Témoignage de Jean-Jacques Blanchet

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

Blanchet Jean-Jacques                                               Brive le 29/08/16
29 rue Lieutenant Colonel Jean Vérines
19100  BRIVE LA GAILLARDE

cancer-du-poumon    Je faisais de grandes randonnées et brusquement fin 2012, lors d’une promenade, le souffle m’a manqué, c’est ainsi qu’après hospitalisation on a découvert mon cancer des deux poumons. Un grand cancérologue parisien m’a donné trois mois à vivre. J’ai eu la chance de faire à ce moment, par l’intermédiaire de ma fille, la connaissance du docteur Laurent Schwartz qui m’a indiqué son traitement que j’ai suivi depuis en même temps que la chimiothérapie qui, après de très brefs succès, s’est avérée inefficace. Fin 2015 on a changé mon traitement en immunothérapie qui semble mieux adapté que la chimiothérapie et depuis tout va très bien.

Après plus de trois ans de maladie je suis toujours en vie et les faits me montrent que c’est le traitement du docteur Schwartz qui m’a permis d’arriver là, avec une vie quasi normale avec la sensation que je ne suis pas près de mourir ?

Jean-Jacques Blanchet

Il reste 11 commentaires Aller aux commentaires

  1. Ginouvès Jean-Pierre /
    Bonjour,
    J’ai rencontré le Dr Schwartz il y a + d’un an J’ai un cancer de la prostate T3 qui a été traité (radiothérapie + actuellement hormonothérapie) j’aimerais avoir les coordonnées d’un médecin dans la région de Nice, ouvert aux théories du docteur Schwartz pour le consulter j’habite à Menton 06500.

    Merci
    J-P G

  2. oyhenart didier /
    Bonjour,
    Il vous faut appeler la clinique la clinique Alleray-Labrouste 01 44 50 19 00 afin qu’il vous donnent les coordonnées téléphoniques du Dr Schwartz. Je suis son traitement depuis février 2015 et mes scans n’ont jamais été aussi bon. C’est comment dire « figé »
  3. AKSIL /
    Bonjour Monsieur Blanchet,

    Quel est le type du cancer du poumon dont vous souffrez?

    Du point de vue histologique, pouvez-vous nous en dire plus?

    Êtes-vous fumeur?

    Merci.

  4. Claudine /
    J’ai tenté moi aussi d’avoir un RV avec le Dr SCHWARTZ sans succès. Je suis son traitement pour un cancer du sein . J’aimerais pouvoir le rencontrer. Est ce possible ?
    Cordialement,
    Claudine
  5. DUMAY /
    Comment pourrais-je échanger avec le Dr SCHWARTZ (CANCER DU SEIN METASTASE) ?
    Cordialement,
    Solange DUMAY
    1. Michele /
      je suis heureuse pour vous
      pour mon mari il n a pas eu cette chance malgré le traitement de Dr Shwartz il est décédé dans de grandes souffrances
      personnellement je ne crois plus en la guérison du cancer
  6. Nathalie /
    Cher Jean-Jacques, avant toute chose: merci pour ce message plein d’espoir ! et je suis ravie de lire que jusqu’à présent, c’est vous qui gagnez le combat courageusement contre cette maladie. Bravo, bravo, et encore bravo ! Ce traitement du Dr Schwartz est basé sur le régime sans sucre ((cétose), c’est bien cela ? J’ai moi-même des problèmes de santé importants au niveau neurologique et musculo-squeletique et je m’y suis intéressée de près. Le hic c’est qu’il ne convient pas à tous malheureusement: il faut des glandes surrénales en forme (ce qu’i n’est malheureusement pas mon cas) et avoir un foie/vésiculaire qui élimine bien les graisses, ce qui là aussi laisse à désirer chez moi. Si c’est bien de ce régime là donc il est question, j’apprécierais beaucoup que vous m’en touchiez quelques mots et votre expérience.
    Merci à vous et toutes mes salutations de Belgique ! -)
    1. BERTHIER /
      Votre question m’intéresse personnellement ! Un régime cétogène d’accord, en plus je suis une gourmande de sucre ! mais j’ai tendance à avoir un taux de triglycérides élevé…Avez-vous trouvé conseil ?
      Merci
  7. JOSEPH /
    C’est très bien Mr Blanchet mais un peu court comme observation. Cela ne suffit pas pour convaincre. Il vous faut faire une conférence avec un anamnèse détaillée et résultats biologiques et radiologiques à l’appui. La transparence totale en quelque sorte. Qu’en pensez- vous? Vous pouvez vous faire aider par votre médecin traitant. Bonne journée.
    Dr Alain JOSEPH.
  8. Jaio Blisco /
    Cela fait plaisir de lire qu’il y a de l’espoir. Malheureusement cela démontre une nouvelle fois aussi que les traitements traditionnels ne sont pas efficaces alors qu’on continue de les prescrire depuis 60 ans.
    J’ai donc opté pour ne pas suivre ni chimio ni radio. L’urologue a pourtant insisté. Son argument principal était basé sur la qualité de vie…Alors que tout le monde se plaint des effets désastreux sur la santé après ces thérapies. Puis il me proposa de me mettre une sonde…Alors que je n’avais pas du tout de problèmes à uriner! Je lui ai demandé si c’était ça la qualité de vie qu’il voyait pour moi.
    Du coup il m’a dit que quoi que je fasse, j’avais trois à six mois pour vivre… Je l’ai remercié et suis parti. Pour toujours. Comme j’habite en Espagne et que le système médical est centralisé, tous les docteurs savent mes antécedents et me regardent comme un rebel. Je ne peux pas me payer de médicine privée et j’assume. J’ai noté que tous suivent un protocole bien précis et huilé. Si vous avez 70 ans vous êtes opérable. Peu importe si c’est grave ou pas, vous avez 70 alors…Après le test PSA, vous devez absolument passer pour des biopsies qui, selon l’urologue, peuvent être faites jusqu’à 20 fois…Et vous causer des infections préjudiciables. J’ai pas voulu. Par contre j’ai accepté un scanner qui, sois disant n’était pas réussi et on me l’a fait 4 fois en un an. Ici, selon le premier j’avais un début de méthastase dans les os du bassin mais selon le dernier, j’avais la maladie de Piaget. Je vais avoir maintenant 74 ans le 18 sept. Je commence à avoir des douleurs bizarres dans les os mais je continue de vivre ma vie avec un peu d’exercice, jardinage, travaux artistiques…Je serais interessé par la thérapie préconisée par le Dr. Schwartz mais je ne peux pas me déplacer en France. Si quelqu’un peut m’aider, je pourrais me procurer ces médicaments ici ou via internet. Merci pour votre aide.
  9. Zohra M. /
    Merci Jean Jacques pour ce témoignage.

Laisser un commentaire

: