Femme de 57 ans – cancer du cerveau

Partagez Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

Date de diagnostic du cancer: Février 2014

En Février 2014, j’ai eu une crise d’épilepsie avec aphasie et paralysie partielle du bras droit. Le diagnostique final (glioblastome pariétal gauche de grade 3, dans la zone du langage) m’a été donné en mai 2014 après avoir subi une biopsie.

Du 23 juin à mi-août 2014, j’ai eu une série de 33 séances de radiothérapie accompagnées de chimiothérapie par voie orale TEMODAL, à raison d’une série pendant 40 jours, puis une autre série 5 jours par mois du 9 septembre au 18 novembre 2014. Depuis, j’ai décidé d’arrêter la chimio convaincue par les arguments du docteur Schwartz et les nombreux témoignages des patients adhérents de l’association.

Début du traitement métabolique du docteur Schwartz le 27 novembre 2014

  • Sodium R lipoate: dose 8 gélules/jour…matin, midi, soir et au coucher
  • Hydroxicitrate : dose 8 gélules/jour……matin, midi, soir et au coucher
  • Autre traitement: Keppra Anti épileptique 500mg matin et soir  depuis février 2014

Date du début de la Diète cétogène: 24 novembre 2014

À ce traitement j’ajoute le régime cétogène où je m’efforce de supprimer le sucre sous toutes les formes et les glucides en général. cf: Le régime cétogène contre le cancer éditions Thierry Souccar

Évolution: Les résultats en juin 2015 de l’ IRM montraient une régression partielle de la tumeur  d’environ 20 % et également une diminution de l‘œdème péri lésionnel (conséquence de la radiothérapie).
Ma dernière IRM qui date du 12/09 2016  montre  que ma tumeur a disparu. Selon mon neurologue, je suis en voie de rémission, voire en rémission tout court.

Après 2 ans et 8 mois de doutes et d’arrêt de mon activité professionnelle, je vais pouvoir réintégrer doucement mon travail d’enseignante d’ici la fin de cette année 2016.

Mon langage reste encore perturbé en cas de fatigue, {bégaiement, perte de vocabulaire, manque de concentration, et quelques difficultés à lire et écrire de manière fluide}. Aujourd’hui tous mes proches et mes amis sont cependant surpris de la progression de mon expression orale et écrite.

 Je reprends ma voiture seule et n’ai plus d’étourdissement ou de nausées comme auparavant.

Je renouvelle ma grande considération à Laurent Schwartz pour son empathie profonde, et son dévouement qui nous apporte beaucoup d’espoir, puisque je peux dire qu‘il m‘a sauvée. Merci également à ses collaborateurs avec qui je me suis entretenue en pleine confiance. Merci à eux pour leur qualité d’écoute et pour tout ce temps qu’ils nous consacrent à chaque fois au téléphone. 

Témoignons, témoignons! Car nous sommes les preuves vivantes de l’efficience de ce traitement.

 

 

Il reste 24 commentaires Aller aux commentaires

  1. Odre /
    Bonjour,

    Mon père est atteint d’un gliome grade 3 mais avec mauvais facteur génétique donc comparé à un glioblastome. (Découverte la dernière semaine de Février)
    Cela fait maintenant une semaine qu’il prend le traitement métabolique et à débuté un régime cétogéne depuis 15 jours mais difficile de tomber en cétose (il est encore sous corticoïdes).
    Il a déjà eu une cure de 5 jours de Témodal et nous attendons les rendez-vous pour les rayons….

    Auriez vous des conseils à me donner afin d’améliorer un peu plus sa prise en charge?

    Je note tout étape par étape, j’espère constater une évolutions car ce qui est le plus difficile pour lui c’est d’avoir le coté gauche paralysé et donc d’être dépendant …

    Dans l’attente de voir d’autres témoignages positifs!

