Le régime cétogène allonge l’espérance de vie, pas seulement dans la prise en charge du cancer.

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Publié par Chronimed le 22 avril 2017
 
 

En mimant la restriction calorique, les corps cétoniques rallongeraient l’espérance de vie.
La restriction calorique, qui peut être obtenue en pratiquant le jeûne, permettrait de vivre plus longtemps.
D’après des chercheurs américains qui publient un article dans Biochemistry and Molecular Biology for Life Scientists, ces effets anti-âge seraient liés à la présence de corps cétoniques.
La restriction calorique étend la durée de vie chez de nombreuses espèces, allant de la levure au ver Caenorhabditis elegans (organisme modèle pour les études sur le vieillissement), en passant par la mouche, la souris, le rat, et bien sûr les primates.
Pour expliquer ce phénomène, différentes hypothèses ont été émises : une croissance ralentie, une diminution du contenu en graisses, une inflammation réduite, moins de dommages oxydatifs, une voie de signalisation impliquant l’insuline, l’augmentation de l’activité physique…
Mais aucune explication cohérente ne fait l’unanimité dans la communauté scientifique.
Or la restriction calorique s’accompagne d’un changement métabolique évident : la cétose (le corps n’étant plus assez fourni en glucides, il produit des substances pour continuer à fonctionner avec une source d’énergie alternative : les cétones ou corps cétoniques).
Ainsi, les concentrations en corps cétoniques augmentent lors de la restriction calorique chez C. elegans, la drosophile et l’homme.
Chez l’homme, les niveaux de corps cétoniques augmentent pendant le jeûne, l’exercice, dans un régime low carb ou cétogène.
Les corps cétoniques sont produits dans le foie à partir d’acides gras libérés par le tissu adipeux et sont utilisés par différents tissus dont le cerveau.
L’hypothèse développée par les chercheurs dans ce nouvel article est que les corps cétoniques reproduisent la restriction calorique et favoriseraient la longévité.
Les chercheurs expliquent que, comme les corps cétoniques fournissent de l’énergie au cerveau en cas de problème de métabolisme du glucose, la cétose est un traitement efficace pour des troubles neurologiques.
Par exemple, la maladie d’Alzheimer peut être améliorée en induisant une cétose légère.
D’autres mécanismes seraient impliqués dans l’effet anti-âge des corps cétoniques.
Ainsi, la cétose conduit à la transcription d’enzymes des voies antioxydantes. Le métabolisme des corps cétoniques augmente aussi le potentiel réducteur du système NADP, ce qui détruit des espèces réactives de l’oxygène (radicaux libres), qui sont une cause majeure du vieillissement.
Enfin, le métabolisme des cétones réduit la glycémie et le taux d’insuline dans le sang.
Les scientifiques ont observé que l’addition de corps cétoniques (D-βHB) à des cultures de C. elegans rallonge leur durée de vie. Ils suggèrent donc que l’augmentation du niveau des corps cétoniques peut aussi augmenter la durée de vie des humains.

Il reste 10 commentaires Aller aux commentaires

  1. Dr Adrien Beaudoin Biochimiste /
    Rebonjour Abrial. ne vous faites pas d’illusion sur les propriétés curatives de sativex produit par la cie Bayer.. Voici la position de Santé Canada à ce sujet
    À quoi sert SATIVEX®?
     »’En vertu de sa plus récente autorisation avec conditions, SATIVEX® est indiqué pour le traitement analgésique d’appoint chez les adultes atteints de cancer avancé qui présentent une douleur modérée ou grave pendant un puissant traitement opioïde administré à la plus forte dose tolérée contre une douleur de fond persistante.
    L’autorisation avec conditions antérieure de SATIVEX® portait sur le traitement d’appoint pour le soulagement … »’ je suis d’accord avec cette position.
    Si j’étais dans votre situation je continuerais à explorer du coté des produits naturels . Par exemple la combinaison d’omega-3 richesen EPA et omega-6 Acide Gamma linolénique que l’on trouve dans l’huile d’onagre ou de bourrache . Ces acides gras sont des précurseurs de prostaglandines anti-inflammatoires dans le cerveau …Ce serait un départ… je n’irai pas plus loin… bon succès dans les alternatives .
    1. frederic /
      Non je parlais des propriétés analgésiques tout à fait, une amie s’en procure régulièrement en Espagne et peut enfin gérer ses poussées de sclérose (c’est bien ça qu’on dit ?) et ses douleurs …
      A mon niveau le CBD combiné au TMZ m’a je pense aidé, j’ai pu passer de 48 mg/j de médrol à zéro, et finalement assez vite, ai dé du Boswellia et autres compléments alimentaires auquels effectivement j’apporte bcp d’intérêt …
      Je n’irais pas plus loin non plus.
  2. Adrien Beaudoin /
    Bonjour Abrial. j’ai jeté un coup d’oeil sur les études des effets du canabis sur les tumeurs cérébrales. Je n’ai pas trouvé d’études cliniques chez les humains. Il y a des effets in vitro sur ldes cellules isolées. Pour la sclérose en plaques il ne semble pas qu’ily ait des démonstrations concluantes. Je suis très sympathique à votre cas .
    Si j’étais dans cette situation tout comme vous j’explorerais toutes les possibilités classiques ou no, . et je continuerais d’espérer en de nouvelles approches….
    1. abrial frederic /
      Bonjour, il y en a pourtant, surtout pour les scléroses en plaques (sativia, sativex, et CBD, donc sans thc)
      Bien à vous
      Frédéric
  3. Adrien Beaudoin /
    Notre façon de voir les graisses a beaucoup changé dans les dernières années . Quant aux sucres il y en a un peu trop surtout le sucrose qui est un dissacharide composé de glucose et fructose. Le mauvais garçon dans tout cela c’est le fructose .Il faut éviter le fructose à tout prix . Quant aux graisses l’huile de coco est bonne pour la santé . Par contre les graisses saturées que l’on trouve dans le lait et les viandes (autres que le poisson) sont non recommandables . Pour ce qui est des omega-3 de source végétale. Elles n’ont pas la valeur des oméga-3 de source marine . Quant au cannabis , je pense que c’est un petit poison qui vient détruire notre jeunesse en affectant l’organe le p^lus important , le cerveau
    1. abrial frederic /
      Bonjour
      Vous faites erreur pour le cannabis, parlez en aux sclérosés en plaques qui attendent depuis des années de pouvoir utiliser le sativex. Moi aussi d’ailleurs, en attendant je prend du Cbd. Des études ont bel et bien démontré l’efficacité du cbd et thc contre les tumeurs cérébrales. Je suis non fumeur et je prend la charlotte Web en huile ou vaporisation…
      Pour le reste je suis d’accord avec vous, mais ai je raison ? Le temps nous le dira..
      1. Dr Adrien Beaudoin Biochimiste /
        Sativex fabriqué par la cie Bayer est utilie pour soulager les douleurs associées à un cancer avancé du cerveau . Il n’a pas d’effet curatif ….malheureusement . Je vous suggère de prendre des oméga-3 marins (EPA) et GLA Gamma linolénique (huile de Bourrache) qui sont des précurseurs de prostaglandines anti-inflammatoires dans le cerveau .
        Continuez vous êtes dans la bonne direction…
    2. inoxydable /
      Je suis d’accord avec vous notamment sur l’impact du canabis sur le cerveau mais aussi, d’après les recherches récentes sur les gènes, donc la transmission d’un patrimoine génétique sain et c’est un effet pervers de cette drogue qui a été dénoncé il y très longtemps par le ¨Pr Luc Montagnier (début des années 80…); J’ajoute que selon ce que j’ai compris de mes lectures favorites ( Michel de Lorgeril) c’est l’association fructose/glucose qui est dangereuse, le fructose seul, à doses réduites ( fruits) n’est pas nocif. Mais je ne suis qu’un amateur en nutrition qui parvient à maitriser du diabète II du aux Statines prises pendant 10 ans et ce sans médicament. .
    3. vaschetto christine /
      bonjour
      je pense que le fructose obtenu artificiellement est effectivement à fuir , mais le sucre des fruits est celui pour lequel on est équipé tout comme le sucre qui est dans le lait maternel , il est dommage à mon avis qu’il y est un amalgame fait sur le fructose …les fruits n’étant pas composés de fructose uniquement! tant d’autres nutriments nécessaires sont là! la nature sait faire les choses mieux que nous les humains !!restons humbles
  4. Jaio /
    Le Dr. Mercola suggère 70% de graisses, 20% de proteines et 10% de sucres. Il est assez facile d’augmenter les graisses avec des avocados et des huiles telles que celle de coco, de cannabis et olive qui apportent en même temps des omega 3. Par contre, il est tr »s difficile de rester à 10% de sucres ou carbos car il y a du sucre partout et surtout dans les fruits. Par contre, avec les proteines c’est plus facile.

Laisser un commentaire

: