Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

FIN JUILLET 2013, j’ai un ictère sur tout le corps.

Début août opération d’un cancer du pancréas, et j’ai un A V C 5 jours après, fin août, je sors de clinique et entre en maison de repos.

26/09/2013 : Sortie de maison de repos.
04/10/2013 : Jusqu’au 03/07/2016 : 1ère chimio GEMZAR.
15/04/2014 : Le TEP SCAN trouve de nombreux nodules aux poumons, mais rien au niveau du foie, de l’estomac, et du pancréas.
03/07/2014 : Une grosseur au ventre (éventration).
18/08/2014 : 2éme chimio FOLFORINOX au début tous les 15 jours, puis tous les 8 jours, car j’étais trop fatiguée.
30/09/2014 :1° Hospitalisation juste après la chimio (malaise après le rinçage) : T A élevée, après l’aérosol et l’oxygène je rentre chez moi 2h après.
01/10/2014 : 2° Malaise arrivé chez moi ! les pompiers me transportent à l’hôpital, j’en ressors 3 jours plus tard.
15/10/2014 au 17/10/2014 :3° Malaise je suis hospitalisée.

A chaque malaise j’étais vue par un cardiologue différent ; ils ne trouvaient rien d’anormal.

16/10/2014, Je vois un autre cardio qui dit « il faut trouver » et m’envoie faire une CORO
RÉSULTAT : C’EST LE 5 F U qui est la cause de mes malaises
Du 29 au 31/10/2014 :  Hospitalisation après la 6ème séance (4ème malaise)

Je les supporte de moins en moins

04/01/2015 :  Après 12 séances on arrête la 2ème chimio
16/03/2016 :3ème Chimio avec GEMZAR (pour la 2ème fois)
18/05/2016 : Fin de GEMZAR et les nodules se sont développés
13/06/2016 : 4ème Chimio PACITAXOL
03/05/2017 : JE N’EN PEUX PLUS, je suis à bout et refuse de faire la séance.

Je consulte mon oncologue qui me propose une chimio déjà faite ! ! !
Je demande un délai de réflexion qu’il accepta

C’EST à ce moment -là que j’ai connaissance du Dr Laurent Schwartz par un article de journal.
J’achète le livre et demande l’avis à des amis médecins et même à un chercheur de Nice,
et tous me disent : « CELA ME SEMBLE LOGIQUE ! SI C’ÉTAIT MOI JE LE FERAIS »
Renforcée dans mon opinion, je montre toujours le même article à mon généraliste, qui me dit : « je vais regarder de plus près ».

Et, après avoir lu le livre : « si vous êtes d’accord je suis partant avec vous » 

OUF ! enfin un espoir ! !

Début AVRIL 2017

  • Je commence le régime cétogène seul en attendant de trouver l’hydroxycitrate.
  • Je n’avais plus de chimio je reprenais des forces mais les marqueurs augmentaient.

Début OCTOBRE 2017

  • Le délai de réflexion étant terminé, je revois l’oncologue qui me propose de refaire une chimio déjà faite ;
  • Je demande un délai de réflexion et lui parle du régime
  • La visite chez l’oncologue fut dure ! j’ai commencé par lui présenter l’article, et là !

LUI : C’est du charlatanisme ! je vais tous les ans au congrès des oncologues etc…
LUI : Vos muscles ont besoin de sucre et féculents…
MOI : Oui mais le cancer se nourrit de ça et si on n’en mange pas ou très peu on le prive, par contre en prenant plus de lipides et protéines, le foie va les transformer en cétone qui nourrit les muscles, et là le cancer n’aime pas.
LUI : Comment allez- vous contrôler ?
MOI : C’est très simple je continue la surveillance par les marqueurs, le scanner tous les 2 mois comme nous faisons et en plus je surveille mon poids, je teste si je transforme bien en cétone 
LUI : Dans ce cas vous pouvez le faire
MOI : J’ai le livre vous voulez que je vous le prête ?
LUI :  Oui

Ce que je fis bien-sûr !

Sortant de là je vois mon généraliste ;
Je lui fais part de mon intention de contacter le Dr Laurent SCHWARTZ (lui ou moi)
Il répond non ! Je le fais !

Le Dr Laurent SCHWARTZ m’a indiqué les gouttes de chlorite de sodium + l’acide

A PARTIR DE CE JOUR, il est toujours à mes côtés pour m’aider, à inter prêter les résultats et m’encourager ; ceci sans rien demander ! ! avec une extrême gentillesse ENVIRON 1 MOIS après avoir commencé les gouttes tout en continuant le régime et l’hydroxycitrate les marqueurs ayant beaucoup augmentés Le Dr Laurent SCHWARTZ m’a rassuré : (ce sont des cellules mortes, on est vendredi, refaite une analyse lundi !)

OUI EXACT ma courbe redescendait
OUI ! LA COURBE REDESCENDAIT
ACTUELLEMENT ELLE DESCEND ENCORE MAIS MOINS VITE en jouant un peu du « yo yo « 
MÊME APRÈS UNE GRIPPE JE REPRENDS DES FORCES ET DE LA VITALITÉ
IL NE FAUT PAS ABANDONNER ET FAIRE CONFIANCE AU Docteur SCHWARTZ

MERCI, Docteur !

Cliquez pour voir l’évolution du marqueur [tipso tip=”Antigène carbohydrate 19-9 (CA 19-9) est le terme courant pour désigner l’antigène carbohydrate sialyl Lewis a. Cet antigène est une protéine qu’on détecte à la surface de certaines cellules cancéreuses. On peut l’observer dans le sang quand il est libéré par les cellules cancéreuses. On a couramment recours au CA 19-9 comme marqueur tumoral pour certains types de cancer du pancréas.”]CA19.9[/tipso]

%d blogueurs aiment cette page :