  2. Vero93 /
    Ca y es nous avons tout ce qui faut pour que mon père commence le traitement métabolique dans son intégralité.
    Un neurologue qui n y vois pas d inconvénient ( sans plus ) un généraliste qui nous accompagne grâce à l ordonnance d un homéopathe, et une pharmacie qui accepte de transformer l un des médocs en low dose dès demain nous auront l ensemble du traitement.
    Prochain irm dans 1 mois et nous ne sommes plus seul dans cette démarche

    5 mois que ce glioblastome grade 4 inopérable est entrée dans sa vie et La notre .
    Nous faisons partie de ceux qui crois aux études du docteur schwartz mais également au traitement traditionnelle et nous espérons ainsi faire changer les mentalités
    Nous mettons toutes nos chances de notre côté

    Le plus dur Est La quantités de médocs journaliers…

    Je suppose que c est votre reportage et votre histoire qui nous a mené sur ce chemin et j espère qu il sera aussi lumineux !

    De l espoir qui fait du bien

    schwartz : nous ne vous demandons rien, votre livre Est explicite
    Si vous êtes intéressés par l évolution des résultats de notre père nous vous les communiquerons sur demande pour vos études

    1. schwartz /
      merci
      bien sur que je suis intéressé
      laurent
      1. Vero93 /
        Bonjour
        Comment pouvons nous vous faire suivre les évolutions je ne souhaite pas tout publier comme ça sur le site.
        Pour l instant pas assez de recul mais dans 1 mois irm de contrôle
        Cdt
      2. Vero93 /
        Bonjour
        Les résultats d irm sont Bon présentant une diminution de « tout » à ce jour. Apres 8 mois de diagnostic et 5 mois de traitement métabolique et chimio temodal 5jrs/mois
        Cdt
        1. Fazia /
          Je suis ravie pour vous madame.
      3. Poulin /
        Bonjour,
        Je souhaite contacter le Dr Schwartz….
        On a diagnostiqué à mon mari un glioblastome dans la zone de motricité et infiltré dans le corps calleux depuis décembre 2016 .
        Un médecin homéopathe nous a conseillé le régime cétogène ! Mon mari a 43 ans et nous avons 2 enfants de 7 et 3 ans . Le Dr schwartz pourrait il nous aider pour la mise en place du traitement métabolique ? Par avance merci.
        1. Vero93 /
          Vous pouvez trouver les compléments alimentaires en vente libre.

          Les posologies sont décrites dans son livre et sur le site.

          Essayer de convaincre votre généraliste de vous accompagnez.

          Nous avons vu le docteur teixier a st Malo de notre côté et nous sommes de paris. Mais globalement nous y allons en solo puisque nous donnons rien d autre que les compléments alimentaires.

          Bon courage à vous et votre mari dans cette terrible epreuve

      4. Fazia /
        Bonjour Dr Schwartz .

        Mon père a fait son irm de contrôle posté 5-6mois depuis le diagnostic.
        Il a été opéré le 28 novembre d un glioblastome de grade 4 de 6cm en temporale droit.
        Il ont put retirer environ 90 %de la tumeur .
        En plus du traitement traditionnelle et de la radiotherapie. Nous avons mis en place le traitement métabolique. Par le biais de un anesthésiste avec qui je travaille qui croit fort à vos travaux.
        A casiment 6 mois l IRM montre un début de régression de la tumeur.
        Nous somme ravis et confiant .

        Merci à vous.

    2. Fazia /
      Bonjour .
      je suis dans même situation que vous ….
      A la seule chose près que mon père a pu être opéré.
      Si vous voulez que l on communique. Faites moi savoir .
      Fazia
  3. fazia /
    bonsoir a tous

    Nous venons de decouvrir chez mon pere qui est age de 78 ans un glibastome de grade 4 temporal droit de 6 cm
    Il a ete opere trois semaine plus tard a Foche par le Dr ALDEA .
    Il vient de debuter la chimiotherapie par temodal ainsi que la radiotherapie.

    Ce vendredi je rencontre son oncologue,je vais lui parler du traitement metabolique0

    J ai lu le livre du Dr Schwartz….je suis assez optimiste et convaincu que la combinaison du traitement metabolique avec la chimio et les radio puisse etre benefique pour mon pere.

    J aimerais ,si cela ne vous derange pas ,avoir vos temoignage ,vos experience .Ils me permettraient d etayer mon argumentation face a l oncologue.

    Merci et bon courage

    1. Chantal MARTOS /
      J’ai l’intention de demander à mon oncologue de faire partie des essais cliniques du docteur Schwartz. Je vous tiendrai au courant de sa réponse. Peut-être un ce ne sera pas encore possible car je ne suis pas encore avec un glioblastome. Mais j’aimerais éviter l’aggravation de mon état de santé. En plus, je supporte très mal le temodal.
  4. Chantal MARTOS /
    Je suis très intéressée par votre expérience. J’ai un gliome (type 2 encore) découvert en décembre 2013. J’avais 55 ans. J’ai été opérée éveillée en juin 2014. Surveillance IRM + keppra. Je suis à 2,5 grammes par jour de keppra. Ce traitement anti-épileptique me fatigue beaucoup. Je ne peux plus conduire. On est en train de me le changer. J’ai commencé la 1ère ure de temodal fin octobre à 220 mg. Je viens de terminer la 2ème à 300 mg. J’ai commencé seule le régime cétogène mais j’aimerais consulter le docteur Schwartz. Je suis volontaire pour aire des essais cliniques. Je n’ai pas parlé aux médecins qui me suivent de mon initiative cétogène. Je redoute leurs réactions. Comment avez-vous pu rencontrer ce médecin ?
  5. Hélène /
    Bonjour
    Cancer du sein, ni radiothérapie, ni chimiothérapie
    Hormonotherapie pendant 1 an avec de gros effets secondaires
    Mes marqueurs augmentaient néanmoins lentement mais sûrement : 30% en trois ans
    Arrêt tamoxifene et régime mixte cetogene et métabolique le plus possible car lorsqu’on travaille ces n’est pas facile de s’y tenir à 100%
    Au bout de 3 mois, marqueurs en baisse de 14%
    Et plus aucune douleur et aucun médicament
    Au prochain bilan sanguin Je verrai si cette baisse est due au hasard ou non
    De toute façon mon nouveau régime m’apporte une qualité de vie très appréciable
    Courage à tous les malades
    Au prochain bbi
    1. Chantal MARTOS /
      Je voudrais savoir en quoi consiste le régime cétogène avec le régime métabolique. Je ne savais pas qu’on pouvait associer un autre régime au régime cétogène. Par contre, je savais qu’on pouvait associer le traitement métabolique au régime cétogène.
  6. MAQUIGNON M. /
    Il est difficile de lire ceci après le décès de mon époux et également après avoir questionné l’équipe médicale sur une alimentation qui pourrait aider. Réponse négative. Neuro Lyon 2007. Je lis vos messages avec grand intérêt.
  7. Jaio Blisco /
    En cherchant sur le web, on trouve que le régime cétogène a été mis au point dans les années 20 pour aider les épileptiques dont beaucoup guerissaient simplement en adoptant ce régime. On dit que c’est aussi le bon régime pour prévenir le cancer ou ralentir sa progression car par ce régime on remplace les glucides par des matières grasses et ainsi on compense sa faim et le besoin en calories tout en réduisant le sucre produit par les glucides et qui nourrissent les cellules cancereuses.
    Toutefois, pour suivre ce régime strict, c’est assez difficile car, quoi que vous mangiez, il y a des hydrates de carbone partout et le sucre s’accumule très vite. Suivant le Dr. américain Mercola, il ne faudrait pas dépasser les dix% de sucres par jour, 20% de proteines et 70% de graisses. Les meilleurs graisses, ne sont pas celles de la viande mais celles du poisson gras tels que les anchois, sardines et salmon mais surtout les graisses végétales venant des avocados, huiles de colza, de coco, d’olive et des noix.
    Pour ceux que cela intéresse, vous pouvez trouver sur le web, des programmes gratuits qui vous aident à calculer avec précision les apports en calories, protéines, carbos, vitamines, minéraux, fibres etc. Il suffit uniquement d’introduire les aliments et le poids ou la quantité et immediatement vous avez une ribambelle de données qui s’affichent sur le pourcentage nécessaire quotidianement, le nombre de grammes à atteindre, etc.
    Je n’ai pas su trouver un programme en français mais uniquement en anglais. Toutefois un d’entre eux fait aussi pour les canadiens, accepte les deux langues, il suffit de cocher le français lorsque vous vous inscrivez. A ce propos, vous introduisez, votre stature, votre âge, votre sexe et votre poids et vous avez immediatement le coefficient de votre masse corporelle qui vous indique immédiatement le nombre de calories dont vous avez besoin. Ensuite, vous pouvez choisir le régime que vous voules suivre dont le cétogène strict ou relax. C’est pas beau ça? Je pense qu’il est temps pour nous tous de nous prendre en charge et voir un peu ce que l’on bouffe avant que la bouffe nous conduise chez le toubib. Je vous donne le lien mais vous n’êtes pas obligé de le suivre et en chercher un autre:
    https://cronometer.com/
  8. Lionel /
    Beau témoignage!
    Je suis content pour vous et vous en remercie. Bravo à l’équipe soignante qui a su contre vents et marées tenir le cap et affiner le protocole.
    Je leur souhaite du succès et de trouver du support dans cette nouvelle approche plus respectueuse de l’intégrité de l’individu (http://www.thierrysouccar.com/sante/livre/cancer-un-traitement-simple-et-non-toxique-3342),
    En attendant bien du courage aux personnes confrontées à la maladie. Il est peut être difficile aujourd’hui de se faire une opinion, Sortir des sentiers battus peut paraître risqué. Maintenant le patient est le premier acteur de sa santé, et reste maitre des traitements proposés. Ce témoignage est porteur d’espoir.
  9. Achard-Bardin /
    Mon époux est décédé d’un glioblastome le 27 janvier 2016. Opéré par M.DUFFAULT , Chimios, radiothérapies.
    il a pu vivre près de 18 ans avec sa maladie.

