Alternative Mitochondrial Electron Transfer for the Treatment of Neurodegenerative Diseases and Cancers: Methylene Blue Connects the Dots

Shao-Hua Yang1, Wenjun Li1, Nathalie Sumien1, Michael Forster1, James W. Simpkins2, and Ran Liu1
1Center for Neuroscience Discovery, University of North Texas health Science Center, Fort Worth, TX. 76107, USA
2Department of Physiology and Pharmacology, Center for Neuroscience, Health Science Center, West Virginia University, Medical Center Drive, Morgantown, WV. 26506, USA

RÉSUMÉ
Le cerveau a un besoin exceptionnellement élevé en énergie pour le métabolisme énergétique, le glucose étant la source d’énergie exclusive. Une diminution du métabolisme énergétique cérébral et de l’absorption du glucose a été constatée chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson et d’autres maladies neurodégénératives, établissant un lien clair entre les troubles neurodégénératifs et le métabolisme énergétique. D’autre part, les cancers, y compris le glioblastome, ont augmenté l’absorption du glucose et dépendent de la glycolyse aérobie pour le métabolisme énergétique. Le passage d’une phosphorylation oxydative très efficace à une voie de glycolyse aérobie peu efficace (effet Warburg) fournit des macromolécules pour la biosynthèse et la prolifération. Les recherches actuelles indiquent que le bleu de méthylène, un médicament vieux d’un siècle, peut recevoir des électrons du NADH en présence du complexe I et en faire don au cytochrome C, offrant ainsi une voie alternative de transfert des électrons. Le bleu de méthylène augmente la consommation d’oxygène, diminue la glycolyse et augmente l’absorption du glucose in vitro. Le bleu de méthylène augmente l’absorption du glucose et le débit sanguin cérébral régional chez le rat lors d’un traitement aigu. De plus, le bleu de méthylène offre un effet protecteur dans les neurones et les astrocytes contre diverses insultes in vitro et dans les modèles de rongeurs de la maladie d’Alzheimer, de la maladie de Parkinson et de la maladie de Huntington. Dans les cellules de glioblastome, le bleu de méthylène inverse l’effet Warburg en augmentant la phosphorylation oxydative mitochondriale, arrête le cycle cellulaire du gliome en phase s et inhibe la prolifération des cellules gliomes. En conséquence, le bleu de méthylène active la protéine kinase activée par l’AMP, inhibe l’acétyl-coA carboxylase en aval et les kinases dépendantes de la cycline. En résumé, de plus en plus de preuves démontrent que l’amélioration de la phosphorylation oxydative mitochondriale par transfert alternatif d’électrons mitochondriaux peut offrir une action protectrice contre les maladies neurodégénératives et empêcher la prolifération des cancers.

lire la publication (en anglais)

Il reste 12 commentaires Aller aux commentaires

  1. Pomme /
    Bonjour ,

    Le docteur Aveytian ayant quitté la clinique Labrouste début Avril (j’avais RDV avec lui après ça) , est-ce que quelqu’un sait qui on peut voir si on veut continuer le protocole du Dr Schwartz ? Il y a t’il une liste de médecin dorénavant ,qui appliquent ce protocole ? Je sais que les candidats n’étaient pas forcément nombreux car pas au courant.

    Merci d’avance à tous !

  2. France /
    Très prometteur pour vaincre le cancer et toutes maladies dégénératives. Une grande avancée avec ténacité, merci Docteur Schwartz.
    Bonne journée à tous et toutes
    France
  3. NICOLAS /
    Bonjour Dr Schwartz,

    Je vous remercie du travail que vous accomplissez et du soutien et de l’espoir que vous nous transmettez.Je vous fais la même demande que Mathieu car je n’ai pas non plus de médecin pour me conseiller . Comment utiliser le bleu de méthylène et peut-on toujours le trouver en pharmacie ? (Je me souviens que ma mère nous badigeonnait la gorge avec quand nous avions des angines)
    Belle journée
    Jacqueline

    1. schwartz /
      le bleu de méthylène est un médicament qui doit être prescrit par un médecin. Il est ensuite mis en gélules par le pharmacien. Dans notre jargon, on parle d’ordonnace magistrale.

      laurent

  4. Coco /
    Oui Laurent on tient le bon bout ! Je n’en doute pas !
    Et si nous pouvons aider à notre petit niveau, n’hésitez pas à nous le dire.
    Bonne journée à toutes et tous
    Coco
  5. Mathieu /
    Merci tout plein pour ces nouvelles.
    Concrètement pour nous qui sommes atteints par la maladie cancéreuse, isolés de toute possibilité de rencontrer un médecin ouvert à ces informations prometteuses, comment s’y prend-on pour absorber le bleu de méthylène en plus du garcinia cambodgia, et de l’acide lipoïde ?
  6. Olivier /
    Bonjour à tous,
    C’est une super nouvelle.
    Merci pour ce partage Docteur Schwartz.
    Bonne journée à tous.
    Olivier
  7. Politzer /
    Le bleu n est plus dispo en pharma. Oû peut on le trouver?
  8. schwartz /
    Ce papier ( en anglais) montre que le bleu de méthylène est efficace dans le cancer et l Alzheimer et que donc ces deux maladies ont bien plus en commun que précédemment estimé. C’est le sujet de mon dernier livre. On tient le bon bout.

    Laurent

    1. Politzer /
      André Gernez a demontrè ça depuis 1973
    2. Corine /
      I
      Oui ça nous donne beaucoup d’espoir.
      A suivre…
      Merci Laurent pour ce beau travail de recherche.
      Ce cancer on va le vaincre et les maladies dégénératives aussi!!!!
      Belle journée à tous
      Corine
      1. Coco /
        Coucou Corine c’est Coco j’ai été très occupée ces temps ci mais promis on se téléphone avant la fin de semaine
        Belle journée
        Coco

Laisser un commentaire

:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.