Témoignage : combinaison d’un traitement métabolique et d’une immunothérapie

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

En juillet 2016 mon mari jacques, 71 ans, consulte un dermatologue pour un problème de peau dont l’aspect est assez suspect.

Un prélèvement et une analyse confirment le diagnostic de cancer cutané, le dermatologue souhaite compléter les examens par un Pet Scan et la suite lui donnera raison !!

Fin Août 2016, lorsque les résultats « Tombent » nous sommes abasourdis car en plus du cancer cutané, deux images suspectes sont présentes, une sur le poumon, l’autre sur le colon.

D’après le médecin il existe aucun lien entre le poumon et le colon, soit, mais nous sommes très inquiets.

De septembre 2016 à janvier 2017 commence pour nous mais surtout pour mon mari, qui n’avait jamais été malade et surtout hospitalisé, le parcours du combattant entre le traitement du cancer cutané mais surtout la recherche en urgence d’un pneumologue et d’un gastro-entérologue dans un contexte hospitalier sous tension.

Le cancer cutané est traité chirurgicalement dans un premier temps, le bilan d’extension ne nous rassure pas de traitement complémentaire à envisager.

En ce qui concerne le poumon, le diagnostic est nettement plus angoissant, le pneumologue nous annonce un cancer (non à petites cellules) de 4 à 5 cm à gauche et une image de quelques millimètres à droite (autre cancer ? Métastases ?)

D’après lui une intervention chirurgicale est envisageable mais avant de programmer l’intervention il veut s’assurer des résultats de la coloscopie.

En parallèle je me consacre à la recherche de traitements alternatifs au cancer, curcuma, vit c, aloès, jus de légumes sont les premiers compléments que mon mari prend dans l’attente des différents résultats médicaux.

Début Janvier 2017 un second Pet Scan est prescrit afin de valider l’intervention chirurgicale du cancer du poumon, au niveau du colon la présence de simples polypes est confirmé suite à la coloscopie, par contre une augmentation de quelques centimètres des deux tumeurs G et D pulmonaires et surtout la présence d’un ganglion sous clavière gauche font que le chirurgien refuse d’opérer mon mari et préconise plutôt une chimiothérapie.

Le traitement chimio commence le 1er mars 2017, dans le même temps mon mari débute le traitement métabolique du docteur SCHWARTZ.

Fin juin 2017, le cancérologue nous annonce que la chimio a relativement bien fonctionné, une surveillance par scanner tous les 3 trois est préconisée sans autre traitement (sauf le traitement métabolique de notre côté)

Avril 2018 malheureusement le cancer du poumon se réveille à Droite et surtout à Gauche de quelques centimètres sans métastases. L’oncologue avec qui le dialogue et l’écoute ont toujours été possibles (y compris pour le traitement métabolique…C’est votre choix nous dit il…nous propose le traitement immunologique recommandé dans le cancer du poumon, mon mari accepte car l’idée d’une nouvelle chimio ne le tente guère même s’il a relativement bien vécu la première.

Un an après soit début Avril 2019, mon mari suit toujours son traitement immuno tous les 15 jours plus le traitement métabolique, le seul inconvénient majeur de ce traitement immuno ce sont des douleurs à type de rhumatismes très handicapantes que seuls les corticoïdes(10 à 40 MG selon l’intensité des douleurs ) arrivent à calmer, ce traitement n’est pas conseillé avec l’immunothérapie car il ralenti l’efficacité du traitement immuno mais pour le moment mon mari n’a pas le choix s’il veut poursuivre ses activités journalières et mener une vie presque « normale ».

Un pneumothorax à gauche avec une hospitalisation de 10 jours en mars 2019 est venu compléter le tableau des complications ainsi qu’une infection pulmonaire à droite, sans doute les effets secondaires du traitement immuno.

 Le dernier scanner (30 avril 2019) confirme une diminution (17%) de la tumeur à gauche, aucune image suspecte à droite, par contre l’oncologue observe une nouvelle infection pulmonaire.

Suite à ce constat nous négocions avec l’oncologue l’arrêt du traitement immunothérapique momentanément car les effets secondaires affaiblissent l’état général de mon mari, nous convenons d’un nouveau contrôle par scanner dans trois mois soit fin juillet 2019.

Début MAI 2019, mon mari commence le traitement au bleu de méthylène associé au traitement métabolique. Le scanner programmé en juillet prochain nous donnera probablement une évaluation assez objective de ce traitement.

Je remercie le docteur SCHWARTZ de nous donner tant d’espoir et aider les patients à trouver des solutions alternatives.

Jocelyne

 

Il reste 16 commentaires Aller aux commentaires

  1. merlin /
    Bonjour , c est toujours moi a la recherche de l aide pour commencer le traitement métabolique je connais pas les dose j ai commencer le régime cétogène et mon oncologue veut pas m aide j espère que quelqu un pourra m aide sur ce site , cancer du col de l utérus 6 mois après mon premier traitement chimio radio curiethérapie , récidive ganglionnaire , et j ai très peur de la chimio agressive , je vous laisse mon email pour mieux m explique pluton1953@live.fr merci pour l aide que vous portez a tout les malade
  2. merlin /
    J ai chercher partout votre contact je suis aller a paris plusieurs fois mais je trouve pas merci de me m aide svp je voudrais prendre contact avec vous
    merci de me répondre
    bonne soirée
  3. merlin /
    Bonjour Dr Dr Schwartz
    Je viens vers vous pour sollicité votre aide , en septembre 2018 je suis diagnostiqué du cancer du col de l utérus 4cm et plus et j ai suivie le traitement chimio radio curie thérapie , 6 mois après le pet scanne montre un récidive ganglionnaire et le médecin me propose une chimio agressive , j ai très peur de cette chimio svp aide moi j i d autre problème de santé qui me fait peur de la chimio merci de me dire comment vous contacter ou me 0673173423
  4. Everaere /
    Bonjour,
    Sous quelle forme, quel dosage et de quel laboratoire…pour le bleu de méthylène ? Je prends déjà depuis 1 an 1/2,le traitement métabolique pour mon cancer du sein d’emblée metastasée au niveau osseux (vertèbre)….actuellement en rémission.
    Merci de votre réponse…
    1. schwartz /
      voullez vous partager votre experience avec les autres ?
      vous pouvez ecrire à appel@guerir-du-cancer.fr

      Laurent

    2. Mahdoudhi /
      Svp est-ce que vous avez vécu le chimio ou le radiothérapie ou non ? Svp répondez moi c très urgent ma sœur est en même cas que vous et elle ne veut pas ni chimio ni radiothérapie
  5. Binam /
    Bonjour,
    nous suivons de très près les bienfaits du traitement métabolique du Dr Schwartz mais nous ne savons comment y accéder.
    Pouvez vous nous dire comment faire pour y accéder ? nous avons des malades qui souhaitent bénéficier de ce traitement, de grâce, éclairez nous
    Fidèle Pélagie
    1. Meyer G /
      Bonjour
      l association cancer et métabolisme acm peut vous aider pour mettre en place la therapie en partie au mons du dr Shwartz.
      Bon courage
  6. Andrée /
    Comment se fait le traitement au bleu de méthylène et où peut-on acheter ce produit ?
  7. Bernard Bel /
    C’est très encourageant de vous voir explorer l’approche métabolique en complément des traitements conventionnels, et ce sera bien utile pour vérifier l’efficacité de ces nouveaux traitements !
    Comme de nombreuses personnes l’ont témoigné sur ce forum, et comme suggéré à plusieurs reprises par Dr. Schwartz, vous pourriez compléter le traitement par une diète cétogène. Il faut un temps d’adaptation si le patient n’a pas encore l’habitude de régimes faibles en glucides, et selon Thomas Seyfried qui fait de l’expérimentation animale, il est important d’y associer un forme de « restriction calorique » (demi-jeûne intermittent) ainsi que de l’exercice contre résistance (analogue à la « musculation ») soigneusement dosé.
    J’ai rassemblé des informations utiles à ce sujet sur la page : https://lebonheurestpossible.org/cancer-traitement-metabolique/
  8. Venus /
    Des scanners à répétition….pensez aussi aux radiations….
  9. Muriel Simonet /
    Bonjour, j’ai moi même un cancer du poumon à petites cellules métastatique (foie, poumons droit et gauche, os, ganglions, cerebral.. je suis désespérée et n’arrive pas à trouver le moyen de rencontrer le Professeur Laurent Schwartz. Pouvez-vous m’aider et me dire comment faire car je souhaite bénéficier de son traitement.. je suis en pause chimios pour l’instant car très affaiblie… merci d’avance pour votre aide à tous ceux qui voudront bien faire ce geste pour moi… salutations à tous. Muriel (93/île de France) Muriel.simonet@live.fr..
    j’ai 48 ans et je suis grand mère j’aimerai le voir grandir au moins un peu…
    1. Stéphanie /
      Bonjour Avez vous eut des nouvelles du Pr ? Comment allez vous ?
  10. Arnoux /
    Quels sont les effets secondaires de l’immunothérapie
    La prise de corticoide est-elle une nécessité avec ce type de traitement
    Merci par avance de votre réponse
  11. Ghislain /
    Bravo à vous deux,

    « Croche et Tient », merci de votre témoignage.

    Le chemin est parfois long mais il faut oser se battre.

    La vie est tellement belle .

    Bonne continuation

    1. Corine /
      Complètement d’accord il faut se battre et s’accrocher .Oui la Vie est Belle !!!!
      Volonté Force à tous pour Vivre pleinement l’instant présent
      Corine

Laisser un commentaire

:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.