    Une chose dont je peux témoigner: son envie de vivre , sa volonté d’être un homme debout qui se bat.
    Il faisait de l’exercice physique, de la méditation, mangeait peu de sucre ( glucides et glucoses), avait une vie saine.
    Nous avons cherché des remèdes.En vain. Mon témoignage va à tous les malades et à ceux qui sont proches: Ne baissez pas les bras, continuez !

    Françoise ACHARD-BARDIN

  10. Johann Barichasse /
    Merci pour votre réponse mais je faisais plutôt allusion au reste du traitement à savoir le Sodium R lipoate et l’Hydroxicitrate qui, combinés, peuvent entrainer des risques épileptiques pour les patients atteints de lésions cérébrales.
  11. Rozain /
    Pour info, le régime cétogène est une des réponses aux crises d’épilepsie, notamment chez l’enfant . Je ne pense pas que ce genre de régime puisse déclencher des crise d’épilepsie.
    Dr Rozain (médecin nutritionniste)
  12. Johann Barichasse /
    Bonjour Madame,

    Merci pour votre témoignage.

    Mon beau-père est actuellement suivi à la Pitié-salpêtrière à Paris pour un glioblastome de grade 4.

    J’ai rapidement évoqué à l’équipe soignante, l’idée de lui faire suivre un traitement métabolique. Cette dernière nous l’a fermement déconseillé après avoir lu les effets secondaires du traitement à savoir les risques épileptiques pour les patients atteints de lésions cérébrales, ce que je peux comprendre.
    Cependant je refuse pour l’instant de m’en tenir à cet avis et à baisser les bras. Je crois en effet aux bienfaits de ce traitement et votre témoignage est porteur d’espoir.
    Le traitement semble bien fonctionner pour vous, combiner à l’action de l’anti-épileptique.
    J’ai bien conscience que chaque cas est différent mais pouvez vous me dire si vous avez souffert de crises d’épilepsie durant le traitement?

    Je vous remercie par avance pour votre réponse et vous souhaite une bonne continuation.

  13. Damien HOARAU /
    Le pire dans tous ça c’est qu’il fallait juste comprendre comment le Cancer se nourrit pour se développer. Maintenant qu’on comprends à un peu près comment ils évoluent. Je ne comprends pas pourquoi la médecine traditionnelle rejette ce genre d’expérience. C’est pas comme si avoir un régime cétogène est dangereux pour la santé, bien au contraire.
  14. Adrien Beaudoin /
    Je suis fort intrigué par les résultats de Dr Schwartz . Les innovateurs sont très souvent rejetés par la médecine traditionnelle.

Laisser un commentaire

: