Cancer du sein – guérie définitivement ?

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

Guérie définitivement ?

  • L’avenir me le dira mais ce qui est sûr c’est que depuis 2 ans ½ (soit depuis l’arrêt de ma chimiothérapie) j’ai une qualité de vie très satisfaisante et pas de signe de rechute.
  •  En Juin 2013 j’ai décelé par autopalpation une boule dans mon sein droit qui s’est développée très rapidement avec rougeur de la peau. Les différentes analyses, réalisées alors ont révélé qu’il s’agissait d’un cancer du sein inflammatoire de grade 3, récepteurs hormonaux négatifs, Her2 + de mauvais pronostic donc, mais sans métastase constatée à la scintigraphie et au scanner d’Août 2013 et taux de Ca15.3 dans les normes.
  • J’ai suivi le traitement préconisé par mon cancérologue (je tiens d’ailleurs à souligner la qualité de son écoute et sa compétence ainsi que celles du médecin échographe qui a pratiqué la microbiopsie et avec lequel je me suis sentie en grande confiance. C’est très important dans ces moments là).
  • J’ai donc eu une chimio lourde (4FEC 100, mais seulement 2 Taxotere sur les 4 prévus pour cause de très mauvaise tolérance), ainsi que 4 Herceptin.
  • J’ai suivi cette chimiothérapie (qui s’est échelonnée de Novembre 2013 à Mai 2014) , tout en prenant simultanément et de mon propre chef un traitement à base d’acide lipoïque et d’hydroxycitrate, traitement que j’ai découvert en lisant le livre du Dr Laurent SCHWARTZ « Cancer   guérir tous les malades ? » dont les idées développées rejoignaient sur de nombreux points mes convictions de pharmacienne. Cette prise simultanée d’acide lipoïque et d’hydroxycitrate n’a perturbé en rien l’action de la chimiothérapie, puisque la tumeur initialement d’une dizaine de centimètres à rapidement régressé et que le bilan mammographie-échographie après chimiothérapie néo-adjuvante a révélé, début Juillet 2014, l’absence de réelle masse résiduelle. J’ai l’intime conviction qu’il y a eu synergie entre les 2 thérapies.
  • Le protocole prévoyait par la suite une mastectomie avec curetage ganglionnaire suivie d’une radiothérapie.
  • Je les ai refusées (rejet viscéral, désir de ne pas aller au bout de mes forces, avec une qualité de vie très amoindrie et, dans mon cas, une augmentation de chance de survie très hypothétique; le pronostic de ce genre de cancer (en moyenne 2 à 3 ans après sa découverte) a orienté ma décision.
  • Depuis Juin 2014 mon seul traitement consiste donc en 2 prises quotidiennes d’acide lipoïque et d’hydroxycitrate accompagné de mesures d’hygiène de vie. J’ai donc réduit fortement ma consommation de sucres rapides, je marche régulièrement (maintenant en groupe avec un club de randonnée) et je cultive idées positives et méditation en ne me focalisant pas (trop) sur le cancer.
  • Un contrôle de Ca15.3 en Octobre 2016 à 6,8 (valeurs de référence inférieures à 26,4) m’a confortée dans mes choix. Ce contrôle peut paraître bien insuffisant (pas de scanner, de scintigraphie, de mammographie) -juste une autopalpation- mais ces examens, dont je ne nie pas l’intérêt diagnostic précoce, ne me préserveraient pas davantage d’une rechute.
  • Maintenant chacun doit être libre de suivre le parcours auquel il croit le plus et je respecte tout autre choix, le mien, j’en conviens, n’étant pas forcement le plus facile à assumer. Je pense qu’il y a un aspect psychologique dans cette maladie autant dans son déclenchement que dans la capacité à la combattre. Moi j’avais besoin d’être active dans le choix de ma thérapie pour prendre ce que je crois et espère être le chemin de la guérison.

Florence PIERROT

Il reste 57 commentaires Aller aux commentaires

  1. julia /
    bonjour,
    je recherche un medecin qui pratique la methode du Docteur Schwartz a Paris
    J’ai été operé d’un cancer du sein canadaire infiltrant HER2 stade precoce sans glanglions touchés avec un oncotype a 27 et je suis actuellement en chimio Taxol,trés fatigante 12 seances
    Je suis un peu inquiete sur les recidives,y’a t’il des experiences similaires a la mienne
    Bonne journée a tous
    1. JOURDA /
      Voyez le Docteur Aveytian à la Clinique Labrouste 64 rue Labrouste Paris 15è
  2. JOURDA /
    Mme Florence PIERROT
    Par expérience avec le cancer du sein de mon épouse je ne peux que vous conseiller de faire des CA 15 3 tous les 3 mois car les récidives sont fréquentes.
    Le traitement du Dr Schwartz ne peut que vous aider à survivre. Donc suivez le
  3. ClemCols /
    Bonjour,

    Me femme n’aura finalement pas l’abemacyclibe mais un anti aromatase soit un traitement l’hormonothérapie. Y a t il incompatibilité avec le traitement métabolique d’acide alpha lipoique et d’hydroxycitrat?
    Merci.

    Clément

  4. ClemColsn /
    Bonjour,

    Ma femme va subir une chimiothérapie expérimentale d’Abemacyclibe.
    Nous souhaitons en parallèle essayer les recommandations du Dr Schwartz.

    Y-a-t-il un risque d’interaction avec cette thérapie ciblée?

    Merci de votre réponse.

    Cdt,

    Clément

    1. schwartz /
      je ne sais pas
      Laurent
      1. ClemColsn /
        Bonjour,

        Merci d’avoir pris la peine de me répondre. Avez-vous éventuellement un conseil à apporter? Pensez-vous que cela puisse être dangereux?

        Merci.

        Cdt,

        Clément.

  5. ClemCols /
    Bonjour Professeur Schwartz,
    Ma femme a 32 ans et présente un cancer du sein droit métastasé au foie et récemment dans deux vertèbre (actuellement sous Xeloda).
    Je suis conscient que vous avez un grand nombre de sollicitations mais je souhaiterais vraiment pouvoir échanger avec vous sur sa maladie et sur ce que je peux mettre en place avec elle pour mettre toutes les chances de notre côté.

    Merci de votre compréhensions,

    A bientôt,

    Clément

  6. JEF /
    Le laboratoire SOLGAR en pharmacie a toutes les formes (ac. lipoïque et Sodium R lipoate, ainsi qu’hydroxycitrate tiré de Garcinia), en ce qui me concerne je me fournit au laboratoire BEAUCHAMP, petit labo français et sympa, ils vendent en direct.
    1. schwartz /
      Je n’ai aucun lien avec les industriels mais les réserves les plus claires quant aux pratiques de certains y compris des laboratoires Beauchamp

      Laurent

      1. valerie /
        Bsr et merci pour tout ce que vous faites
        Pouvez vous nous indiquer quels sont les laboratoires sans réserve?
      2. Claudine /
        Bon, et bien, comment fait-on maintenant que l’on sait que vous avez des réserves quant aux pratiques des laboratoires? On cherche ces produits où?
        J’en prends depuis 3 mois…cela jette comme un gros doute dans mon esprit, et dans la confiance que je mettais dans ces gélules…
        1. Zohra M. /
          Bonjour Monsieur
          Sur Internet et sur le site à travers les échanges entre les malades vous avez les réponses à votre question.
          1. JEF /
            Bonjour Zohra,
            vous semblez bien connaitre le site et le protocole. En cherchant parmi les témoignages et les commentaires, on trouve sous l’intervention « Guerir du Cancer » les coordonnées du laboratoire beauchamp, du site anastore ou encore supersmart. Je n’ai pas trouvé d’explication sur les « réserves ». Sont-elles sur la qualité des produits ? leur prix ?. Si vous avez des infos, pouvez-vous les transmettre ? Avec les réserves d’usage évidemment, « cela n’engage que vous », « cela n’engage ni le site ni le Dr Schwartz ».
          2. valerie /
            Bonjour,
            Je suis d’accord avec JEF, merci de votre aide, ces commentaires sur les réserves quant aux laboratoires sont déroutantes
            bonne journée
    2. Martine /
      les laboratoires les plus sérieux sont : SOLGAR, BIONOPS (R.Lipoate et ACH) et bientôt PILEJE qui va sortir les deux produits.
      Etant pharmacien, et référençant ces gammes , j’ai pu constater les effets positifs
      des traitements déjà pour ces deux premiers laboratoires .
      1. valerie /
        MERCI Martine
      2. didier /
        Je me fournis chez Beauchamps depuis plus d’un an maintenant ! février 2016 le terme « réserve » du Dr Schwartz par rapport aux labos fabriquant ces produits dont justement le laboratoire Beauchamps me questionne. Est-ce par rapport aux dosages des substances actives, des prix, de la qualité des produits….?
        Je prends également des produits chez Bionops. Est-ce meilleur chez eux ? si quelqu’un peut éclairer ma lanterne ce serait pas mal !
        Didier Oyhenart
  7. Djemilla MEZZOMO /
    Bonjour, j’aimerai savoir où je peux me procurer le traitement du Dr Schwartz, acide alpha-lipoique oral et l’hydroxycitrate en gelules. J’ai un cancer du sein avec métastase à l’os du bassin. Merci
    1. JOURDA /
      Essayez de demander simplement à votre pharmacien.
      C’est comme çà que je me les procure !
  8. DUVAL /
    Le cancer n’est pas une maladie au sens péjoratif et pathologique: c’est un mécanisme de survie (la nature ne fait rien par hasard . Le problème n’est pas le cancer mais la perception qu’on en a. Pour guérir du cancer il faut inclure la restauration physique, émotionnelle, spirituelle. Omettre l’un de ces facteurs pourrait
    saper la guérison. Lutter contre un cancer est ce qui empêche la véritable guérison.Le corps fabrique des millions de cellules cancéreuses par jours, elles ont un rôle.La pose d’un diagnostic fragilise le patient, car souvent le cancer aurait disparu de lui-même. Ne croyons pas aveuglément ceux que d’autres ont accepté comme une réalité subjective. La guérison se passe sur un autre plan. S’affranchir de la peur et basculer dans la confiance totale: nous sommes ce que nous croyons. La chimio est si toxique que quelques gouttes tombées sur le sol peuvent le percer.
    Les symptômes d’une maladie ne sont pas la maladie, mais au contraire une tentative du corps à se rééquilibrer .Lorsque l’oxygène arrive de nouveau dans les cellules mutantes, elles meurent ou redeviennent normales. Ne combattons ni la fièvre, ni l’infection: elles sont des armes naturelles jusqu’à un certain point.Alors au lieu de maudire votre cancer et de lui tirer dessus, bénissez le et écoutez ses messages: il n’y en aura pas d’autres. Le système immunitaire n’attaque pas les cellules mutantes tant qu’elles sont utiles, il attend l’ordre du cerveau concerné ( travaux du Dr HAMER ).Les guérisons se produisent lorsque le patient se libère de lui même: de son statut de victime et arrète de s’autodétruire . Les cellules cancéreuses luttent pour survivre dans un environnement hostile qu’on leur a imposé.. Le cancer arrive souvent quand on essaie d’être fort au dehors, n’acceptant pas de montrerla faiblesse intérieure.. Se contenter d’éliminer le cancer par des armes de destruction massive ne parviendra pas à
    supprimer la douleur émotionnelle non résolue qui se cache derrière le cancer. Comme toutes les autres maladies, le cancer est une crise toxicité.
    1. Néjoua /
      C’est exactement ce que je pense. Pouvons-nous être en contact ?merci 🙂
    2. vaschetto christine /
      Bonjour Duval
      votre témoignage est trés intéréssant , vous avez des connaissances et une ouverture que pas tous les gens ont forcément ! je crois que le travail sur le lacher prise est plus difficile encore que la réforme alimentaire
      avez vous été aidé par un thérapeute ou bien vous avez cheminé seule ?
      je ne comprend pas la réserve du Dr Schwartrz sur les labos , l’avez vous comprise ?
      j’ai été opérée du sein il y a un an ( deux fois à un mois d’écart)
      j’ai refusé la chimio , mais j’ai fais les rayons , j’ai essayé de faire le traitement métabolique , mais sur la durée je n’ai pas tenu
      j’ai toujours mal ,cicatrice trés indurée , sous le bras ça tire encore , je me demande si ç’est normal …mais comme j’ai peur de retourner à l’hopital , je ne fais rien ….
      j’aimerai arriver à faire comme vous et à tout lâcher !!
      merci infiniment pour votre témoignage , il aide beaucoup
      bien cordialement à vous et toutes les personnes qui se soutiennent
      christine
      1. JEF /
        Bonjour Christine,
        j’ai conseillé avec très souvent des résultats de masser la cicatrice avec du silicium organique en gel (en ce qui me concerne, je prescris le G5 de LLR-Ltd). Pourquoi « n’avais vous pas tenu » le traitement métabolique ? avez-vous eu des effets secondaires ?
        1. vaschetto christine /
          Merci à JEF pour son mot
          super idée de masser la cicatrice avec du silicium
          je n’y ai pas pensé …, j’ai commencé voici 3 semaines avec des huiles essentielles , ça commence à être plus souple , moins induré…
          vous dites : » je prescris le G5″…vous êtes thérapeute?
          j’ai laché de traitement métabolique , trop de gélules à avaler et surtout , les fruits me manquaient trop et j’ai lu qu’ils n’avaient pas le même effet délétère sur les cellules
          je le reprendrais surement…
          mais à vie ! il faut avoir une volonté de fer!!
          bien cordialement
  9. valerie /
    Bonjour,
    je souhaiterai connaître un praticien sur Paris ou Nantes susceptible de m’accompagner dans le traitement du Dr Schwartz et savoir si il peut être pris en même temps qu’une radiothérapie et hormonothérapie ( je dois me décider sur ces 2 thérapies)
    Je suis atteinte d’un cancer du sein (lobulaire , mastectomie il y a 2 ans et refus d’autre traitement jusqu’ici )avec récidive locale .
    1. JOURDA /
      Vous avez un médecin à Saint Malo Robert Letexier 02 99 40 19 68
    2. JOURDA /
      a Saint Malo vous avez le Dr LETEXIER 02 99 40 19 68
  10. corinne Valoteau Martin /
    Bonsoir et Félicitations pour ton choix ! !!
    On m’a diagnostiqué un cancer du sein HER 2+ métastasé sur le os du bassin et du sternum. J’ai fait 6 cures de taxotere et fait plein d’autres choses en médecine parallèle : heilpraktiquer, magnétisme, acupuncture, jeûne, … Les résultats sont excellentes on ne voit plus rien à L’IRM il ne reste plus que quelques micro calcification qui de toute façon ne partent pas avec la chimio et un résidus dinfiltrat. Cependant ils me préconisent 30 seances de rayons. Je suis presque convaincu qu’il n’y a pas lieu de les faire. Mais j’ai tellement peur. J’aimerais tellement rencontrer quelqu’un qui a le même cancer et qui a fait le choix de refuser la radiothérapeute et qui comme toi ne récidive pas. Je chemine sur ce choiX mais c’est tellement pas facile.
  11. ChrisD /
    Bonjour et merci de ces témoignages.
    Je me « bats pour « sortir de cet état d’esprit négatif ( et non contre lui) qui me pèse de temps en temps parce que j’ai fait le choix de ne pas subir les thérapies traditionnelles.
    Premier contrôle : RAS mais ça ne fait que 10 mois que l’on m’a enlevé le nodule atteint.
    Je sais qu’un gros choc émotionnel suivi d’une série de conflits internes et externes d’un SPT et d’une sacrée dépression larvée est à l’origine de ce nodule. C’est tellement évident !
    JE vais lire le livre du Dr SCHWARTZ en espérant mieux comprendre ce régime cétogène qui me semble difficile.
    Déjà éliminer le sucre au max, choisir des bonnes graisses et rester zen ! sans oublier un petit plaisir de temps en temps. Parce que le plaisir me semble un super moteur de guérison ! enfin je le crois et je l’espère …
    Bien cordialement à tout le monde et à bientôt
    1. didier /
      Je suis hypnothérapeute et sur mon site (page cancer et hypnose) http://www.catharsis-hypnotherapie.fr/#Hypnose_et_Cancer.R vous pouvez télécharger gratuitement un cours d’auto-hypnose qui peut vous aider si vous êtes ouverte à ce genre d’approche.
      Didier
      1. Roussel /
        Merci
  12. MARTINE GRANe /
    bonjour

    ayant eu un cancer du sein traite par chimio radiotherapie et herceptine j ai par la suite cherche et pris des complement alimentaire omega » vitamine Dje pioche les infos et j essaye de redure le risque de recidive
    en ce qui concerne le traitement du dr schwartz doit on le consulter y a t il d autre medecin qui applique son traitement doit on avoir un suivi
    merci pour les infos
    martine

    1. an /
      Hneir
    2. JOURDA /
      Le livre du Dr Schwartz explique très simplement son traitement.
      Par contre vous devriez faire tous les 3 mois, puis tous les 6 mois des analyses de sang pour le marqueur CA 15 3. C’est très très important.
      C’est le marqueur du cancer du sein. Il vous signalera si vous avez une récidive et vous pourrez la traiter dés le début ce qui vous donnera un maximum de chance.
      Car la récidive est très fréquente. Si le cancer a le temps de faire des métastases ce sera compliqué pour vous.
      Parlez-en à votre médecin et exigez les analyses du CA 15 3
      Cordialement
  13. JEF /
    Bonsoir et merci pour ce témoignage. Je renouvelle la question déjà posée par Claudine : quelle doses avez-vous prises ?
    Le test ISET mis en avant par le professeur Paterlini permet de filtrer, à partir d’une simple prise de sang,les cellules cancéreuses circulantes. Ça a l’air très intéressant, non invasif, fiable. Est-ce que quelqu’un a des retours en pratique ?
  14. Martine G /
    Bonjour Claudine ,

    Merci pour votre témoignage , vous prenez acide lipoique et hydroxycitrate 2 fois par jour à quelle
    posologie ?

    1. David /
      Selon le Dr Shwartz, il conseille 800 mg d’acide lipoïque 2 fois par jour et 500mg de hydroxycitrate 3 fois par jour.
    2. Duval /
      Plus vous en prenez, plus la guérison est rapide, moi j’en prend 15 de chaque par jour depuis 3 mois, associé au régime cétogéne avec suppression des polyamines dans l’alimentation. Cette thérapie s’applique à tous les cancers, inutile donc de se tracasser, la peur est destructrice, la confiance réparatrice.
      1. Zohra M. /
        15 parjour!! Êtes-vous sûr ?
        La majorité des poliamines font partie ds aliments conseillés contre le cancer…Que vous reste t’il ? Uniquement les gélules à avaler ?
        1. Duval /
          Les polyamines sont de bons produits pour les personnes en bonne santé
          mais très déconseillés pour ceux qui ont cette pathologie ,car comme le sucre et ses dérivés elles alimentent le cancer , j’ai d’ailleurs posé la question au Dr Schwartz. . D’autre part Il n’y a pas de surdosage: ce ne sont pas des médicaments mais des produits naturels. Mais lorsque le cancer a disparu vous pouvez en reprendre. C’est à dire dans peu de temps.
          Gardez confiance et surtout affranchissez vous de la peur qui entretient
          la maladie.
      2. valerie /
        Bonjour
        comment concilier le régime cétogene et la suppression des polyamines de l’alimentation? que mange t on ?et dans le cadre d’un cancer hormono dépendant où les produits laitiers sont à éviter, le lin etc…cela paraît impossible…
        1. DUVAL /
          Bonjour Valérie
          Si vous avez lu mon commentaire du 14 février, vous comprendrez que le cancer a des causes plus profondes que celles de l’alimentation, et il faut travailler là dessus en priorité. Concernant les polyamines, leur suppression doit être temporaire, privilégiez le cétogène au long cour .
          Laissez moi vos coordonnées, pour plus de précisions.
          1. Mia /
            Bonjour 🙂 moi aussi je serai très intéressée et très reconnaissante d’avoir vos conseils sur régimes cétogène. J’ai aussi une tumeur cancéreuse in situ et je refuse mon âme et mon corps les unique proposition que notre chère médecine business française, me propose. C’est à dire me retourner tour mon sein « rien que ça  » et après on verra… j’ai fait pleins pleins de recherches autour du monde et prends des compléments plus un régime stricte mais je suis parfois perdue toute seule. Merci d’avance des conseils. Le reste C mon choix personnel pas de jugement; )
  15. Duval /
    La chimio ou la radiothérape sont non seulement inutiles, mais surtout dangereuses
    on masque le symptôme et on n’agit pas sur la cause et surtout ils détruisent le système immunitaire, la moelle osseuse, les cellules saines etc.
    Avec le traitement du Dr Schwartz si vous ajoutez l’alimentation cétogène et la suppression des polyamines dans l’alimentation en plus tout ce que vous faites par ailleurs ( sport , méditation , confiance absolue, etc) vous êtes guérie: j’en ai fait l’expérience moi-même. Le traitement conventionnel du cancer est un commerce
    indigne , en jouant sur la peur.
    1. David /
      Bonjour Duval, vos affirmations sont bien tranchées. Pouvez-vous nous en dire un peu plus, quel genre de cancer avez-vous eu, depuis quand et tout ce qui peut-être utile de savoir. Dans mon cas, je suis en attente d’une série de 4 chimio + 35 séances de radiothérapies pour un cancer T4 de la gorge. Et oui, le médecin fait peur car si je ne fais rien, je meurs dans les 6 mois.
      1. Corinne /
        bonjour David, achetez au plus vite le livre du Dr Schwartz et commencez immédiatement le régime Métabloc dont il parle, puis penchez-vous sur le régime cétogène, et commencez-le. Vous verrez les progrès sur votre ‘crabe’ qui ne va pas aimer du tout ce que vous allez apporter à votre corps ! Ce traitement améliorera le terrain et aidera votre traitement chimique et radiologique, et surtout, vous ne penserez pas que vous allez mourir dans les 6 mois ! Ca redonne le moral de s’occuper activement à ratatiner le ‘crabe’. Vous devenez acteur et actif contre la maladie et ça, c’est un immense pas vers la rémission. Courage à vous, David
        1. David /
          merci Corinne !
      2. Duval /
        En 2002 un cancer du colon classé T4 suite à une occlusion intestinale Opération mais refus de chimio, en juillet 2016 métastases très importants aux poumons inopérables. Refus de chimio à nouveau. J’étais très fatigué, mais je gardais espoir, vu que j’ai appris beaucoup sur le cancer en 20 ans ( militant en santé publique) En réalité le CANCER n’est pas une pathologie au sens péjoratif ou pathologique, mais un plan  » ORSEC » que le corps développe .
        Traitement du DR SCHWARTZ, alimentation CETOGENE, suppression des POLYAMINES dans l’alimentation,Confiance absolue (oubli de la supposée maladie)s’éloigner de la peur et de la médecine. Plus de contrôle pendant au moins 6 mois et surprise les forces et le moral reviennent la santé aussi, n’oubliez pas de vivre l’instant présent intensément en toute sérénité, ne vous préoccupez pas de l’avenir. i il y aun cercle des amis de Bruno Groninq
        près de chez vous , allez aux heures de communauté (guérisons spirituelles : le nectar) Surtout soyez convaincue et éloignez vous au moins 6 mois de cette médecine pasteurienne complétement dépassée. et surtout dangereuse . Allez sur Youtube.fr et écoutez Michel Dogna ( vidéo de 18 mn)
        J’ajoute que ce programme est utile dans tous les cancers,et permet aussi
        de se protéger de toutes maladies dégénératives.
      3. Zohra M. /

        Oubliez l’histoire des 6 mois !! C’est uniquement pour vous effrayer.
        1. Duval /
          Vous avez raison, disons plutôt 10 ans
          1. Claudine /
            Merci Duval, ça fait longtemps que j’attends un témoignage comme celui-ci, et une telle conviction! ça fait du bien!
            Je confirme! Ne plus en parler (enfin, autant qu’on peut…), et VIVRE!
      4. MARINE MATTER /
        C’est inadmissible de la part d’un médecin de jeter cela à la figure d’un patient !
  16. Zohra M /
    Bonjour Claude
    Pouvez vous donner plus de détails concernant  » les autres choses » prises comme traitement .Votre témoignage est très intéressant. Avez-vous fait un pet scan et / ou une biopsie lors du diagnostic ?
    Félicitations pour votre choix.
    1. Claudine /
      J’ai fait une biopsie lors du diagnostic, et je l’ai toujours regretté!
      Vraiment, cette aiguille qui va « ouvrir » le nodule pour y chercher quelques cellules à analyser…ça ne m’a pas plu du tout.
      Bon c’est comme cela que j’ai su qu’il y avait des cellules cancéreuses…Je ne l’aurais pas su autrement…Donc c’était mon chemin. Je ne me méfiais pas, je n’avais pas trouvé vraiment d’info, ça va si vite. Le radiologue dit: « il faut faire une biopsie », et ok j’en fais une…
      Fin 2015 j’ai fait un petscan effectivement, avec un résultat mitigé. Mon généraliste n’a pas pu m’expliquer le résultat. L’oncologue m’a dit qu’il y avait 2 interprétations:
      1. que comme il s’agit d’un cancer lobulaire, le petscan n’est peut-être pas ce qui permet de voir l’évolution.
      2. que peut-être les nodules se sont nécrosés!
      J’ai « choisi » la 2ème interprétation!
      Il a préconisé un traitement hormonal, que je n’ai pas suivi…

      1.

  17. Claudine /
    Bonsoir, et un grand merci pour ce témoignage!
    J’ai un parcours un peu similaire, sauf que la chimio n’a pas été préconisée dans mon cas. Par contre, j’ai refusé la mastectomie avec curetage ganglionnaire…et le reste…
    après avoir consulté 5 chirurgiens.
    Parmi eux, 2 proposaient d’enlever le nodule (4,5cm), le troisième m’a dit que « ce sera moche! » donc mastectomie, le quatrième: mastectomie avec curetage ganglionnaire, et le cinquième: mastectomie avec reconstruction immédiate et préservation du mamelon…
    J’ai fait beaucoup d’expériences de soins « différents »: piqûres de gui et autres…
    Depuis 3 ans, j’ai suivi une série de conseils alimentaires en tout genre…
    Depuis 2 mois, je suis les préconisations du Dr Schwartz.
    Je me sens en forme, j’ai toujours continué de travaillé.
    J’essaye de ne laisser entrer que des bonnes choses dans mon corps et dans mon « esprit »…et je ne parle plus de ce nodule qu’à des proches…
    1. JOURDA /
      Je pense que quand il y a un nodule la biopsie provoque la fuite de cellules cancéreuses qui se répandent dans le corps.
      Je me demande pourquoi dans ce cas ne pas faire directement de la radiothérapie
      Si le nodule est non cancéreux ce ne sera pas grave. S’il l’est la radiothérapie sera efficace.
      La mastectomie avec reconstruction répand les cellules cancéreuses.
      Ma femme en est morte en 2 ans!
      Et surtout faire régulièrement des analyses du CA 15 3 qui va révélé le début de l’attaque des métastases.
      Je ne suis pas médecin mais je viens de vivre une terrible expérience de mastectomie avec reconstruction avec la mort de ma femme.
      Plus vous touchez à une tumeur plus vous prenez le risque de métastases.

Laisser un commentaire

: