Laurent Schwartz fait part ses réflexions sur l’importance des forces physiques dans la genèse des maladies.