Témoignage d’une patiente canadienne atteinte d’un cancer du sein récidivant et inopérable

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

Je suis âgée de 73 ans.  En décembre 2016, je découvre que j’ai une récidive du cancer du sein (diagnostiqué en septembre 2004) mais cette fois c’est la maladie de Paget du sein.  Le diagnostic est confirmé et je dois passer une mammographie, une échographie et une biopsie.  J’ai une consultation avec un chirurgien et sa recommandation serait une mastectomie du côté droit.  Après réflexion, je refuse la chirurgie et les traitements conventionnels et je préfère consulter une naturopathe: Marlène Boudreault.

Au mois de mai 2018 cette dernière me réfère à une clinique de cancérologie à Toronto. J`y reçois des traitements à l’ozone par intraveineuse et aussi directement dans le cancer du sein.  Également, par intraveineuses, un médicament, le dichloroacétate (DCA) avec de l’acide lipoique et de l’hydroxicitrate.  Je prends aussi des comprimés de Letrozole.  Je prends plusieurs suppléments pour compléter la médication.  Également, début janvier 2019, j’ai commencé à consommer de l’huile de cannabis médicinale. L’apparence extérieure du sein s’est beaucoup améliorée;  j’applique 2 fois par jour une huile de chanvre à l’ozone depuis juillet 2018.

Je suis très confiante du parcours choisi.

Monique                                                                                                                                                                                                                                  

Avant traitement      

Après traitement

Il reste 4 commentaires Aller aux commentaires

  1. Catherine Marcyprof /
    Bonjour Festraets,
    je suis désolée d’apprendre que votre père a une récidive.
    Non, je n’ai pas fait le traitement à l’ozone mais je garde cette option dans ma petite poche. L’ozone (O3) est en lien avec le métabolisme de l’oxygène et les mitochondries. Je ne suis pas étonnée qu’il aide. Mon amie m’a dit qu’après le traitement à l’ozone, tout son corps s’était transformé. Il avait rajeuni. C’est une bonne option qui semble agir rapidement.
    Face à mon glioblastome (qui est inopérable donc toujours dans ma tête), je fais de la chimio au Carboplatin intra-artériel, le Metabloc du Dr. Schwartz, le régime cétogène et tranquillement j’introduis des médicaments qui semblent avoir un effet négatif à long terme sur la tumeur (Celebrex, Metformine, Crestor…) ainsi que de nombreux suppléments alimentaires. Pour le moment, la tumeur régresse lentement mais chaque cancer cérébral est différent. Je vous souhaite bon courage.
  2. Catherine Marcyprof /
    Merci pour votre témoignage. J’ai une amie qui a eu une récidive du cancer du sein il y a quelques années et qui a fait aussi un traitement à l’ozone qui l’a grandement regaillardie. Comme vous, elle a aussi refusée certains traitements. Elle va très bien aujourd’hui et m’aide dans mes démarches face à un glioblastome.
    Je suis toujours épatée de voir des patients refuser certains traitements. Cela demande beaucoup de courage de ne pas suivre aveuglement les propositions des médecins. Mais je pense aujourd’hui que nous sommes les mieux placées pour prendre soin de notre dossier qui est unique. Bravo à vous! Votre courage m’encourage. Votre corps semble heureux de vos décisions, c’est bon signe. C’est signe que vous avez pris de bonnes décisions.
    1. FESTRAETS /
      Bonjour Catherine. Mon père est atteint d’un glio depuis juillet 2017, il a eu 2 opérations, des chimio, rayons, aujourd’hui il est sous avastin. Il a malheureusement à nouveau récidivé et la tumeur s’étend. Il suit le traitement métabolique depuis 1an 1/2, régime IG bas depuis sa 1ère opé puis cétogène depuis novembre 2018. Cures intensives d’artemisinine aussi. Mais là tout est arrêté depuis plus de 2 semaines car il est hospitalisé. Nous avions le CBD mais nous n’avons pas eu le temps de lui en faire prendre.
      Quelles démarches avez-vous entrepris face au glioblastome? Avez-vous essayé l’ozone vous aussi?
      1. Catherine Marcyprof /
        Oupsi, j’ai répondu plus haut, au mauvais endroit.

Laisser un commentaire

:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.