Vous avez bu un Coca-Cola, voici ce qui se passe dans votre corps dans l’heure qui suit

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Publié sur french.mercola.com le 8 mai 2016 Disponible en Anglais et Espagnol

Voulez-vous être en bonne santé ? Boire des sodas a tellement d’effets néfastes sur la santé que la science ne parvient même pas à en dresser la liste. Voici ce qui se produit dans votre corps lorsque vous l’agressez avec un Coca-Cola :

1-hour-after-drinking-coke-thumb-french

Dans les 10 premières minutes, votre système reçoit 10 cuillères à café de sucre. Cela représente 100% de votre apport journalier recommandé, et la seule chose qui vous évite de vomir est l’acide phosphorique qui masque l’écœurant goût de sucre.

Dans les 20 minutes, votre taux de glycémie explose, et votre foie répond au flot d’insuline qui en résulte en transformant d’énormes quantités de sucre en graisse.

Dans les 40 minutes, la caféine est totalement absorbée, vos pupilles se dilatent, votre pression artérielle augmente et votre foie déverse plus de sucre dans le sang.

Après 45 minutes environ, votre organisme augmente la production de dopamine, qui stimule les centres du plaisir du cerveau – réaction physique identique à celle provoquée par l’héroïne, soit dit en passant.

Après 60 minutes, votre glycémie commence à chuter.

Combien de sodas avez-vous bu aujourd’hui ? Et vos enfants ? Depuis 2005, le pain a été détrôné par les sodas comme principale source de calories dans l’alimentation des américains.

Un américain moyen boit plus de 230 litres de boissons gazeuses par an, alors avant d’aller vous chercher un soda, réfléchissez bien : une canette de soda contient environ 10 cuillères à café de sucre, 150 calories, 30 à 55mg de caféine, et est saturée de colorants artificiels et de sulfites. Sans parler du fait que c’est également la plus importante source du redoutable sirop de glucose-fructose.

Voyons quels sont les autres principaux ingrédients d’une canette de soda :

  • L’acide phosphorique : Il peut interférer avec la capacité de l’organisme à utiliser le calcium, provoquant ostéoporose ou ramollissement des dents et des os.
  • Le sucre : Il est un fait avéré que le sucre fait grimper le taux d’insuline, ce qui peut entrainer une tension artérielle et un taux de cholestérol élevés, des maladies cardiaques, du diabète, un gain de poids, un vieillissement prématuré et de nombreux autres effets négatifs. La plupart des sodas contiennent plus de 100% de l’apport journalier recommandé (AJR) de sucre. Le sucre est tellement néfaste que j’ai même établi une liste qui détaille plus de 100 façons dont le sucre peut nuire à votre santé.
  • L’aspartame : Cette substance chimique est utilisée comme substitut du sucre dans les sodas allégés. La consommation d’aspartame est tenue pour responsable de plus de 92 effets secondaires nocifs, notamment tumeurs cérébrales, malformations congénitales, diabète, troubles émotionnels, épilepsie et convulsions.
  • La caféine : Les boissons caféinées provoquent nervosité, insomnies, pression artérielle élevée, rythme cardiaque irrégulier, taux de cholestérol élevé, pertes de vitamines et de minéraux, kystes aux seins, malformations congénitales et peut-être certaines formes de cancer.
  • L’eau Je déconseille toujours de boire de l’eau du robinet, qui peut contenir un certain nombre de substances chimiques, notamment du chlore, du trihalométhane, du plomb, du cadmium, et divers polluants organiques. L’eau du robinet est l’ingrédient principal des boissons gazeuses en bouteille.

La surconsommation de sodas et de boissons sucrées est clairement l’une des principales causes de l’épidémie mondiale d’obésité.

Une étude indépendante menée par des spécialistes et publiée dans le magazine médical anglais The Lancet a mis en évidence un lien très fort entre la consommation de sodas et l’obésité infantile. Les chercheurs ont observé que les enfants de 12 ans qui buvaient régulièrement des sodas avaient plus de risques d’être en surpoids que ceux qui n’en buvaient pas. En fait, chaque portion supplémentaire de soda sucré consommée quotidiennement pendant les presque deux années qu’a duré l’étude, a fait grimper le risque d’obésité de 60%.

Une autre information qui peut vous donner à réfléchir si vous avez des problèmes de poids : une seule canette de soda par jour peut vous faire prendre jusqu’à 7 kilos par an !

Voici quelques données supplémentaires qui illustrent les dangers des boissons gazeuses :

  • Un soda par jour augmente de 85% le risque de contracter le diabète
  • Les buveurs de sodas présentent un risque accru de cancer. Alors qu’aux États-Unis, la norme fédérale autorise une quantité maximale de benzène dans l’eau potable de 5 parties par million (ppm), les chercheurs ont mesuré des taux de benzène allant jusqu’à 79 ppm dans certaines boissons gazeuses et parmi les 100 marques testées, la plupart présentaient au moins un taux de benzène décelable
  • Il a été démontré que le soda provoque des dommages à l’ADN – dus au benzoate de sodium, un conservateur couramment utilisé dans de nombreuses boissons gazeuses, et qui a la capacité d’inhiber certaines composantes vitales de l’ADN. Ces dommages peuvent entraîner des maladies telles que cirrhose du foie ou maladie de Parkinson

Si vous buvez du soda, perdre cette habitude est un moyen simple d’améliorer votre santé. L’eau pure est un choix bien plus sain. Mais si l’envie de boisson gazeuse est trop forte, essayez l’eau minérale gazeuse avec un trait de jus de citron ou de citron vert.
Il n’y a absolument AUCUNE RAISON de laisser vos enfants boire des sodas. Aucune, nada, zéro. Pas d’excuse. L’élimination des boissons gazeuses de votre alimentation est l’un des facteurs essentiels pour traiter de nombreux problèmes de santé dont vous-même ou vos enfants souffrez.

Si vous luttez contre une véritable addiction aux sodas (souvenez-vous que le sucre est réellement plus addictif que la cocaïne!), je vous encourage vivement à essayer le Turbo Tapping qui est un outil simple mais très efficace pour vous aider à perdre cette mauvaise habitude. Le Turbo Tapping est une version simplifiée et astucieuse de l’ Emotional Freedom Technique (Technique de Libération Émotionnelle), étudiée pour résoudre de nombreux aspects d’un problème en un temps très court.

Il reste 3 commentaires Aller aux commentaires

  1. Anne /
    Alain médecin soutien le dr Schwartz , je suis aussi d’accord car il a participé à ma guérison d’un cancer sans opération avec le régime cétogène DONC SANS SUCRE . Avec tous les sodas et coca vous courez après les cancers.
  2. Martine /
    Suite à cet article sur le coca-cola, j’aimerais savoir comment et pourquoi un médecin sur Paris, il y a une dizaine d’années, faisait perdre du poids à ses patientes en leur faisant boire du coca-cola en grande quantité journalière ? Et pourquoi, à titre préventif auprès des populations jeunes en particulier et pour faire faire des économies à notre régime de sécurité sociale par rapport à toutes les conséquences énoncées, les pouvoirs publiques et les autorités sanitaires ne font pas des campagnes d information comme pour la cigarette ? Mais peut-être que trop de produits alimentaires ou de boissons seraient à reconsidérer…Dénoncer…certes ! Mais trouver des solutions seraient mieux !
  3. Alain /
    Bonjour,

    Je suis très favorable à l’approche du Dr Schwartz, qui me semble très prometteuse. Je suis aussi d’accord avec le fait que le Coca Cola n’est pas la boisson idéale, et qu’elle doit être consommée avec la plus grande modération. Cependant il ne faut pas tomber dans l’outrance. Je trouve cet articule excessif, sa partie sur l’Aspartame hystérique, celle sur la caféine peu fondée. Quant à celle sur l’eau du robinet…

    Bien cordialement

    Un médecin

Laisser un commentaire

: