Témoignage de Patrice Hervé – Cancer de la langue

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

C’est fin octobre 2016 qu’un cancer déjà avancé de la base de la langue m’est diagnostiqué. En plus de la masse hypo pharyngée latéralisée à gauche, on trouve une adénomégalie volumineuse sous l’oreille gauche.

Les rendez-vous pour affiner le diagnostic s’enchaînent assez bien et une 1ère chimiothérapie de 5 jours consécutifs est programmée pour le 19 décembre 2016.

Ne pouvant rester inactifs en attendant, mon épouse qui suit la page « guerir.org » tombe sur un article concernant le régime cétogène. L’article renvoie au livre « le régime cétogène contre cancer » aux éditions Thierry Souccar.

Sans attendre, le livre est commandé et je suis séduit d’emblée par la logique qui a animé les médecins qui l’ont co-écrit.

Je me lance immédiatement dans la mise en œuvre du régime cétogène et j’élabore rapidement un petit logiciel sur Excel me permettant d’équilibrer le rapport PLG (protides, lipides, glucides) par 24 heures.

Au bout de quelques jours je suis en cétose ; cela fonctionne !

Arrive bientôt le 19 décembre, et je fais déjà le constat que la masse sous l’oreille a diminué.

Le protocole établi a été le suivant (CHU Caen/Centre Baclesse à Caen) :

  • 3 chimiothérapies de 5 jours consécutifs
  • 35 séances de radiothérapie

Après ma 1ère chimiothérapie, alors que j’étais vraiment mal en point, je suis allé à un rendez-vous chez une thérapeute pratiquant l’E.F.T (Emotionnal Freedom Technics) ; et au retour je me suis mis à écrire…..Cela a donné un livre «  A Gorge nouée » (éditions lulu.com) sorti d’un jet : 3 semaines d’écriture……

Le parcours a été semé d’embûches, notamment deux hémorragies de la tumeur, dont la seconde qui m’a valu une embolisation de la langue (obstruction des artères arrivant à la langue), intervention très pénible.

En février 2017, j’ai dû commencer à me nourrir par sonde du fait de la mucite récurrente et des incidences liées à la localisation de la tumeur, à savoir au fond de la bouche, sur le trajet de la nourriture. Deux hospitalisations ont été nécessaires du fait d’aplasies fiévreuses.

Arrivé à près de 30 séances de radiothérapie, j’ai eu le cou si brûlé qu’une hospitalisation a été de nouveau nécessaire avec interruption des séances durant 15 jours.

Néanmoins, je n’éprouvais pas de douleurs liées aux brûlures car j’avais sollicité l’aide d’une personne pratiquant des soins à distance (« coupeur de feu »)

J’ai fait le régime cétogène sans faillir jusqu’à la pose de la sonde gastrique et même pendant les hospitalisations car mon épouse m’apportait les aliments nécessaires au quotidien dans une glacière.

C’est seulement durant le temps où j’ai eu la sonde que j’ai dû l’interrompre, à mon grand regret.

Mais dès que j’ai pu me réalimenter, vers la mi-avril 2017, j’ai repris le régime cétogène, car j’étais tout à fait convaincu de la synergie formidable qu’il opérait avec la chimiothérapie et la radiothérapie.

En dehors des effets secondaires des traitements qui ont pu m’atteindre à certains moments (aplasies, mucite, brûlures au second degré) je peux témoigner du fait que je suis resté debout et que j’ai gardé une assez bonne énergie tout au long du parcours.

J’ai également accompagné la mise en œuvre du régime cétogène par la mise en route de la marche à pied. Etant en surpoids depuis des années et souffrant des genoux dès que je marchais un peu, je limitais au maximum toutes sorties à pied.

Mais mon épouse m’a fortement incité à sortir et à recommencer à marcher. Et c’est alors que je me suis rendu compte très rapidement, que je pouvais augmenter les distances. Après seulement 15 jours de régime cétogène, mes douleurs aux genoux avaient disparu….

J’ai continué à marcher autant que j’ai pu le faire, entre les hospitalisations, et quand je m’en sentais capable. C’était un effet tout à fait inattendu du régime cétogène.

J’ai informé le personnel médical de ma démarche. J’ai pu constater que personne ne connaissait le régime cétogène et son apport dans le cancer. J’ai eu au mieux une écoute bienveillante, au pire une parfaite indifférence du corps médical. Mais personne ne m’a empêché de le faire…Certains personnels soignants (infirmières, aides-soignantes) s’y sont intéressés néanmoins et j’ai toujours eu l’entière possibilité de compléter les menus proposés à l’hôpital par des aliments cétogènes. Mon épouse est tombée des nues face à l’encouragement d’un médecin à boire du coca-cola pour juguler la mucite : « reprenez le contrôle de votre bouche, il faut boire du coca » !

Mon médecin traitant a pris sa retraite pile au moment où le cancer m’a été diagnostiqué ; et je me suis retrouvé dans un certain no man’s land de ce point de vue-là. Néanmoins, j’ai sollicité l’accompagnement du  médecin traitant de mon fils handicapé, pratiquant une médecine holistique, et qui m’a également aidé par des traitements de drainage pour faciliter l’élimination des produits de chimio, m’a prescrit la vitamine D, et a suivi mes analyses biologiques en lien avec le régime cétogène.

Au cours de ces mois de traitements, j’ai demandé si une évaluation de l’état de la tumeur pouvait être réalisée à mi-chemin du protocole établi (chimiothérapie et radiothérapie) ; le corps médical n’a pas accédé à ma demande. Et pourtant, j’avais la conviction que l’alliance du régime cétogène et des traitements conventionnels boostait la régression du cancer. J’étais convaincu qu’on aurait pu alléger un peu les chimiothérapies et diminuer le nombre de séances de radiothérapie. Mais non, rien à faire, protocole et certitudes obligent.

Fin avril 2017, consultation chez l’ORL qui me suit au CHU : elle saisit son endoscope, le temps est suspendu…..elle descend par la fosse nasale… elle observe très attentivement…. Puis elle dit : « c’est parfait, il n’y a plus rien, absolument plus rien ».

Le scanner va ensuite confirmer ce qu’elle a vu ; je suis en rémission complète.

Immense soulagement…. Aujourd’hui, soit en mars 2018, je vais très bien et je continue le régime cétogène. J’ai retrouvé un poids idéal et je n’ai plus aucune variation de poids. Je suis suivi tous les deux mois et pour le moment, la rémission complète est confirmée.

J’ai témoigné de tout ce parcours dans un livre « Vivant, je suis vivant » (éditions lulu.com) et mon fils aîné vient de mettre la dernière touche à un site internet dédié à la mise en œuvre du régime cétogène, selon les principes évoqués dans le livre « le régime cétogène contre le cancer ». En effet, le logiciel Excel que j’avais élaboré ne permettait pas à tous les utilisateurs d’y accéder selon leur version d’Excel.

Le site est gratuit, accessible sur ordinateur, tablette, smartphone et je souhaite qu’il rendre service à tous les malades qui veulent se lancer dans l’aventure du régime cétogène contre le cancer, associé aux traitements conventionnels.

Pour y accéder suivre le lien suivant : http://cetogene.info

Il reste 15 commentaires Aller aux commentaires

  1. Stéphane Veilleux /
    He born c’ est fort intéressant,
    J ai eu un cancer de la base de la langue et de la gorge en août 2017, j ai eu 3 traitement/cycle de chimio robuste suivie d une chirurgie rédaction de la base de langue et d une partie de la gorge/palais mou près de la luette,
    Et une dissection aggressive bi latérale des glande lymphatiques , ou en biopsie on a trouver des signes de cancer de la thyroïde, donc suivie de l ablation complète de la thyroïde suivie d’un traitement à l’ iode radioactif .
    Je n’ ai pas eu de radiothérapie pour la langue bien que. C’ est normalement le traitement standard. Car j étais candidat pour une étude du Dr Sadeghi du Chum Mc Gill à Montréal (ORL)
    J ai plus ou moins fais une diète faible en sucre durant une partie du traitement car en même temps que le cancer on m a diagnostiqué un diabète type 2
    J’ai aussi pris des suppléments de curcumine
    Garder le taux de glycémie en contrôle n’ a pas été facile du au neupogene pris durant les traitements mais j’ai malgré tout une moyenne de 7.2mmol/L sur les dernières 202 analyses
    Ce fut surtout possible grâce à l élimination de tout sucre ( par contre riz et pâtes furent parfois present) Sauf pour des sucres caché et quelques écarts
    Mon traitement à l’iode date de la semaine dernière , durant presque tout le traitement je suis rester relativement en forme et j ai continuer de travailler sauf la semaine un du deuxième et troisième cycle de chimio et pour une période de trois semaines après la chirurgie du 30 novembre ou je devais me nourrir via un tube ( nasal) et avec des produits de type ensure ( commercial)

    Je vais très bien présentement au niveau énergie mais j ai des légère douleur au foie de temps à autre et des tendance à avoir de légère inflammation des articulation depuis le traitement à l’iode la semaine derniere, j ai aussi des épisode de gorge sèche de temps à autres mais c’est parompte reprendre des suppléments de curcumine je prend des vitamines D, et du calcium

    Je compte aussi modifier mon alimentation et opte pour la diète keto, je suis en surpoids et désire descendre à 230lbs ( 104.32kg) je suis présentement à 124,73 kg (275lbs) que je porte bien à 1,83m

    J’ ai des épisode intermittent de gorge sèche et d inflammation des articulations depuis le traitement à l’iode radioactif la semaine dernière et aussi des petit épisode de douleur passagère au foie de temps à autre ( plus un inconfort qu’ une douleur debilitante loll)
    Ok a plus

    1. Ghislain /
      bonsoir,

      Pour la xérostomie, je vous invite à essayer la teinture mère de Jaborondi.

      Chez moi = miraculeux

      Bonne soirée

  2. BERTHIER /
    Pour ceux qui pourraient être intéressés regardez sur Facebook : docteur Ilyes Baghli

    Très très intéressant !

    1. Herve PAtrice /
      Merci, cala semb excellent.
  3. Guyonne Loyer /
    Merci beaucoup pour votre témoignage précis ,détaillé qui reflète bien le parcours du « combattant « que nous connaissons tous dans cette maladie. Il y a encore beaucoup de chemin à faire en France pour faire évoluer les prises en charge et les protocoles., Sortir de la rigidité ,Être bienveillant vis-à-vis des patients qui sont acteurs de leur maladie en allant chercher tout ce qui peut contribuer à leur mieux-être. Les témoignages sont nombreux. Combien faudra-t-il d’années pour que le corps médical ouvre les yeux… L’alimentation est encore un sujet tabou dans le domaine du cancer ceci malgré les nombreuses publications sur le sujet :un scandale comme celui du sucre, de l’industrie agroalimentaire, des lobbys pharmaceutiques…
    Une idée et ou un rêve ?!un regroupement des patients qui pourraient témoigner de ces approches extra-conventionnelles …?!
    Merci
  4. Herve PAtrice /
    Bonjour Ghislain, oui, après les radiothérapie, je souffre de xérostonie, je vais essayer le Jaborandi. En ce qui concerne le HPV, j’ai demandé plusieurs fois, il m’ont toujours dit que non, mais je ne sais s’il ont fait l’examen pour le vérifier, j’ai au moins demandé trois fois, car je n »ai jamais vu de résultat d’examen à ce sujet.
    1. Ghislain /
      Bonsoir Hervé,

      Concernant la teinture-mère de jaborandi, j’ai commandé le produit à l’adresse ci-après :
      https://www.soin-et-nature.com/fr/teinture-mere-lehning/7352-jaborandi-teinture-mere-gouttes-homeopathie-lehning.html

      Sachez que le produit peut-être remboursé par la CPAM, il vous suffit de la prescription d’un médecin.

      Pour les modalités pratiques, vous appelez le numéro indiqué sur le site de vente.

      La posologie est de 3*30 gouttes par jour. Toutefois, ces doses étaient sans effet chez moi – lorsque je suis passé à 4*80 gouttes, ma salive est revenue en 24 heures ! (ATTENTION CONTRE-INDICATION EN CAS DE GLAUCOME).

      Pour info, les gélules de SALAGEN 5mg vendues aux environs de 130 € dans les pharmacies (non remboursé par la CPAM) ont été inopérantes chez moi.

      Enfin, concernant le test HPV : j’ai demandé et j’ai obtenu le résultat du test après biopsie (impossible, à priori, d’avoir un résultat sans une biopsie). Si le doute subsiste, je vous invite à demander une copie de votre dossier médical.

      C’est légal et vous l’aurez en quelques jours !

      Bien entendu, je reste à votre dispo.

      Cordialement,

  5. BERTHIER /
    Même si chacun est un cas à lui tout seul vous avez raison de donner votre technique pour aller mieux. Je vais prendre le temps d’aller sur votre site internet.
    En tout cas merci pour votre témoignage !
  6. Lumo /
    Ziani, oui ! et de plus c’est pratiquement dans les protocoles !
    Voir http://www.cnrd.fr/Prevention-et-traitement-des-1612?page=article-imprim&id_article=1612
    Annexe II : fiche d’information nutritionnelle destinée au patient

    D° +++

    (je me disais incidemment que l’IA va peut-être amener par le partage de données a de meilleures connaissances des traitements et environnements, résultats mais … dans combien de temps car il faut de plus pouvoir saisir et enregistrer ces informations pertinentes correctement.
    En attendant ce site nous protège au moins partiellement de … la bêtise naturelle :>) Merci. )

  7. Blanchard Micheline /
    faire profiter de l’accès à votre site est très généreux.
    un grand merci à vous et portez-vous bien
  8. Jean Francois Le Bitoux /
    Chapeau pour votre combat et votre site. Un petit pas pour chacun de nous, un grand pas avec Laurent Schwartz..
  9. Ghislain /
    Bravo,

    Votre témoignage ressemble au mien ! (49 ans, 1 cancer de la base de la langue et 22 semaines plus tard…).

    Souffrez-vous de xérostomie ? Si oui, vous pourrez vous tourner vers la teinture-mère de JABORANDI – Extrêmement efficace.

    Une dernière question, l’origine de votre cancer est-il HPV + ?

    Au plaisir de prendre de vos nouvelles,

    Cordialement,

  10. farid ziani /
    « Reprenez le contrôle de votre bouche, il faut boire du coca »
    L’ignorance a vraiment quelque chose de diabolique.
    1. Ghislain /
      De mon côté, l’un des professeurs ORL m’a précisé que je devais « boire et manger » tant que je le pouvais pour le peu de temps qu’il me restait.

      Le monde des « sachant » est impénétrable….

  11. Valerie /
    Bravo vous etes magnifique!un grand merci pour votre témoignage et l’accès à votre logiciel…quel cadeau

Laisser un commentaire

:

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.