métaux lourds type DMSA qui viendraient libérer l’élément soufre dans la mitochondrie )

    1. schwartz /
      l’inhibition mitochondriale est due a l augmentation de pression ( inflammation)
      Laurent
      1. malypaet /
        Justement les métaux lourds comme le mercure et l’arsenic peuvent provoquer l’inflammation qui déclenchera le cancer, comme en Inde avec les puits pollués à l’arsenic:
        https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26434849
        Beaucoups d’autre exemples en inde et aussi pour le mercure.
        Le DMSA & Co chelatte ces métaux comme l’acide Alpha lipoïc, mais seul ce dernier peut franchir la barrière du cerveau, c’est pourquoi les deux sont souvent associés contre le mercure ou l’arsenic.
        Ensuite on revient à mon premier commentaire.
        D’autre part contrairement à l’acide Alpha lipoïque, le DMSA & Co peut être dangereux, voir mortel pour certaines personnes.
        Quant aux canadiens ils ont un conflit d’intérêt sentimental car il est surtout fabriqué en tant que solvant a partir de leurs forêts !
      2. CLAVIER /
        L’inflammation semble être une réaction locale de protection d’une organisation cellulaire.
        Comment une réaction de protection, qui réussit durant un temps a sauvegarder une organisation cellulaire (temps de latence, nécessaire et variable, selon les organismes, à la cancérisation ) pourrait- elle, sans intervention d’un processus extérieur à l’inflammation, entraîner la destruction de ce même organisme?
        1. schwartz /
          l inflammation est une augmentation de pression et ce n est que cela
          1. CLAVIER /
            Si l’inhibition mitochondriale est due à une augmentation de la pression dans la cellule, l’apport conjoint d’acide lipoïque et de d’hydroxycitrate permettrait donc de relancer la combustion du pyruvate dans la mitochondrie et de colmater ses fuites en faisant baisser la pression dans la cellule?
          2. schwartz /
            vous avez compris
  3. CLAVIER /
    Bonjour,

    L’acide alpha lipoîque est également utilisé, lors d’intoxication chronique au mercure, pour chélater le milieu intracellulaire.
    Pourrait-on penser qu’il y ai un rapport entre cancer et présence de métaux lourds dans la mitochondrie de la cellule?
    Un autre chélateur est utilisé pour chélater le milieu intracellulaire nommé le DMSA. Pourrait-on envisager utiliser ce produit au même titre que l’acide alpha lipoîque?

    1. malypaet /
      Bonjour, l’acide alpha lipoïque est naturellement présent dans les celules, il y joue un rôle clef, de moins en moins present avec l’âge et dans certaines conditions.
      Donc sa réintroduction en complément nutritif dans le traitement Metabloc vise à régénérer les cellules cancéreuses pour qu’elles retrouvent leur fonction normales.
      Alors que le DMSA ou le DMPS, vise à chelater certains métaux lourds nocifs pour les éliminer du corps. Évidemment dans certains cas s’il y a inflammation avec ces métaux lourds cela peut aussi avoir déclencher l’effet warburg. Mais même après avoir éliminé ces métaux lourds, comme la machine cellulaire c’est emballée et à générée sa propre inflammation, seul l’acide alpha lipoïque est capable d’y remédier.
      1. schwartz /
        Le DMSO?
        je ne sais pas
        les canadiens m en ont dit du bien il y a une semaine
        Laurent
        1. CLAVIER /
          DMSA (H4S204)
          (le DMSO est de formule brute C2H6SO).
          Pour chélater l’extracellulaire un autre produit, le
          DMPS, est utilisé (H3O3S3).
          L’acide alpha lipoïque, qu’en à lui, qui chélate l’intracellulaire
          est de formule brute C8H14S2O2.
          Le DMPS, DMSA, AAL contiennent 1, 2 ou trois atomes de soufre
          contribuant à l’élimination des métaux lourds (en extra et/ou intra cellulaire) lors du processus
          de chélation.
          1. schwartz /
            merci je ne connaissais pas
            est ce qu ils ont des effets sur la PDH?

            Laurent

          2. CLAVIER /
            Le DMPS et le DMSA
            ne sont pas co-enzymes de la PDH
            mais des chélateurs de certains métaux lourds ( As, Pb, Hg…)
            car ils contiennent dans leur structure moléculaire
            deux groupements thiols (soufre-hydrogène) permettant de capter un métal lourd.

            L’intérêt du DMSA serait de « nettoyer » la mitochondrie des métaux lourds si l’on fait l’hypothèse que c’est la présence de ces derniers dans la mitochondrie qui, en se liant avec l’élément soufre, empêcheraient sa disponibilité dans la mitochondrie lors de la synthèse de l’acide lipoique (C8H14O2S2) à partir de son précurseur l’acide caprylique (C8H16O2).

            Un autre chélateur proche de l’acide lipoique pourrait remplacer le DMSA: c’est l’acide
            dihydrolipoique (C8H16O2S2).

            Le DMPS et le DMSA sont des
            molécules synthétiques comportant chacune
            deux groupement thiol (SH) ayant pour action de chélater
            certains métaux lourds en extra (DMPS) ou intracellulaire (DMSA).
            Elles ne sont pas co-enzymes de la PDH.
            Le DMSA ne presente

  4. Vey /
    J’utilise l’acide alpha Lipoïque et l’acide hydroxycitrate pour soigner un cancer du sein métastasé, comme c’est décrit dans le livre « Traitement simple et non toxique ». Mais j’ai des problèmes d’estomac, j’ai des remontées acides, et je n’arrive plus à avaler toutes ces gélules. Que faire ?
    1. schwartz /
      changer de marques d’acide lipoique cela suffit habituellement
      laurent
      1. Vey /
        Merci pour votre réponse, j’utilise celui des laboratoires Solar. Je vais vois comment en changer. Il y a peu de choix sur Internet en Amazon et je suis déjà faite escroquer par un autre distributeur.
        D’autre part, l’acide hydroxycitrique me semble tout aussi ravageur pour l’estomac.

        Cachez je suis sous chimio sous taxol depuis mars, ce qui fragilise mon estomac. Je m’emploie à sortir cette chimio pénible, pour les vacances et pour pouvoir votre traitement avec un estomac en état.

        1. malypaet /
          Acide alpha lipoic ou r alpha lipoic ?
          Ci après deux labo français pour la forme naturelle r alpha lipoic mieux tolérée:
          https://www.nutrixeal.fr/r-lipoate-de-sodium-100-mg-90-gel-aal-r-lipoic-acid-c2x17125231
          https://www.laboratoire-beauchamp.com/defenses-naturelles/48-sodium-r-lipoate-60-capsules.html
          1. schwartz /
            cher monsieur ce site est indépendant de tout laboratoire et il est hors de question d’en faire une quelconque publicité
            Laurent
          2. Vey /
            Merci pour ces indications, j’ai fait une petite commande auprès d’un des laboratoires dont vous me signalez l’existence, et l’aurai dans quelques jours. Même si ce n’est pas un forum commercial, c’est gentil de donner un coup de main.
            Mon oncologue ne sera pas content mais je vais arrêter bientôt cette chimio qui me détruit et mon système digestif ira mieux.
  5. DARROUZES /
    Bonjour,
    Juste une petite question à Luc qui a déposé son commentaire à Luc : comment avez-vous fait pour avoir eu des conseils du Docteur SCHWARTZ, comment avez-vous fait pour le contacter ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement.
  6. Luc /
    Bonjour.

    Je suis actuellement traité par hormonothérapie pour un cancer de la prostate.

    Sur les conseils du docteur Schwartz, je prend également de la Metformine, du Sodium R-lipoate et de l’hydroxycitrate, et je suis le régime cétogène.
    Probablement à cause de ce régime, mes ongles sont beaucoup plus fragiles. Pour faire face à ce problème, sur les conseils de mon épouse qui est infirmière, je prend de la Biotine depuis un peu plus d’une semaine : 3 comprimés de 5 mg par jour (selon la posologie indiquée sur la notice).

    Or, depuis que je prends de la Biotine, j’ai le sentiment que je suis plus facilement en cétose.

    Je me demande donc si d’autres personnes ont noté des effets de la Biotine sur leur régime ou sur leur maladie.
    Je me demande aussi quelle est la dose maximale qu’on peut prendre par jour. Peut-on en prendre sur une longue durée (plusieurs mois / années) ? A t-elle des effets secondaires ?

    Merci d’avance à ceux qui répondront à ces remarques et questions. Et merci à ceux qui animent ce site.

    1. malypaet /
      J’ai trouvé ceci pour relier la biotine (vitamine b8) a l’accélération de la cetose:
      « 2918 : carence en biotine (B8)

      nécessaire à la production d’énergie (métabolisme des graisses). Symptomes de carence en biotine : perte de cheveux, dermatite, fragilité des ongles, douleurs musculaires, dépression, fatigue
      La flore intestinale produit 40-50% de la biotine dont on a besoin tous les jours
      pbs de gluten augmente carence en biotin. »
      Donc la biotine interviendrait dans le métabolisme des graisses (cetose).
      Voilà, donc si vous corrigez votre carrence en biotine, vous ameliorez votre passage en cetose.
      Ne pas en faire une généralité car d’un autre côté l’abus de vitamine est aussi un danger pour la santé.
      La vie est une histoire d’équilibre!

    2. malypaet /
      J’ai ouvert un sujet pour la biotine dans le régime cétogène :
      http://forum.guerir-du-cancer.fr/viewtopic.php?f=15&t=208&p=530#p530
      1. schwartz /
        la biotine relargue les acides gras et donc contribue a la cétose
        LS
        1. malypaet /
          Alors ok pour le benefice de la cetose.
          Mais quid de son action métabolique dans le cadre d’un cancer ?
          Comme vous savez, les acides gras sont le troisième carburant potentiel métabolique des cellules cancéreuses, après le glucose et la glutamine.
          Avec la force de Darwin qui pousse les cellules cancéreuses à trouver d’autres solutions d’approvisionnement en cas de privation, comme je n’ai pas encore bien compris la relation entre biotine et acides gras, d’un point de vue d’un malade du cancer, l’apport supplémentaire de biotine est-il bénéfique ou néfaste dans le cadre d’une sur-consommation d’acides gras (fatty acids) par les cellules cancéreuses ?
          (Une sorte d’effet Warburg avec acides ces comme carburant).
          J’ai trouvé une équipe sur Internet qui est allé un peu plus loin en thérapie métabolique, avec une tri-thérapie ciblant la glucose, la glutamine et les acides gras.
          Le Metabloc se situe comment vis a vis des acides gras ?
          1. DARROUZES /
            Bonjour,
            Pouvez-vous nous donner le site sur lequel on peut trouver cet équipe qui pratique cette thérapie métabollique ?
            Merci d’avance.
            Cordialement
          2. malypaet /
          3. malypaet /
            J’ai oublié de préciser qu’il s’agit d’une publication sur les résultats d’une recherche in vitro et in vivo sur des souris.
            Le passage sur l’être humain via essai clinique ou traitement de personnes en cas désespéré comme avec le metabloc n’a pas été réalisé il me semble.
            Donc prudence et accompagnement médical obligatoire.
            Chaque personne est unique et chacun peu réagir plus ou moins bien à une association de médicaments.
    3. malypaet /
      Pour luc: la biotine peut être prise sur une durée de 2 à trois mois.
      C’est aussi beaucoups donné aux femmes après chimio avec le bepantheme pour la repousse des cheveux. Donc bien connu et maîtrisé, parler en a votre médecin traitant. Je suppose qu’il existe des prises de sang pour contrôler le niveau minimum de biotines dans vos cellules.
  7. BOISSON /
    Bravo et merci pour votre contribution.Chacun fait avec ses moyens, si cela reste perfectible, cela peut être aussi de la responsabilité de chacun.
  8. evelyne Gentit /
    Mon commentaire était sans méchanceté bien sûr et mon anglais scientifique bien insuffisant pour vous aider à traduire cette sorte d’article, mais bien le comprendre était mon seul soucis ! en tout cas merci pour tout ce qui parait sur le site, toujours pertinent et fort intéressant.
    Bon courage à vous tous.
    Bien amicalement
  9. Delphine /
    C’est avec plaisir que je contribuerais aux traductions, voire à suggérer des articles à traduire et je ne suis pas un robot, mais une patiente qui s’informe et partage ses sources autour d’elle.
    1. Guérir du Cancer / Auteur du Post
      Merci de votre proposition, c’est avec plaisir que je publierais des articles que vous voudrez bien me faire parvenir. Je retiens également votre offre de traductrice, qui me serait très utile, car comme vous avez pu le constater je ne maîtrise pas trop la langue de Shakespeare et c’est pourquoi j’ai, dans un premier temps, recours à Google, mais habituellement je suis plus vigilant sur le résultat et j’essaie de faire en sorte qu’il soit, sinon strictement fidèle, du moins compréhensible. J’avoue que sur ce dernier article j’ai été nul !
  10. Kornélia /
    « Commencez à faire saine habitudes de vie partie de votre régime aujourd’hui. »
    Goukelle traîne-sleït a encore frappé. Il faudrait peut-être passer un balai sur le texte français.
    1. Guérir du Cancer / Auteur du Post
      Merci, au moins cela prouve que vous avez lu l’article. Je reste ouvert à d’autres suggestions.
      1. Kornélia /
        Ma suggestion: vous prêter mon balai. Il est volontaire pour faire un peu de ménage :-).
        1. Guérir du Cancer / Auteur du Post
          Suggestion retenue, vous pouvez déjà, si vous le souhaitez, me faire parvenir un texte « clean » !
          1. Kornélia /
            Avec plaisir – ce soir, ou au plus tard demain. C’est sur l’email de webmaster que je vous contacte?
          2. Guérir du Cancer / Auteur du Post
          3. Kornélia /
            C’est fait, j’ai envoyé hier soir.
  11. Gentit evelyne /
    Excusez ma critique, mais je me permets d’intervenir à propos du texte même de cet article . En effet cette publication est très intéressante et en apprend plus sur les fonctions si importantes des mitochondries mais elle est presque illisible à certains passages tant la traduction par ordinateur est mauvaise…! Une correction serait nécessaire ou alors seulement la publication du résumé…
    Merci .
  12. etienne /
    Si ces bons conseils pouvaient être affichés devant chaque supermarché et cabinet de médecine … le trou de la sécurité sociale se résorberait à vitesse grand V …

    Merci encore de toujours donner l’info utile 🙂

Laisser un commentaire

: