Traitement par MMS (Miracle Medical Solution) – Appel à informations

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Chers tous,

Savez-vous s’il existe des patients atteints de pathologies cancéreuses ou autres traités par MMS ( Miracle Medical Solution) ou par Bleu de méthylène ?

Ces deux molécules, connues de la pharmacopée, ont été suggérées, dans la littérature, comme étant efficaces dans le traitement du cancer.

Peuvent ils nous faire part de l’efficacité (ou non) de ces traitements sur leur pathologie et en particulier sur l’évolution de leur cancer ?

Ceci est un appel à informations en aucun cas une suggestion de traitement.

 

Merci

Laurent

Il reste 79 commentaires Aller aux commentaires

  1. abrial frederic /
    Bonjour
    Alors des news du mms
    Je vais je crois tester d’ici peu
  2. vallier /
    Bonjour
    Pensez vous que le traitement du docteur +regime cetogene puisse aider dans le cas de mesotheliome pleural ?

    Merci

  3. didier /
    Didier

    le : 22/07/2017

    MMS débuté le 27 mai tout s’est bien passé ! au niveau du traitement
    néanmoins un peu déçu car j’ai eu un scanner le 17 juillet et peu de changements à savoir que c’est toujours plus ou moins en stand by disons (pour être plus précis) que ça a continué à évoluer mais toujours très lentement.
    6 prises par jour 8 gouttes

  4. didier /
    MMS ! MMS ! nouvelles du front :

    J’ai commencé le 27 mai : 2 gouttes par heure sur 7 h. Le 28 idem ! le 29 : 3 gouttes puis 4, 5, 6, 7, 8 et 9 gouttes (42 gouttes) le 30 : 8 gouttes par heure sur 7 h (56 gouttes) le 31 : 9 gouttes sur 7h (63 gouttes) le 1er : 10 gouttes à l’heure sur 7 heures. Le vendredi 2 : 11 gouttes sur 3 h car après j’avais un rendez vous à l’hosto pour un scan.
    après le scan je n’ai pas repris le traitement car « gargouillements » et troubles digestifs se soldant par deux épisodes diarrhéiques stoppés nets par une prise de Vitamine C liposomale ! le samedi pause. J’ai repris le dimanche 5 gouttes sur 7 h idem le lundi 5 ! Aujourd’hui le 6 juin je repasse à 6 gouttes par heure.
    En ce qui concerne le traitement métabloc et pour ne pas interférer moitié le matin 3 heures d’attente puis MMS et seconde moitié le soir toujours après 3 h d’attente. En plus du métabloc je prends également de la Vitamine C liposomale 5 g matin et soir. En ce qui concerne mon scan c’est toujours en « stand bye » ça je le dois au métabloc que je prends depuis un an et demi. Je dois préciser que je souffre d’un cancer bronchique détecté grade III B donc quelque chose de très méchant et très agressif. Donc pause thérapeutique et réévaluation par scan dans un mois et demi afin de……….. « voir où on en est » ça va me permettre de continuer MMS et métabloc sans chimio !

    Bonne journée à tous !
    Didier

  5. didier /
    MMS……

    Nouvelles du front !

    J’ai commencé les prises de MMS le 26 mai à raison de 2 gouttes par heure sur 7 heures idem pour le 28. Le 29 j’ai commencé par 3 gouttes puis 4, 5, 6, 7, 8, 9 soit 1 goutte de plus à chaque heure (42 gouttes dans la journée) le 30, 8 gouttes sur 7 heures (56 gouttes dans la journée) le 31 pour « finir le mois en beauté » 9 gouttes par heure sur 7 heures (63 gouttes dans la journée) le 1er Juin 10 gouttes par heure sur 7 heures (70 gouttes dans la journée) le 2 juin je suis monté à 11 gouttes par heure sur 4 heures car après j’avais un scan à 15h à l’hosto.
    Après le scan j’ai interrompu le traitement car ça commençait à « gargouiller » ! En soirée, ennuis gastriques agrémentés de deux épisodes diarrhéiques. J’ai calmé le jeu par la prise de 2 grammes de vitamine C liposomale (c’est radical) samedi 3, pause ! J’ai repris le traitement le dimanche. 5 gouttes par heure sur 7 heures idem le lundi aujourd’hui je repasse à 6 gouttes par heure toujours sur 7 heures.
    Alors en ce qui concerne le traitement Métabloc. Je le prends pour moitié le matin j’attends 3 h et je commence le MMS sur 7 prises. Puis, rebelote 3 h d’attente et suite et fin du métabloc ! j’ajoute que je prends également 5g de vitamine C liposomale matin et soir en même temps que le métabloc.
    En ce qui concerne mon scan c’est toujours grosso-modo en stand-by ! mais ça je le dois au métabloc que je prends depuis maintenant une année et demie. Donc je bénéficie à nouveau d’une pause d’environ un mois et demi avant de faire un nouveau scan pour « voir où on en est » j’ajoute que je souffrais, ou plutôt que je souffre, d’un cancer bronchique grade III B donc quelque chose de très très méchant et agressif ! Donc tous les espoirs sont permis.
    Didier

    1. Farid Ziani /
      Bonjour,
      Quel est l’intérêt de prendre 5 g de vitamine C liposomale ? Êtes-vous à la recherche de l’effet antioxydant de la vitamine C ou au contraire recherchez vous comme c’est en général le cas quand on parle de cancer un niveau de concentration dans le sang suffisant pour créer du peroxyde d’hydrogème?
  6. MURZEAU /
    Personnellement j’ai observé des coirrelations étroites entre pH EXTRA cellulaire et certaines pathologies in vivo ( K ++)( si pH augmenté , maladie freinée +++) ; la discussion pourrait etre fructueuse ; peut etre augmentation pH extraCell entraine t elle l’inverse en Intra cell .
    Y a t il une possibilité de contacter L. SCWARTZ en MP ?
    BM
    1. spa /
      Beaucoup d’avantages avec un PH extra cellulaire alcalin:
      -cellules K se développent dans un environnement acide avec prolifération des métastases.
      -PH > 7 veut dire + de O2 dans l’ environnement cellulaire et les cellules K n’ aiment pas
      -permet un différentiel de tension cellulaire optimum entrainant des échanges (élimination toxines…)etc
      J’ ai eu tts ces infos sur le site du dr Sircus.
      (je n’ ai aucun intérêt avec ce monsieur, mais j’y ai trouvé bcp de « bons renseignements), à vous de tester et donner votre opinion!
  7. Comet /
    MMS était les initiales de Miracle Mineral Solution… et pas Medical … Cherchez sur Google et vous trouverez toutes les explications non « Medical »!
    1. schwartz /
      vous avez raison mais ce qui est intéressant c’est la modification du pH intracellulaire. il se trouve que le mal nommé MMS est de l hypochlorite
      Laurent
    2. abrial /
      en fait c’est WPS , water purification supplier
      Ca sonne moins miracle déjà ! mais ca sonne tjrs « n’importe quoi »
      et puis maintenant ils ont sorti le 2 !! .. mouais, c’est perturbant
      Alors des résultats donc ? vraiment ?
      Parce que ben oui, moi je plonge désespérément dedans aussi !

      ah lala .. _)

  8. MURZEAU /
    Le pb éternel de ces études en Afrique , URSS (ex) ou autre : aucun élément scientifique ni piste de recherche des acteurs /ou patients .
    Notons que le césium , Bicarbonate, MMS per os
    visent tous à une élévation durable du pH sanguin ( cette élévation freine +++ cancers et certaines maladies auto immunes) . Dificile +++ car destruction intestinale et action des tampons .
    A ma connaissance les seuls ttts aboutissant à cet effet sont la generationb in situ de cette modif pH par des methodes physiques ( electroporation non destructive , désolé pour le barbarisme) et chimiques injection de solutions basiques à effet persistant. Les résultats sur les cancers sont probant ( sur la spouris) au moins pour la solution physique
    1. spa /
      A ma connaissance (limitée…)le PH sanguin varie peu, légèrement alcalin, dans l’ article on parle bien de PH du corps, mesuré par l’urine, le PH sanguin réagissant à l’ inverse, dans une certaine limite: PH urinaire en hausse, PH sanguin en baisse…
      Dans le cas cité, le bicarbonate est pris oralement.
      1. MURZEAU /
        merci des précisions . Je ne suis pas spécialisé en physico chimie et tous les éléments fiables pouvant étayer les constatations en Inde sont les bienvenues
  9. spa /
    Je mets en ligne un article concernant un patient qui a vaincu (pour le moment) son cancer métastasé de la prostate avec le bicarbonate(Ph urinaire à 8,5 pdt 5 jours…) et contrôle de respiration (CO2, O2).
    Dans cet article, des médecins africains traitent le SIDA et le cancer avec du MMS en IV ou transdermique+ DMSO et ajoute Mg, B6, Bicarbonate et iode en oral….
    Le MMS en IV avec moins d’effets dévastateurs qu’oral!.
    http://drsircus.com/cancer/vernon-johnston-cancer-cure/
  10. malypaet /
    Une étude sur 24 patients courant 2008 en Nouvelle-Zélande, 2 ans après la parution du livre de Jim humble sur le traitement MMS, avec résultats loin d’être miraculeux :
    http://www.alternative-cancer-care.com/mms-cancer-study.html
    Extraits Google traduction:

    • 2 des 24 participants à l’étude (8,3%) ou 2 sur les 9 où les commentaires ont été signalés à la fin de l’étude (22,2%) ont été signalés par leur famille après leur décès après avoir pris MMS dans le cadre de leur cancer alternatif plan de traitement. 1 des 2 sujets qui sont décédés a indiqué qu’il voulait arrêter de prendre MMS avant son décès et peut-être l’ont fait. L’autre sujet était connu pour avoir pris MMS au point de son décès, mais la posologie n’était pas connue.

    RÉSUMÉ DE L’ÉTUDE DES PATIENTS CANCER MMS
    MMS semble offrir à certains – des niveaux d’énergie accrus et une réduction de la douleur. MMS peut ralentir la progression du cancer, mais cela n’a pas été établi sur cette étude. Le MMS présente un certain nombre d’effets d’utilisation – y compris la nausée, la diarrhée, les vomissements, un mauvais sentiment et significativement un arrière-goût médiocre – ce qui peut entraver la conformité et la capacité de maintenir un traitement à long terme des MMS. Le MMS est perçu comme un traitement compliqué pour beaucoup – et les doses horaires de MMS peuvent s’ajouter à ce problème de complexité de l’utilisation. Pour une meilleure conformité, MMS devrait être ingéré une ou deux fois par jour. Ceux qui ingèrent MMS semblent trouver entre 6 à 15 gouttes pour être le dosage unique tolérable maximum.
    1. schwartz /
      merci
      connaissez vous d’autres etudes du meme genre?

      Laurent

  11. Ben Slama /
    Mr Comet,
    Merci pour cet éclairage mais quelles sont vos statistiques puisque vous dites utiliser le produit depuis des années? Accélère t-il les rémissions? Avez-vous obtenu de possibles guérisons? Y-a-t-il des effets secondaires et dans l’affirmative lesquels? Avez-vous constaté une meilleure efficacité dans certains types de cancers plutôt que dans d’autres? Et qu’en est-il de la durée du traitement?
    Merci
    1. frederic /
      Bonsoir
      Je me pose exactement les memes questions, pouvez vous nous en dire plus, retour d’expérience avec des patients ?
      Merci
  12. Ben Slama /
    Bonjour Didier et Frédéric,
    Nous sommes intéressés par le même sujet. Pouvons nous communiquer en dehors du blog? Voici mon adresse email: lobens@Skynet.be
  13. Ben Slama /
    Bonjour Claudine,
    J’allais justement vous poser la même question que Didier: pendant combien de temps en avez-vous pris et aussi à quel dosage?
    1. Claudine /
      Bonsoir, je pense qu’il s’agissait du protocole standart d’après Jim Humble:
      – mettre une goutte de chlorite de soude dans un verre vide sec, ajouter 30 gouttes d’acide citrique.
      Laisser activer 3 mn, puis remplir le verre d’eau.
      Boire aussitôt (ou dans moins de 10 mn)
      – 1 goutte de chlorite = 30 gouttes d’acide citrique
      – démarrer le traitement par une ou 2 gouttes, pas plus. Deux fois par jour après les repas (une fois matin, une fois soir)
      – augmenter d’une goutte par jour, jusqu’à arriver à 12 gouttes 2X par jour pendant une semaine
      – puis réduire à 6 gouttes 2X par jour

      Voilà, c’est ce que j’ai pu retrouver…

      1. Comet /
        Cette posologie est obsolète… Actuellement ça ne se nomme plus MMS, mais suite à l’intervention de la FDA, ça se nomme WDP (water drops purification), destiné à désinfecter les eaux de boisson, par exemple en Afrique. Ça se présente sous forme de 2 flacons : un contenant le produit actif WDP et l’autre contenant l’acide citrique dilué de telle manière que, pour l’utiliser, il suffit de mélanger autant de gouttes de l’un comme de l’autre flacon. Le temps de réaction est de 30 secondes, après quoi on peut ajouter un liquide ne contenant pas de vitamine C surajoutée. Ça peut être de l’eau ou du jus de fruit ( le mieux est le jus d’ananas ou de raisin noir). Question posologie, on monte progressivement jusqu’ à une dose qui provoque un certain « dégoût »… Il suffit par la suite de garder cette posologie moins une goutte, et l’utiliser plusieurs fois par jour. Une autre manière de faire est de mettre dans une bouteille d’un litre 24 gouttes de chaque, laisser réagir 30 secondes puis rajouter 1 litre d’eau plus 2 cuill à café de bicarbonate de soude (utilisé en cuisine). Boire un verre plusieurs fois par jour.
        1. malypaet /
          Pas WDP mais WPD, rechercher en ligne « Aquamira Water Treatment Drops », le second flacon ne contient pas de l’acide citrique mais de l’acide phosphorique.
          Aucun témoignage trouvé avec cette nouvelle option pour le cancer sur internet.
          Mais au moins c’est un produit professionnel officiel pour purifier l’eau en produisant de la  » Chlorine dioxide ou dioxyde de chlore » comme le MMS.
  14. MURZEAU /
    SUITE
    CETTE ÉMULSION SEMBLE APPROCHER LE MMS PAR SON EXCIPIENT MAIS PAR VOIE PARENTÉRALE
  15. Ben Slama /
    A l’attention du Dr Comet,
    Je viens de visiter votre site, peut-être ai-je lu en diagonale mais il s’agit d’un site de vente de divers produits mais je n’ai rien trouvé sur le MMS. Je m’attendais à y trouver des témoignages, vos statistiques des résultats obtenus avec ce traitement que vous dites pratiquer depuis des années mais je n’ai rien lu de tel mais encore une fois, peut-être ma visite a-t-elle été trop rapide?
    1. frederic /
      idem, je n’ai rien trouvé …
  16. MURZEAU /
    bonjour
    j’ai observé +++ en Inde rémissions +++ de mal auto immunes et certains cancers par émulsion injectable mensuelle composée ( principalement) de stimulants du système immunitaire ( macrophages++) et d’un excipient BASIQUE ( saponines) ayant fonction 1/ de diluer la réponse pour éviter abcès ( voire abcès de fixation encore utilisé il y a 50 ans)
    2/ de modifier le pH local ds un sens BASIQUE ( émulsion pH11) ; les saponines se dégradant très lentement (, les « tampons » agissent donc difficilement) préservant ainsi le caractère basique au niveau injection mais peut être également sur une surface beaucoup plus étendue étant donné la diffusion de l’excipient . Même si un caractère local il existe, les T lymphocytes ayant reconnu le caractère anormal ( ou non) de la membrane peuvent agir loin du site ( idem BCG contre BK). Il existe un effet mémoire qui se renforce au fil des injections .
    J’espère que ces infos vs seront utiles ; peut être que l’association des deux techniques pourrait être utile ( soyons prudent)
    Cordialement
    Docteur B.M. 64
  17. Ben Slama /
    Bonjour Didier,
    Votre posologie et dosage ( Une goutte MMS et une goutte citron toutes les heures si j’ai bien compris) diffère de celui d’Alice. Sur quelle base avez-vous choisi cet horaire et ces proportions au niveau du mélange? Par ailleurs puis-je vous demander le nom du site sur lequel vous avez pu vous procurer le produit car il convient d’être sûr qu’on nous vend bien le bon produit? Pour ma part, en accord avec Frédéric, j’essayerai pendant une semaine en septembre, à partir du 1 sept ainsi on démarre en même temps. Je tablais sur trois mois mais ce n’est manifestement pas conseillé.
    1. didier /
      Le produit je l’ai commandé à http://www.dmsobuyersclub.com/Water-purification-drops-kit l’intérêt c’est que vu que l’acide citrique est dosé à 50% une goutte de MMS est activé par une goutte d’acide citrique. Contrairement au jus de citron ou il faut trois gouttes donc le dosage est facile à faire. Maintenant pour ce qui concerne le dosage je vais y aller doucement afin d’être en de-çà des nausées je vais me référer à ce que conseille Patrick MARC http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1746
      Donc pour reprendre le matin : Vitamine C liposomale et traitement métabloc de Laurent Schwartz puis courant de journée MMS puis avant coucher traitement métabloc et à nouveau vitamine C. Je pense que ça se tient
      Didier
      1. frederic /
        c’est là que j’ai commandé aussi … et je viens d’annuler ma commande
        Je ne sais quoi penser de ce produit 🙁
        1. didier /
          C’est là que j’ai trouvé l’indication du site : http://lemineralmiracle.com/le-mms1-et-le-cdh/
  18. didier /
    Ha ! pour les personnes sous chimio (En ce qui me concerne ça fait deux ans et demi que « j’en croque » !) pour éviter au maximum les effets secondaires il y a les produits du docteur Tubery à savoir le Desmodium je ne met pas de lien mais il suffit de taper Dr Tubery pour les commander. C’est très très efficace ! et dans un autre registre le sérum de Quinton ça nettoie aussi pas mal.
  19. Ben Slama /
    Bonjour Didier,
    Le seul moyen de le savoir c’est de se lancer, avec prudence mais en acceptant un minimum de risques comme pour tout traitement expérimental. C’est un choix strictement individuel, celui qu’a fait Alice par exemple. Je propose pour ma part de le faire de façon un peu plus structuré et si on est quelques uns on n’est pas seul et chacun profite des réactions et conseils du groupe.
    1. didier /
      Bonjour,

      L’idée est excellente, ça permettrait en effet de pouvoir profiter de l’expérience de chacun. Pour ma part je dois recevoir les produits fin de cette semaine (MMS et acide citrique diluée à 50%) donc une goutte pour une goutte. J’ai dans l’idée de commencer ce week-end ! car, vu que je travaille, s’il y a nausées et Cie le week-end je pourrai gérer.
      J’avais déjà commencé un protocole de Vitamine C à hautes doses. Donc le matin prise de Vitamine C liposomale 5g équivalent à 50g de Vit C puis (deux heures) après début prises MMS toutes les heures, et deux heures après la dernière prise à nouveau Vit C 5 ou 10g. Les deux heures de délai servent à éviter les interférences entre oxydants et anti-oxydants. J’ai un scan le 2 juin donc on pourra peut-être voir les « premiers effets »
      Didier

  20. Ben Slama /
    L’idéal serait d’avoir l’avis de personnes ayant elles mêmes testé le produit: amélioration? Pas d’amélioration? Toxicité importante? Faible toxicité? Absence de toxicité? Et si toxicité, de quelle nature, comment se manifeste-t-elle?
  21. spa /
    Pour aller dans le sens: Attention!
    Un article d’un médecin pratiquant une médecine alternative, il ne recommande pas ce produit!
    http://drsircus.com/general/magical-mineral-supplement-mms-2/
    Mais bon, ce n’est qu’un avis!
    JFF
    1. Comet /
      je suis médecin homéopathe-acupuncteur retraité, ancien expert près la cour d’appel. Je pratique le MMS depuis des années… Je suis président d’une association qui milite pour une médecine naturelle…
      Allez voir mon site http://www.ecogenos.fr
      1. schwartz /
        merci de ce contact

        y a t il une toxicité et/ou une efficacité dans le cancer
        pouvez vous partager votre expérience

        Laurent

      2. malypaet /
        Si vous pratiquez le MMS, pouvez vous nous donner votre (vos) protocole(s) d’utilisation ?
        Comment ce fait-il que l’on ne trouve pas d’acide alpha R lipoïc (anti-cancer) ni d’hydroxycitrate chez ecogenos ?
        Par rapport au MMS destructif, c’est ensuite ce qui remet le système immunitaire sur les rails !
  22. Ben Slama /
    Encore juste une petite question pour Alice même si vous y avez en partie répondu en disant que vous ne connaissez pas la durée maximale pour la prise de ce traitement mais comme vous donnez la posologie juste pour 6 jours, Est-ce à dire qu’il convient de faire une pause au bout de six jours?
    Un grand merci d’avance.
    1. Patrick MARC /
      Pour des infos avec retour d’expérience du comment, à quelle dose et pendant combien de temps:
      http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1746

      Et prudence extrême avec ce poison, penser à la Vitamine C, qui est à la fois la meilleure défense de l’organisme, et l’antidote du MMS.

    2. Alice /
      il semble que la duree depende du patient – 10 jours a` 3 semaines puis arret.
      j ai entendu parler du MMS a` travers cette video de Andreas Kalcker

      https://www.youtube.com/watch?v=93fm4iI-s9w
      ( passer le debut car la journaliste va en tangente!)
      je ne l ai pris qu une semaine, car je ne suis pas sure de la toxicite…. Je suis d accord avec Patrick.. il faut etre prudent…

  23. Ben Slama /
    Encore mille mercis Alice!
  24. Ben Slama /
    Bonjour Alice,
    Merci infiniment pour ces précieux renseignements. Le jus de citron c’est du jus fraichement pressé? (et vous comptiez 75 gouttes?). Concernant le site, le fait que vous habitez en Angleterre importe peu me semble-t-il. Un tout grand merci en tout cas.
    Une dernière question: y-a-t-il une durée limite pour l’utilisation de ce traitement? Pour ma part je compte faire un essai de trois mois.
    1. schwartz /
      contacte moi sur mon mail
      je ne retrouve pas le tien

      Laurent

    2. Alice /
      Bonjour!
      oui jus de citron fraichement presse` et je comptais chaque goutte avec une pipette.
      je ne suis pas sure du temps de traitement
      Je recherche le lien pour le MMS et vous l envoie!
  25. Patrick MARC /
    Ne pas oublier que c’est un poison, par oxydation entre autres (producteur de radicaux libres ROS) qui détruit les bactéries (mitochondries si pénètre les cellules). Comme beaucoup de chimios il est cytotoxique et profitera de la spécificité des cellules cancéreuses plus grosses et plus consommatrices de carburant pour les pénétrer en plus grande quantité. Donc si vous trouvez le bon dosage, selon la personne, pour atteindre le seuil ou il détruit les cellules cancéreuse sans trop de dommages collatéraux, vous aurez une certaine efficacité, si vous ne l’avez pas tuée. Par contre ne pas oublier que comme les chimios, certaines cellules saines risquent d’avoir à leur tour une dégradation des dna de leur mitochondries via l’augmentation de radicaux libres (ROS) induits par le MMS, un cercle infernal !
    Ne pas oublier aussi que l’acide alpha lipoïque est un anti-oxydant, donc prendre les deux risque d’annuler réciproquement leurs effets anti-cancer.
    Pour informations:
    http://health-matrix.net/2010/08/10/mms-miracle-mineral-solution-or-trojan-horse-your-body-and-dna-decide/
    Et comme exemple sauvé du MMS via acide alpha lipïque et Vitamine C à forte dose:
    http://health-matrix.net/2011/07/13/miracle-mineral-solution-master-miracle-solution-and-advanced-oxygen-therapy-in-the-gulf-coast/
    1. frederic /
      ben ça fait peur … dangerosité contre dangerosité (chimio), lequel choisir
      Je vais attendre l’avis d’autres spécialiste peu être 🙁
      Un cercle infernal qui peut peu etre faire gagner des années ?
      oui c’est un cercle vicieux … encore une fois je remets tout en question … pas façile

      A bientôt
      soyez forts

    2. didier /
      Bonsoir,
      Alors, je me pose la question qui me semble légitime de savoir si tous les témoignages de personnes ayant utilisé le protocole MMS sont fous, soit rémunérés par une organisation quelconque pour faire de faux témoignages.
      Didier
      1. malypaet /
        Sur internet tout est possible, personne n’a d’identité vérifiée, je peux me créer des dizaines d’identités à moi seul, mon site web et y mettre ce que je veux.
        Pour le sujet MMS on atterri presque toujours sur des sites « mmstruc.machin », aucun scientifique.
        C’est comme de la nitroglycerine, très instable, ça peut vous sauver dans des cas désespérés comme vous tuer, le tout étant de trouver le bon protocole car il n’y en a pas de validé scientifiquement.
        D’un autre côté quand vous lisez les effets de certaines chimios, ce n’est pas rassurant non-plus:
        https://www.drugs.com/temodar.html
        À chacun de trouver sa voie en connaissance de cause.
        1. frederic /
          bonjour
          alors si je comprend bien le DMSO n’est « pas dangereux » alors que le MMS l’est ?
          ça refroidi tous ces liens, … internet
  26. Ben Slama /
    Bonjour Frédéric,
    Effectivement il y a eu un malentendu. Je commencerai en même temps que vous et il est bien évident que c’est une démarche strictement personnelle. Avez-vous des renseignements sur le déroulement du traitement (posologie) et surtout sur la façon dont on peut se procurer le bon produit (disponible en pharmacie? Sur un site? et dans ce cas il convient de trouver un site vraiment sérieux qui nous procure réellement le produit).
    1. Alice /
      Bonjour

      Voici le protocole que j ai suivi:

      1er jour:
      – 3 gouttes MMS /15 gouttes d Activateur ( jus de citron frais- attendre 3 minutes avant de boire, une fois que le jus de citron est melange au MMS- ne pas attendre trop après ces 3 minutes ecoulees)

      -4 gouttes-/20 gouttes activateurr
      -5 gouttes MMS/25 gouttes activateur

      2eme Jour
      -6 MMS/ 30 gouttes jus de cirtons (JC)
      -7 MMS/35 JC
      – 8 MMS/ 40 JC

      3eme jour:
      -9 MMS/45 JC
      -10 MMS/50 JC
      -12 MMS/60 JC

      4eme , 5eme, 6 eme jours
      15 MMS/75 JC 3 fois par jour

      J ai aussi utilise`le DMSO- c est un soluble qui permettrait au MMS ( ou autre chose appliquee` avec) de penetrer jusqu ‘aux cellulles cancereuses, par voie cutanee. Mais attention ca m a un peu brule!!

      J essaye de retrouver le site internet qui m a livre le MMS mais j habite en Angleterre .. c est donc peut etre moins interessant pour vous….

      1. frederic /
        mineral solultions je crois
  27. Ben Slama /
    Pour ma part, je suis sous Firmagon depuis bientôt trois ans. Je suis en rémission et cela dès le tout début du traitement. Après une année de traitement, le PSA a amorcé une petite remontée (au dessus de 1. Il était à 1,3 me semble-t-il). J’ai donc rencontré le Dr Schwartz à Paris et j’ai aussitôt commencé le traitement métabolique. Dans les trois mois qui ont suivi, le PSA a de nouveau chuté en dessous de 1 (0,96) et s’est maintenu en dessous de 1 durant plus d’un an. Le dernier dosage révèle toutefois une remontée à 1,2 (augmentation non significative selon mon oncologue). J’attends les résultats de ma dernière prise de sang lors de ma visite chez l’oncologue début juin. Je souhaite pour ma part, sur base de ce résultat et à titre STRICTEMENT personnel, essayer le traitement MMS durant trois mois et ferai bien évidemment part des résultats que j’aurai constatés. Quelqu’un (Frédéric par exemple?) peut-il me donner des renseignements quant au dosage, au nombre de prises/jour et surtout par quel biais se procurer le produit (en étant certain qu’on prend bien le bon produit. Le trouve-t-on aisément en pharmacie? et dans la négative, existe-t-il un site sérieux?). Merci d’avance!
  28. Ben Slama /
    Bien reçu le message de Laurent Schwartz. Mon objectif n’était certes pas d’initier une étude mais juste le témoignage un tant soit peu objectif d’un groupe de patients ayant volontairement essayé le MMS, vu qu’on trouve tout et n’importe quoi sur le net. Ceci dit, je souscrit à l’avis du Dr Schwartz et on se limite pour l’instant à la recherche d’un maximum d’infos sur ce produit.
    Je trouve par ailleurs que le prof Taulelle (de la KUL, branche néerlandophone de l’université de Louvain en Belgique) est un gage de sérieux face au charlatanisme de certains sites qui vantent les vertus de toutes sortes de produits.
    Merci à Laurent Schwartz de rester fidèle à sa philosophie et donc à son ouverture à tout ce qui est susceptible d’innover les traitements conventionnels sans pour autant s’éloigner de la rigueur scientifique.
    1. schwartz /
      au fond j’y crois,
      j ai besoin d’étayer mon opinion. Il doit y avoir d’autres malades qui en ont pris. S’il y a des échecs c’est aussi intéressant

      Laurent

  29. Ben Slama /
    Bonjour Frédéric et Didier,
    Nous sommes donc trois volontaires pour tenter ce traitement. Afin que les résultats aient un minimum de signification, il conviendrait me semble-t-il de ne pas faire trop de mélanges, chacun de son côté, de telle sorte qu’au bout de la période « d’étude » on ne sache plus quel produit a vraiment été efficace. Il importe aussi que la durée soit la même pour tout le groupe quitte à continuer après. Ne commencerait-on pas au même moment? Frédéric parlait de la fin du mois d’Aout si mes souvenirs sont bons? Ne ferait-on pas du 1 septembre au 1 Décembre? Pour ma part je suis sous hormonothérapie et prend également le traitement métabloc du Dr Schwartz et m’engage durant la période des trois mois de ne prendre en plus que le MMS. Y-a-t-il d’autres volontaires? Plus on est nombreux plus les résultats seront significatifs.
    1. schwartz /
      chers amis,

      les essais sont le fait de l’institution.
      Pour l instant, il faut retrouver les informations. Le MMS m’était inconnu et c’est Norbert Fishman qui m’en parlé. Le Prof Taulelle ( Leuven) en a décrypté le mécanisme d’action ( acidification spécifique des cellules tumorales alcalines.
      Retrouvons donc d’abord d’autres témoignages, c’est le role de ce blog
      Laurent

    2. frederic /
      Bonjour
      Je ne pourrais que vous informer de l’ajout de MMS , en effet j’ai arrété la chimio il y a 5 mois pour ne prendre que le traitement de Laurent (que je prennais depuis 5 mois), mes compléments, les huiles et le régime céto, et ma tumeur est encore stable, et j’espère en aout aussi
      Donc tant que je n’ai pas trouver une solution pour diminuer ma tumeur, j’ajoute,je teste (MMS, régime, ou médocs comme Ben Williams l’a fait), j’ajoute, je teste oui .. mais je ne remplace pas je n’arrète pas ce qui a l’air de fonctionner. Tout en étant conscient que certains patients ont leur tumeur stable (GBM plus précisément) en aillant juste stoppé la chimio .. m’a dit l’oncologue …
      Désolé, mais j’informerais régulièrement de cet ajouts
      1. schwartz /
        frederic si je comprends bien ton glioblastome est stable depuis une dizaine de mois et tu es sous MMS depuis 5 mois sans effet secondaire? et à quelle dose?
        merci de me répondre

        Laurent

        1. frederic /
          je ne me suis pas bien exprimé. Je vais commençer le MMS fin aout et informerais ici de l’évolution, IRM …effets …
          Quant à mon GBM, oui il est stable depuis sa diminution (IRM de sept 2016)
          , donc depuis 9 mois
      2. MURZEAU /
        la chimio ds ce cas n’a aucun effet ( sauf effets secondaires 🙂 à moyen terme et sur la survie
        Dr BM
  30. Ben Slama /
    Bonjour Laurent,
    Pourquoi ne pas faire un pseudo essai clinique? Un groupe de 10 volontaires (par exemple!) souffrant bien sûr de cancer et associant à leur traitement de base, uniquement du MMS pendant un laps de temps qu’on peut fixer au départ, par exemple trois mois (mais peut-être plus ou peut-être moins) et confronter les résultats à la fin : tests biologiques, effets secondaires, état clinique, etc…? Vous aurez ainsi une certaine base de données plus ou moins objectives profitables à tout le monde. Pour ma part, je serai partant.
    1. frederic /
      bonjour,
      C’est ce que je compte faire oui, donc en automédication, àpres mon traitement ayurvédique et apres mon Irm du mois d’aout , et je partagerais 3 mois plutard sur ce forum et celui de mon témoignage sur le Gbm
      Bien sur ce n’est pas un essai clinique .. là c’est plutot personnel,oui je veux que ma tumeur disparaisse pour lui donner le moins de chance de revenir, alors je tente … avec précaution encore, mon médecin traitant est au courant de mes « essais », il ne cautionne pas, mais si g un effet secondaire, il pourra m’aider
      Je perl de mon cas, mais c’est bien sur pour partager et aider …
    2. didier /
      Oui j’adhère entièrement à cette idée ! j’ai eu Laurent Schwartz au tél qui m’a confirmé que le MMS n’était pas en contradiction avec le traitement métabolique. Donc je vais commencer cette semaine. J’aimerais savoir (si quelqu’un peut me l’expliquer) quel est l’avantage d’y adjoindre le DMSO ?
      Didier
  31. Alice /
    Bonjour j ai un cancer du sein stage 4 depuis 2013. J ai suivi 2 regimes de chimio mais Mars 2016 mes metastases ont augmente’. Mon oncolgue m a alors mise sous traitement hormonal( Letrozole). Celui ci s est prouve’ inefficace apres 2 mois( petite augmentation des metastases) -mon oncologue a voulu alors me remettre sous chimio. J ai cepedant decide de tenter ma chance en conitunant avec le Letrozole mais en y ajoutant une concoction de traitements alternatifs a’ savoir huile de cannabis et Therapy de Gerson. Mon Ca125 a immediatement chute de 38 a’ 19. Mes CT scans depuis Septembre montrent reduction des metastases. Fin Fevrier 2017 mon Ca125 est remonte de 17 a’ 24. J ai alors augmente l huile et suivit une semaine de traitement MMS et MMS + DMSO. L application du DMSO m a fortement irritee mais j ai tres bien supporte le MMS . Je suis montee a’ 15 gouts 3fois par jour. je n ai pas eu de nausee mais un peu de maux de tete. Le CT scan de Mars revele que les metastases du foie et membrane du peritoine ne sont plus visibles. Les os sont stables. J ai arrete le MMS car le traitement Gerson est contre tout sodium.. J hesite a’ reprendre pendant une autre semaine. Je ne sais pas ce qui »marche » pour l instant car je melange theories alternatives et traitement hormonal .
    1. schwartz /
      merci cela a l air très intéressant
      Laurent
  32. Comet /
    Non, pas de toxicité, mais il avait dépassé la dose qu’il pouvait supporter sans nausées ou accélération du transit. En général on ne dépasse pas 8-10 gouttes par prise, mais dans le cas relaté, c’était une affaire de vie ou de mort !
    J’ai personnellement une longue expérience de ce produit – destiné à désinfecter les eaux, en particulier en Afrique – dans tout ce qui est infectieux, non seulement après échec de l’antibiothérapie, mais aussi en première intention, surtout au niveau familial…y compris chez le jeune enfant !
  33. frederic /
    http://lavienaturelle.net/6.html
    internet reste internet, mais sur ces liens les analyses vont du professionnel de santé aux consommateurs, donc souvent du « contre » et du « pour » 🙂
  34. frederic /
    il y a aussi beaucoup de chose sur Youtube !!! de témoignages …

    Niveau médical, composition, je ne saurais aidé ..mais si c’est, comme je l’ai lu, un purificateur d’eau, que ça sans le chlore, mais n’en est pas … euh .. ça m’inquiète un peu

    1. schwartz /
      il semble que des patients prennent ces traitements, j aimerais savoir l efficacité, vraie ou fausse

      laurent

      1. frederic /
        oui c’est pour cela que j’ai partagé ces liens de témoignages
        Mais vu comme c’est présenté, ça ressemble à un nouveau produit miracle de monsieur Humble….
      2. Claudine /
        Bonjour, j’ai pris aussi ce traitement il y a quelques temps, sans effet sur moi…Dommage, j’espérais la diminution du nodule…
        Je l’ai pris le temps préconisé…sans insister. L’odeur forte d’eau de Javel et les précautions n’incitent pas à renouveler l’expérience. Je l’aurais fait s’il y avait eu même une minuscule diminution.
        1. didier /
          Bonjour Claudine,

          Pourriez vous dire combien de temps vous avez pris le MMS et à quelles doses ?
          Didier

  35. frederic /
    bonjour
    j’ai trouvé ça
    http://mmstestimonials.is/all-mms-testimonials
    et plus précisemment là pour le gbm
    http://mmstestimonials.is/maladies/cancer
    et plein de autres choses ..
    http://www.alternative-cancer-care.com/mms-cancer.html

    mais oula, ce ne sont que des liens … et je ne suis qu’un patient qui cherche des solutions sans trop trop faire n’importe quoi avec l’automédication ..

    Bonne journée

    frederic

  36. Comet /
    Dans le cadre de « ou autre », un de mes patients porteur d’un staphylocoque multirésistant, suite à une « explosion » fémorale dans les 12 heures de la pose d’un stent…Son cas était désespéré, sous différents antibiotiques depuis plus d’un mois, et ça continuait à « creuser »… A cause désespérée, traitement desespéré … il est arrivé à avaler 16 gouttes de MMS 4 fois par jour, dose insupportable (vomissements, malaises…); il n’avait pas le choix, et a décidé d’aller jusqu’au bout… En 5 jours le staphylo a disparu !!! Le recul est de 1 an, et la cicatrisation a été parfaite en 3 mois !
    1. schwartz /
      y a t il eu de la toxicité?
      Laurent

Laisser un commentaire

: