Conférence Saint-Amarin – Une molécule prometteuse pour vaincre le cancer

DNA THUR ET DOLLER                                                                   VENDREDI 16 MARS 2018

 Saint-AmarinSalle comble au CAP pour la conférence du Dr Schwartz

 Une molécule prometteuse pour vaincre le cancer

 

Dimanche 11 mars, le docteur Laurent Schwartz était de retour au CAP pour évoquer devant six cents auditeurs, les dernières avancées décisives en matière de compréhension et de traitement du cancer.

 

 

 Daniel Walter, président de Thur Ecologie & Transports, et le cancérologue Laurent Schwartz,
Qui a parlé des dernières avancées dans le traitement du cancer. PHOTOS DNA

 

« Si notre société n’arrive pas à juguler cette épidémie de cancers, avec chaque année de 385 000 à 400 000 nouveaux cas détectés en France, notre système de santé risque de s’écrouler. Il est urgent d’ouvrir officiellement les portes à des techniques et des idées innovantes », a déclaré, en préambule, Daniel Walter, président de Thur-Ecologie et Transports, organisatrice de cet événement très attendu par les malades et les familles.

« Une molécule infiniment puissante »

Le cancérologue Laurent Schwartz « œuvre pour le bien des malades au développement de traitements novateurs et non toxiques du cancer ». Il a rappelé que « le cancer est une maladie simple liée à la fermentation du sucre ». C’est l’effet Warburg décrit par le médecin physiologiste, biochimiste du même nom dès 1924.

Ces deux dernières années, le cancérologue s’est intéressé au dioxyde de chlore utilisé avec succès par des malades pour traiter leur cancer. « C’est une molécule connue et caractérisée, extrêmement petite et infiniment puissante. Elle passe partout, est active sur les cellules cancéreuses qu’elle détruit selon un mécanisme proche de celui de la chimiothérapie ».

« Quelque chose de nouveau et de simple »

Le dioxyde de chlore associé à l’acide alpha-lipoïque, à l’hydroxycitrate et au régime cétogène (riche en graisses, limité en protéines, et pratiquement sans sucres) constitue une alternative peu onéreuse et non toxique, défend le médecin. C’est une thérapie non-violente. Ses effets sont rapides, dès deux semaines. Le dosage des marqueurs tumoraux doit être fréquent et régulier pour contrôler l’évolution de la maladie. Les résultats cliniques observés sur neuf patients (trois adénocarcinomes de la prostate, deux glioblastomes, trois adénocarcinomes du pancréas, un cancer du sein) sont très encourageants. « Il existe quelque chose de nouveau et de simple pour remplacer et suppléer la chimiothérapie et traiter le cancer à court ou moyen terme, si la société civile bouge ! », a résumé le docteur Laurent Schwartz.

Si d’aventure cette seconde rencontre, après celle de février 2017, s’inscrit dans une trilogie, la troisième devra logiquement s’intituler, a conclu Daniel Walter : « Victoire, nous avons vaincu le cancer ». Une espérance partagée par tous.

 


Saint-Amarin – Conférence : Témoignages

« Soyez acteur de votre propre guérison »

 « Soyez acteur de votre propre guérison » a conseillé Ghislain Hufschmitt.

 

Francis Taulelle et Ghislain Hufschmitt ont en commun d’avoir affronté le cancer et décidé de « choisir leur parcours de soins » en suivant les préconisations du docteur Schwartz.

« Mon cancer a été mis sous contrôle » a annoncé Francis Taulelle atteint d’un cancer agressif de la prostate d’emblée métastatique en août 2016 et dont le témoignage est paru dans les DNA du 1er mars.

« Je devrais être enterré »

« Je devrais être enterré à l’heure où je vous parle ! » a déclaré Ghislain Hufschmitt, un Colmarien de 50 ans. Le 1er décembre 2016, il apprend qu’il est atteint d’un « carcinome épidermoïde infiltrant la base de la langue… », autrement dit une tumeur de 4 cm et des métastases des deux côtés du cou.

Il se tourne alors vers son homéopathe qui lui conseille la lecture du livre du docteur Schwartz. « J’ai, dès le début du mois de décembre, débuté le traitement métabolique (associations de médicaments et de compléments alimentaires) en y associant une alimentation cétogène stricte ».

Un professeur ORL consulté évoque une échéance de vie très courte, des soins palliatifs à court terme. Pour ce spécialiste, la méthode du docteur Schwartz relève du charlatanisme. L’oncologue et le radiothérapeute qui suivent Guislain appliquent « les protocoles, rien que les protocoles »… et les hostilités thérapeutiques de la médecine moderne débutent le 28 décembre 2018 avec de la chimio et de la radiothérapie.

Très rapidement, il lui est impossible de parler, boire ou manger. À l’hôpital des poches de nutrition à base de glucides lui sont proposées pour s’alimenter. Il les refuse.

Le personnel du service d’oncologie connaît peu ou minimise l’impact des glucides dans le traitement du cancer. Sa femme lui a donc préparé des repas cétogènes sous forme liquide qu’il s’injectait directement dans l’estomac.

Le 16 mai 2017 un scanner de contrôle indique que la tumeur et les métastases ont disparu, le résultat est confirmé le 8 août 2017 par un second scanner. Le 1er septembre 2017, il reprend le travail à temps plein, se remet au sport en octobre ; il s’entraîne trois fois par semaine en vue d’un semi-marathon !

« Soyez acteur de votre propre guérison, ne vous laissez pas faire ! » a-t-il conseillé. Ghislain Hufschmitt est persuadé, sa femme également, que les rayons et la chimiothérapie n’auraient pas eu raison de ce cancer, sans la prise de compléments alimentaires associée à une alimentation cétogène stricte.

Il reste 65 commentaires Aller aux commentaires

  1. Myriam /
    Bonjour,
    Prendre connaissance de vos témoignages est d’une grande aide et d’un grand soutien moral face à la machine de guerre que sont les traitements conventionnels.
    Atteinte d’un cancer du poumon stade III B, j’ai adopté le régime cétogène depuis 15 jours, et j’attaque le traitement métabolique suivant : artemisinine 2 jours, puis R-lipoate et hydroxicitrate + naltexrone (LDN).
    Je viens de prendre connaissance du dioxyde de chlore. Pensez-vous que je puisse l’integrer à mon traitement ou est-ce incompatible et cela risque-t-il d’en contrarier les effets ?
    Merci d’avance,
    Cordialement,
    Myriam
    1. DAUFIN /
      Bonjour Myriam,
      Si les traitements suivis (chimio, rayon ou autres fonctionne, ce n’est pas la peine de prendre l’oxyde de chlore), il est préférable de le réserver pour le cas où l’on devient chimio-resistant ou si les traitements en cours sont inefficaces.
      Bonne soirée,
      Matthieu
  2. farid ziani /
    Bonjour,

    Parmi ceux qui ont déjà utilisé le dioxyde de chlore, est-ce que certains ont pu remarquer des changements sur le volume de leur ascite (pour ceux qui en ont) ?

  3. DAUFIN /
    Bonjour Jean-Pierre,

    Oui les marqueurs tumoraux peuvent évoluer d’un mois à l’autre (sûr le marqueur CA19.9, je suis passé moi-même de 3800 à 950 en un mois « de février à mars »).

    Je ne suis pas médecin, mais des marqueurs tumoraux qui remontent indique que soit si vous êtes sous chimiothérapie, que votre corps ne réagit pas au traitement ou si vous aviez arrêté les chimiothérapies, qu’il peut y avoir récidive.

    Je vous joins ci-dessous, le nouveau traitement préconisé par le Dr Schwartz lors de son dernier colloque en mars 2018.

    Traitement Dr Schwartz

    Pour commencer, il faut faire un régime cétogène adapté aux personnes atteintes par le cancer (« Le régime cétogène contre le cancer aux éditions Thierry SOUCCAR »).
    Lien intéressant pour aider à suivre ce régime : http://cetogene.info/
    Dans le même temps, il faut prendre 800 mg d’acide alphalipoïc matin et soir + 2 gélules matin, midi et soir d’hydroxycitrate (500 mg par gélule).
    Il faut aussi commencer en parallèle à prendre progressivement de l’oxyde de chlore.
    Pour fabriquer cet oxyde de chlore, il faut mélanger une goutte d’acide chlorhydrique à 4% avec une goutte de chlorite de sodium à 25% dans un verre et attendre 3 minutes que les deux produits réagissent et produisent l’oxyde de chlore.
    Au bout des 3 minutes, il faut ajouter 25 cl d’eau et boire cette boisson toutes les deux heures 10 fois par jour.
    L’oxyde de chlore ne peut pas être fabriqué à l’avance, car il ne se conserve pas. Donc il faut réaliser le mélange à chaque fois (c’est contraignant, mais il n’y a pas le choix).
    Il faut bien respecter les dosages de gouttes et le temps de 3 minutes pour que les deux produits créés du dioxyde de chlore.
    Puis la semaine suivante, vous augmenterez le dosage d’une gouttes supplémentaires (2X2 gouttes 10 fois par jour).
    La semaine suivante, vous passerez à 3X3 gouttes 10 fois par jour.
    Le protocole c’est 3 gouttes maximum 10 fois par jour.
    Si nausées et/ou vomissement, réduire à 2 gouttes 10 fois par jour.
    Tenez-moi au courant.
    Bon courage,
    Matthieu.

    1. Jean-Pierre /
      Mathieu, vous n’êtes pas médecin mais vous faites preuve d’empathie envers vos semblables, comme d’autres sur ce forum.
      Je suis toujours sous chimio. La dernière était le 27/03. Le 6/4, j’ai rendez-vous pour un scanner et une consultation avec mon oncologue, ce qui déterminera la suite à donner sur le suivi de mon protocole de soins.
      Je pensais que le R-lipoate était conseillé, pour le traitement métabolique.
      Mon labo ne proposant que du R_lipoate 250 mg/ Hydroxycitrate 300 mg, je vais changer de labo probablement, pour ajuster les doses.
      Quant au Chlorite de sodium, il y a le MMS 1 et 2 sur le site de Jim Humble ou sur le site Apoticaria, qui vend les 2 formules. Le chlorite de sodium ou le kit Sanchlor. J’avoue que l’on s’y perd un peu.
      Quoi qu’il en soit, je reste déterminé à continuer à me battre. Je vous tiendrai au courant.
      Merci de vos conseils
      Jean-Pierre
      1. DAUFIN /
        Il faut bien se soutenir les uns et les autres, l’empathie est une force incommensurable qui décuple son énergie.
        Il faut toujours garder le moral et rester positif, même quand les médecins vous disent qu’ils ne peuvent plus rien pour vous (moi c’est ce qui m’a été dit et j’a décidé de changer d’équipe médicale).
        Il faut aussi prendre le traitement du Dr Schwartz et être confiant en votre guérison.
        Tenez-moi informé des suites de votre rendez-vous et serrons nous les coudes.
        Bonne soirée,
        Matthieu
        1. jean-Pierre /
          Bonjour à tous, Mathieu,
          Comme prévu, je viens vers vous, suite à mon rendez vous de scanner et oncologue.
          L’ oncologue s’est passé de préliminaires pour m’annoncer que mon corps n’était pas réceptif à la chimio (au bout de 14 chimios) et après m’avoir rassuré que le traitement suivait son cours et que mon état était stabilisé. J’ai malgré tout 4 séances, dans 2 mois un scanner. Si cela ne fonctionne pas, la survie serait de 9 mois.
          Il n’y a pas trop d’échos sur les effets secondaires de l’oxyde de chlore. Donc si j’ai bien saisi, la préparation d’1 gt de chaque se fait 10 fois par jour dans 25 cl d’eau ? Dans l’attente de vous lire.
          Jean-Pierre
          1. DAUFIN /
            Bonsoir Jean-Pierre,
            Et oui les médecins n’ont pas de cours d’empathie lors de leur étude de médecine et c’est navrant.
            Ne surtout pas perdre le moral et garder confiance dans le traitement du Dr Schwartz.
            Je vous redonne toutes les informations utiles pour pouvoir suivre le traitement pour mettre le maximum de chance de votre côté et garder le moral fait parti du traitement, il faut rester positif et confiant, se faire de l’autosuggestion (je vais bien et tout va continuer à aller bien), le repos et de l’exercice modéré (2h30 maximum par semaine) et faire aussi le régime cétogène.
            Tenez-moi informé de vos avancées et me dire si vius vous sentez bien pendant ce traitement (tout en continuant les chimiothérapies prescrites), il devrait y à voir des résultats lors de votre prochain bilan (demandez une ordonnance à votre médecin traitant pour qu’il vous fasse une ordonnance pour contrôler vos marqueurs une fois par mois pour suivre plus finement l’évolution.
            Je vous souhaite une bonne soirée et n’hes pas à me contacter je regarde régulièrement les messages chaque jour 😉
            Bonne soirée et nous sommes tous dans le combat comme vous et avec vous.
            Ci-dessous le rappel des éléments nécessaires au traitement :
            Traitement Dr Schwartz

            Pour commencer, il faut faire un régime cétogène adapté aux personnes atteintes par le cancer (« Le régime cétogène contre le cancer aux éditions Thierry SOUCCAR »).
            Lien intéressant pour aider à suivre ce régime : http://cetogene.info/
            Dans le même temps, il faut prendre 800 mg d’acide alphalipoïc matin et soir + 2 gélules matin, midi et soir d’hydroxycitrate (500 mg par gélule).
            Il faut aussi commencer en parallèle à prendre progressivement de l’oxyde de chlore (chez Apoticaria : https://www.apoticaria.com/produit-66-kit-chlorite-de-sodium-acide-chlorhydrique-100-ml.html)
            Pour fabriquer cet oxyde de chlore, il faut mélanger une goutte d’acide chlorhydrique à 4% avec une goutte de chlorite de sodium à 25% dans un verre et attendre 3 minutes que les deux produits réagissent et produisent l’oxyde de chlore.
            Au bout des 3 minutes, il faut ajouter 25 cl d’eau et boire cette boisson toutes les deux heures 10 fois par jour.
            L’oxyde de chlore ne peut pas être fabriqué à l’avance, car il ne se conserve pas. Donc il faut réaliser le mélange à chaque fois (c’est contraignant, mais il n’y a pas le choix).
            Il faut bien respecter les dosages de gouttes et le temps de 3 minutes pour que les deux produits créés du dioxyde de chlore.
            Puis la semaine suivante, vous augmenterez le dosage d’une gouttes supplémentaires (2X2 gouttes 10 fois par jour).
            La semaine suivante, vous passerez à 3X3 gouttes 10 fois par jour.
            Le protocole c’est 3 gouttes maximum 10 fois par jour.
            Si nausées et/ou vomissement, réduire à 2 gouttes 10 fois par jour.
            Tenez-moi au courant.
            Bon courage,
            Matthieu.

            Traitement artemisine :

            Pour commander l’artemisine vous pouvez passer par ce site livraison fin avril début mai :
            https://fr.iherb.com/pr/Nutricology-Artemisinin-90-Veggie-Caps/4389

            Afin d’éviter les frais de douane – il est nécessaire de choisir, pour la livraison, le mode : « livraison par la poste locale ».

            La posologie c’est 30 gélules par jour pendant 2 jour (6 gr par jour en 4 prises), ne pas faire pendant la chimiothérapie et pas d’antioxydant, le moins possible de médicaments pendant le traitement (éviter la colchicine) et vérifier le taux de globules rouges (hémoglobine supérieur à 11).

            Recette d’eau alcaline

            Pour rendre votre sang moins acide (acide adoré par les cellules cancéreuses, ne leurs rendons pas la tâche facile)

            Ingrédients :

            * 1 grand pot en verre (Vous devriez utiliser un pot en verre, car le plastique peut contenir des impuretés et des produits chimiques, qui sont acides pour votre corps).
            * 1 cuillère à soupe de sel d’Himalaya (Vous pouvez le trouver dans n’importe quel magasin d’aliments naturels).
            * 2 l d’eau purifiée (vous devez utiliser de l’eau qui n’est pas chargée d’additifs et de produits chimiques).
            * 1 citron (assurez-vous d’utiliser du citron bio, car il ne contient pas de pesticides ni de toxines. Sinon, faites-les tremper dans une bassine d’eau et vinaigre ou d’eau et bicarbonate de soude ).

            Instructions :

            Verser l’eau dans le pot. Ensuite, lavez le citron, puis le couper. Ajouter le citron sans enlever la peau. Ajouter le sel d’Himalaya et couvrir le pot. Laisser reposer à température ambiante durant 24 heures.
            Vous devriez consommer 3 verres de cette boisson avant votre petit-déjeuner. Vous pouvez également la consommer pendant la journée. Vous remarquerez une grande différence et vous vous sentirez mieux. En fait, cette eau alcaline augmentera votre énergie. Ce n’est pas tout, votre cerveau deviendra plus alerte et votre peau plus saine.
            À bientôt de vous lire,
            Matthieu.

          2. voltz francis /
            bonjour jean pierre;

            le traitement metabolique est le suivant:

            _1=d’abord etre en cétose avec un suivi strict du regime.la cétose se controle tous les jours par bandelette urinaire Ketodiastix.
            la cétose s’obtient en 2 à 3 semaines de suivi strict , en respectant les pourcentages de répartition et en limitant les protides à 0,8 gr par kg de poids corporel par jour!

            _2=800mg d’acide r lipoique matin et soir plus 500mg d’hydoycitrate matin, midi et soir.
            pour info, le labo Sofinnov fait ces 2 produits aux doses et posologies requises.
            _3 c’est le dioxyde de chlore qui se fait ainsi:
            1 goutte d’hypochlorite +1 goutte d’activateur dans un verre , attendre 3 minutes et rajouter 25 cl d’eau faiblement minéralisée et boire.

            on augmente progressivement , jour apres jour ou semaine apres semaine jusqu’à 3 goutes +3 gouttes.
            il faut prendre 10 prises par jour toutes les 2 heures.

            !! ne pas dépasser 30 gouttes au total par jour.

            à cela vous pouvez rajouter 8 amandes amères bio , broyées, matin et soir.

            cordialement,

            francis

          3. DAUFIN /
            Un complément d’information qui pourrait vous intéresser, un bouquin qui m’a été recommandé par un médecin Canadien :

            Les 9 clés de la rémission de Kelly A Turner (disponible sur Amazon).

            Je viens de le commander et ne peut donc en dire plus à ce jour, mais apparemment il est très enrichissant pour notre combat.

            Portez-vous bien et prenez soin de vous,

            Matthieu.

    2. ysabel /
      Bonjour Matthieu je suis novice sur ce site concernant le traitement métabolique il faut prendre 800 mg d’acide alphalipoïc (moi mes gélules apporte par gélule 210mg don j’en prends 4 matin et soir et l’hydroxycitrate (275 mg par gélule) j’en prends également 4 matin midi et soir cependant cela me provoque des nausées.je me demande si je dose bien ?
      Concernant les marqueurs dans mon cancer col de l’utérus métastassé non opérable depuis février 2017 il n’y a pas semble t-il de marqueur de référence ! cependant l’oncologue me fait une recherche marqueur Antigène SCC valeur de référence inférieur à 2.30 en janvier à 3.89 je viens de commencer le traitement métabolique et cétogène je verrai si déjà à la prochaine prise de sang il baisse sans doute ce mois ci un peu juste sans doute pour voir une amélioration !
      Merci de votre réponse pour le dosage métabolique et pour votre bienveillance bon courage également
      Ysabel
      1. DAUFIN /
        Bonjour Ysabelle,

        Concernant le régime métabolique, il faut regarder le dosage indiqué sur le flacon et prendre la posologie que j’ai indiqué pour chacun des produits.

        Après je ne connais pas les marqueurs dont vous me parlez, mais ils ont l’air d’être proche de la normale.

        Êtes vous en traitement chimiothérapique ? Si oui, les nausées peuvent être liées, mais parfois il faut attendre que l’organisme s’habitue.

        Bon courage et tenez-moi informé m.

        Bien à vous et belle journée.

        Matthieu.

        1. ysabel /
          Non j’ai eu un protocole de 5 semaines de chimio1 par semaine en Avril 2017 et radiothérapie ts les jours 10 mn en même temps depuis rien en surveillance a part cimentoplastie en Janvier sur la vertèbre S1 car douleur importantes.
          Je vais sans doute repasser IRM où Scanner pour contrôle ce mois ci !
          je viens de commencer le traitement métabolique.
          Je vais attendre ca va sans doute passer.
          Merci pour les conseils.
          A bientôt merci et bien à vous
          Ysabel
      2. voltz francis /
        bonsoir Ysabel,

        voyez aussi ma réponse à JEAN PIERRE, plus haut.

        cordialement,

        Francis

  4. Jean-Pierre /
    Bonjour à tous,
    Les résultats des CCA 19 peuvent ‘il varier à 2 mois d’intervalle, sachant que j’avais 200 et que je suis passé à 1700. Pour rappel :
    Cholongiocarcinome découvert en août 2017 stabilisé, mais avec métastases osseuses.
    Je suis le régime métabolique depuis juillet 2017 à raison de 6 gélules R-Lipoate 250 mg + 5 gélules Hydroxycitrate 300 mg par j.
    HE.
  5. Corine /
    Bonsoir Ghislain
    Savez vous si il est possible de prendre le dioxyde de chlore en même temps qu’une Chimio (en dehors de la diffusion du produit Chimio)
    Mon résultat scanner étant identique au précédent je continue sur 5 seances supplémentaires (5fu vectibix et irinotecan)
    Vous êtes très sollicité Ghyslain et vraiment Merci pour vos réponses.
    Ce matin j’ai eu mon traitement chimio(une partie car c’est sur 3jpurs) J’ai parlé de jeûne durant les chimios,le jeûne est délétère m’a dit l’oncologue qui pourtant est compétente et à l’écoute Moi je vois que c’est plutôt très protecteur après chaque chimio. J’ai parlé également du Dr Schwartz mais aucun commentaire de sa part , déjà elle n’a pas été irrespectueuse de son travail c’est déjà ça !!!
    Voilà il est vraiment nécessaire de se battre de rechercher par soi-même d’être positif et avoir la chance d’être bien entouré!!!
    Et ce forum qui donne beaucoup d’espoir !!!
    Alors Merci Ghislain
    Corine
    1. Ghislain /
      Bonsoir Corine,

      J’aimerais pouvoir vous apporter une réponse franche, et qu’elle soit sans conteste.

      Toutefois, si vous avez parcouru attentivement les sujets et l’ensemble de leurs commentaires, vous remarquerez que nous sommes, bien souvent (vous, comme moi et les autres), des précurseurs (…).

      Nous voulons nous battre, nous voulons comprendre, nous voulons être des acteurs de notre guérison.

      Je ne suis pas médecin, je ne connais pas la nature de votre cancer, ni vos antécédents… ni votre état général, etc.., etc.

      Néanmoins, je vous invite à tester les protocoles décrits par le docteur Schwartz (hydroxycitrate, sodium R lipoate + dioxyde de chlore – attention a bien respecter les doses de l’ensemble du protocole).

      Puis, soyez à l’écoute de votre corps. Sans qu’il n’y ai aucune gravité, vous pourriez avoir … par exemple… des brûlures œsophagiennes (sodium R lipoate (selon les marques) ou des selles molles (dioxyde de chlore).

      Toutefois, rien de grave.

      Concernant le jeûne, je vous invite à lire : « Cancer, être acteur de son traitement » et « le guide complet du jeune ». Selon moi, le jeûne doit être mené avant la chimio et non pendant celle-ci.

      Je reste à votre disposition et je vous souhaite un prompt rétablissement.

      Très cordialement,

      1. Corine /
        Merci beaucoup Ghislain
        Je vais lire le guide complet du jeûne.
        Bonne santé à vous et votre famille
      2. Corine /
        Merci beaucoup Ghislain
        Je vais lire le guide complet du jeûne.
        Bonne santé à vous et votre famille
        Cordialement
        Corine
  6. Corine /
    Bonjour Mathieu

    Je te sens motivé … ça va marcher et je suis persuadée que tu auras une amélioration rapidement
    Voilà moi j’ai commencé le traitement métabolique il y a 3 mois ( suite à une récidive) je mange cétogène,je te conseille le livre : le régime cétogène contre le cancer édition Thierry Souccar.Ce livre est très très bien fait et en le suivant de près ,je peux t’assurer que je mange bien,et les bilans sanguins sont bons.J’ai eu le foie fatigué par les Chimios ,j’ai pris du desmodium mon foie à retrouvé presque la normalité au grand étonnement des médecins ( je les avais mis au courant du desmodium car peut avoir des interactions avec certaines Chimios)Donc surtout en parler au cancerologue.
    En parallèle je jeûne la veille de la chimio et les deux jours suivants, je bois de l’eau des bouillons.Il faut boire beaucoup.Le mieux est de se faire suivre par un médecin nutritionniste par rapport au poids.Actuellement je perds 1kg sur les 3 jours que je reprends très vite en mangeant cétogène et en bonne quantité.Resultat :Pas d’effets secondaires aux chimios mis à part la grande fatigue liée à la diffusion des produits.C est Super pour moi.
    Après je viens d’avoir un scanner j’ai le résultat mardi donc je te dirai si tout celà à été efficace au niveau du cancer.
    Je suis t optimiste malgré un diagnostic t sombre.
    Il faut croire en ses capacités de guérison
    Quand les médecins associeront les médecines complémentaires douces aux Chimios ça ira beaucoup mieux pour nous
    J’essaie à titre personnel d’en parler avec tact il me semble qu’il y a une très légère prise de conscience
    Nous avons de très bons oncologues mais ce n’est pas suffisant pour que l’on vive au mieux cette maladie et surtout pour l’éloigner !!!!!
    Si tu le souhaites je pourrai te donneres coordonnées directes.
    Bon dimanche
    Corine

    1. DAUFIN /
      Bonjour Corine,

      – J’ai enfin pu faire aujourd’hui mon prélèvement sanguin pour mes marqueurs tumoraux, résultats demain.
      Je commence donc la suite de mon traitement à l’oxyde de chlore dès lundi 02 avril (lundi de Pâques).
      – Il me semble que pour toi, c’est aujourd’hui que tu reçois les résultats de ton scanner, tiens moi au courant.
      Je te souhaite une belle journée et porte toi bien.
      Tu peux m’écrire en direct si tu le souhaites sur : matthieudaufin@icloud.com
      Matthieu.

  7. Johanna /
    @Ghislain: Bonjour Ghislain,
    Je voulais juste savoir comment ont réagi vos médecins (oncologue, radiothérapeute, ORL et cie) quand ils ont constaté par eux-mêmes que votre cancer avait disparu ?
    Ont-ils imputé ça à leur traitement chimio ? Y a t’il eu un échange (leur avez-vous parlé du traitement métabolique + régime) que vous avez suivi ? Est-ce que cela leur a fait changer leur fusil d’épaule (au moins se renseigner)?
    Les livres du Dr Schwartz me font penser à ceux du Dr Michel de Lorgeril, chacun dans son domaine, lui aussi décrié car ce qu’ils dénoncent dérange.
    Et en face, le niveau des arguments scientifiques fait peur: « charlatan », « si ça marchait, ça se saurait », … alors qu’ils ne prennent même pas la peine de lire.
    Cordialement
    1. Ghislain /
      Bonjour Johanna,

      Que dire !?….
      Mon oncologue : aux abonnés absents, je ne l’ai vu qu’une seule fois !
      Mon radiothérapeute n’a pas voulu me voir lors de l’annonce des résultats, c’est un interne de première année qui m’a annoncé « la bonne nouvelle ».
      Mon ORL, quant à elle, a exulté de joie (même si elle ne m’a pas suivie au plan médical, elle a acquiescé au traitement métabolique).
      Mon médecin traitant, au travers de mon cas, à beaucoup appris. Il m’a soutenu et m’a prescrit les examens nécessaires au suivi du traitement (…).
      Enfin, mon homéopathe était ravie et continue de me suivre.

      Bien à vous,

      1. Johanna /
        Bonjour Ghislain,
        Merci pour votre réponse. Le moins que l’on puisse dire, c’est que votre ORL ne manque pas d’aplomb – à moins qu’elle soit amnésique (passer de « charlatan » à l’acquiescement – Entre temps, a t’elle au moins lu le contenu du traitement qu’elle s’est ensuite empressée de « valider » au vue de vos résultats?).
        Heureusement que vous avez été un combattant entouré d’un homéopathe informé, d’une femme dévouée et d’un médecin traitant ouvert.
        Mais pour tous les pauvres patients – moins bien « équipés » que vous – qui remettent leur vie entre les mains de ces médecins « sachants » qui ne veulent pas toujours savoir, l’horizon s’annonce sombre.
        Un cancéreux est quand même en droit d’attendre ça de son oncologue, radiothérapeute, médecin référent du service cancérologie de son hôpital. Enfin, il devrait…
        Je trouve cela désastreux de se retrouver en roue libre, de se « soigner » seul et dans leur dos, de devoir rattraper / vérifier tout ce qu’ils vous font (« non, pas de glucose pour moi, merci, j’ai un cancer », « non, je n’ai pas envie de tester un neuroleptique pour m’empêcher de vomir parce que les anti-vomitifs habituels n’ont pas marché »).
        C’est pareil dans d’autres domaines (ma famille est plus « maladies cardiovasculaires », le constat n’est pas mieux) et ça pose un vrai problème de confiance.
        Dans l’entourage de mon ami, ceux qui lui avaient parlé d’arrêter le sucre / commencer un régime cètogène, c’est sa belle-sœur pharmacienne et son frère étudiant. Le médecin de l’hôpital, lui, a dit que ce n’était pas prouvé (on lui sert, par exemple, de la confiture au petit déjeuner et autres).
        Quant aux travaux du Dr Schwartz / traitement métabolique, ceux qui les connaissaient étaient le psychiatre qui suit sa femme et moi, qui ait trouvé son livre, par hasard, sur amazon (où il est n°1 des ventes dans la catégorie « cancer »). Le médecin référent à l’hôpital de mon ami ne les connait pas du tout et ne s’est pas renseigné dessus depuis.
        Il est hospitalisé dans le 1er centre de lutte contre le cancer en Europe, ça fait peur…
        Longue vie à vous et vos proches !
        Johanna
  8. Touzeau /
    Bonjour
    Témoignage très très encourageant merci Ghislain.
    J’ai un cancer colon métastases foie et poumons,découvert il y a bientôt 1 an.Depuis 4 mois je prends le traitement métabolique je fais l’alimentation cétogene je me sens très en forme, je viens d’avoir un scanner dont j’aurai les résultats mardi la semaine prochaine.
    Peut on prendre le dioxyde de chlore quel que soit le cancer??
    Et si par bonheur les métastases ont Disparu(ce que je pense, je suis très positive optimiste et sereine!!)est il nécessaire de continuer ou de prendre en ce qui me concerne le dioxyde de chlore.
    Je fais beaucoup de sport c est plutôt bon quand même ???
    Voilà je me dis aussi que l,on doit se prendre en main.Et écouter ses intuitions.
    Mais je commence à sentir une légère évolution des cancérologuessur le sucre et l’alimentation. Nous malades nous avons le devoir de dire ce que l’on ressent nous avons le devoir de faire bouger les protocoles si nécessaire mais je vois bien qu’il faut y aller avec beaucoup de tact.
    En tout cas Merci Ghislain
    Merci au Dr Schwartz.
    Corine
    1. Ghislain /
      Bonjour Corine,

      En réponse à votre question « quel que soit le cancer », j’aurais tendance à dire « oui »? sous réserve de l’approbation du Dr SCHWARTZ.

      Pour ma part, je vous souhaite une bonne poursuite dans votre combat contre la maladie. Je ne doute pas que vous vaincrez la maladie.

      Bonne fin de journée,

      1. Corine /
        Merci Ghislain,
        Le souci est de pouvoir joindre le docteur Schwartz.Juste pour me conseiller sur les dosages…
        Bonne soirée à vous et votre entourage
    2. DAUFIN /
      Bonjour Corine,
      J’ai aussi comme toi un cancer colorectal RAS sauvage et BRAF muté au colon côté droit (traitement chimiothérapie : Avastin, Irinotecan, j’avais aussi de l’oxaliplatine, mais arrêté à ma dernière chimio + 5FU) avec des métastases dans tous les lobes du foie, métastases au péritoine et des lésions osseuses en D3 et L3 sur ma colonne vertébrale « lésions lytiques cerclées avec sclérose périphérique » (je ne sais même pas à quoi ça correspond, aucun médecin ne me l’a expliqué, mais je dois voir le chef de service oncologie où je suis suivi la semaine prochaine. J’en profiterai pour demander des explications).
      – Je souhaitais savoir si tu as commencé les compléments alimentaires d’acide alphalipoic et l’hydroxitrate (pour ma part j’ai commencé cette partie du traitement, mais pas encore l’oxy de chlore).
      – As-tu aussi commencé le traitement à l’oxyde de chlore en parallèle avec ta chimio.
      Je te remercie par avance pour tes réponses et te souhaite une belle journée.
      Il ne faut rien lâcher, le combat est engagé et nous serons les vainqueurs.
      Matthieu DAUFIN.
      1. Corine /
        Bonjour Mathieu

        Je te sens motivé … ça va marcher et je suis persuadée que tu auras une amélioration rapidement
        Voilà moi j’ai commencé le traitement métabolique il y a 3 mois ( suite à une récidive) je mange cétogène,je te conseille le livre : le régime cétogène contre le cancer édition Thierry Souccar.Ce livre est très très bien fait et en le suivant de près ,je peux t’assurer que je mange bien,et les bilans sanguins sont bons.J’ai eu le foie fatigué par les Chimios ,j’ai pris du desmodium mon foie à retrouvé presque la normalité au grand étonnement des médecins ( je les avais mis au courant du desmodium car peut avoir des interactions avec certaines Chimios)Donc surtout en parler au cancerologue.
        En parallèle je jeûne la veille de la chimio et les deux jours suivants, je bois de l’eau des bouillons.Il faut boire beaucoup.Le mieux est de se faire suivre par un médecin nutritionniste par rapport au poids.Actuellement je perds 1kg sur les 3 jours que je reprends très vite en mangeant cétogène et en bonne quantité.Resultat :Pas d’effets secondaires aux chimios mis à part la grande fatigue liée à la diffusion des produits.C est Super pour moi.
        Après je viens d’avoir un scanner j’ai le résultat mardi donc je te dirai si tout celà à été efficace au niveau du cancer.
        Je suis t optimiste malgré un diagnostic t sombre.
        Il faut croire en ses capacités de guérison
        Quand les médecins associeront les médecines complémentaires douces aux Chimios ça ira beaucoup mieux pour nous
        J’essaie à titre personnel d’en parler avec tact il me semble qu’il y a une très légère prise de conscience
        Nous avons de très bons oncologues mais ce n’est pas suffisant pour que l’on vive au mieux cette maladie et surtout pour l’éloigner !!!!!
        Si tu le souhaites je pourrai te donneres coordonnées directes.
        Bon dimanche
        Corine

        1. Ghislain /
          Bonsoir Corinne,
          Bonsoir Mathieu,

          En complément, je vous conseille également le livre du Dr Alain Dumas, nommé “Cancer, être acteur de son traitement ».

          Ce livre rejoint la philosophie de la plupart des personnes qui parcourent ce site internet.

          Bonne continuation,

      2. Touzeau /
        Excuse moi Mathieu je n’ai pas répondu à ta question principale concernant le dioxyde de chlore
        Pour l’instant je n’ai pas commencé.
        Je verrai cela suivant les résultats scanner.Et surtout avant j’en parlerai à un médecin homéopathe qui est très ouvert aux médecines complémentaires et aussi je suis beaucoup mon intuition.
        Belle journée à toi
        1. Ghislain /
          Bonsoir Touzeau,

          Je prends le dioxyde chlore depuis presque 2 semaines.

          Pour info, aucun effet secondaire.

          Bonne soirée,

          1. Touzeau /
            Bonsoir Ghislain

            Merci beaucoup pour ces Infos concernant le dioxyde de chlore.
            Le partage des expériences des uns et des autres nous permet de mieux nous soigner et de garder beaucoup d’espoir, nous forger une volonté de guérir.
            La médecine chinoise peut également bien aider, en tout cas pour supporter les chimios et pour les personnes qui ne se sentent pas prêtes à suivre l’alimentation cétogene etc…Au début de mon cancer j’ai commencé par là et ça m’a bien aidé.
            Très bonne soirée Ghislain
            J’ai vu que vous avez laissé vos coordonnées est ce que je pourrais vous contacter si nécessaire. ?
            Corine

        2. Ghislain /
          Bonjour Corinne,

          Bien entendu, vous pouvez me contacter.

          Bonne journée,

          1. Corine /
            Merci
  9. Jean-Pierre /
    Avez vu lu l’article sur le point concernant les méfaits du chlorite de sodium ?
    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/anne-jeanblanc/mise-en-garde-contre-la-solution-minerale-miracle-vendue-sur-internet-07-10-2010-1246020_57.php
    A mon avis, ce sont des allégations sans fondement……
    1. farid ziani /
      Bonjour,
      Là encore, la « galaxie » « Jim Humble à déblayé le terrain mais comment en vouloir à la presse subventionnée sans nuances qui campe excellemment son rôle d’enfumeuse des masses ?
      Voici une référence officielle qui date de 2010 et qui nous donne une idée des mauvaises pratiques à l’origine de cette suspicion :
      http://www.centres-antipoison.net/cctv/Rapport_CCTV_Solution_minerale_miracle_2010.pdf
      3 cas :
      1) 15 gouttes 2 fois par jour => beaucoup trop
      2) fièvre + douleur thoracique 12 heures après avoir pris une goutte alors que des gens qui prennent beaucoup plus n’ont aucun problème…
      3) problème lié à de l’iode injecté pour un scanner. Il semble que l’iode et le chlore ne fassent pas bon ménage.
      Une dernière remarque : on ne voit pas cette presse multiplier les articles sur le rapport coûts/bénéfices de la chimiothérapie…
      1. Jean-Pierre /
        Bonjour,
        Donc il semblerait que l’iode, ce ne soit pas compatible avec la prise de Chlorite de sodium. Ce problème est ‘il récurent selon le cancer. Chaque individu réagit différemment. Faut ‘il prendre le chlorite pendant la chimio, entre……
      2. Ghislain /
        Merci pour le lien.
    2. natacha /
      cette publication date de 2010 ???
  10. Lemeunier Nadia /
    Bonjour mon mari a une leucémie chronique et prends des cachets de chimio tout les matins 3 imbruvica 140 mg depuis le moi de septembre et il y y’a 3 ans il a fait pendant 6 mois de la chimiothérapie alors ma question peut il prendre se traitement et faire aussi la méthode métabolique merci beaucoup à tous
  11. pierre /
    Intéressant, cela peut-il avoir un effet favorable sur un cancer de l’estomac?
    1. DAUFIN /
      Aucun recul pour le moment, chacun fait en son âme et conscience (quand la médecine n’a pas de solution pour les malades, c’est l’espoir que nous malades avons besoin pour continuer à nous battre ;)).
      Matthieu
  12. BOFFOUE SOLANGE /
    Merci à vous tous du fond du cœur pour les avancer dans la lutte contre le cancer.
    Que l’Éternel Dieu tout puissant vous donne encore plus de sa science infinie et de son savoir inépuisable pour que sorte très prochainement un traitement définitif contre ce fléau qu’est le CANCER.
    Merci pour vos recherches, merci pour votre combat, merci pour votre humanité, merci pour votre courage envers et contre tous, merci pour tous vos sacrifices et merci enfin de donner de l’espoir à tous les malades atteints du cancer.
    Je crois en vos recherches et Dieu à coup sûr vous donnera la victoire « V » sur ce fléau.
  13. sztark /
    Je me souviens d’une vidéo du professeur Luc Montagnier et du docteur L.S
    Monsieur Montagnier était intimement persuadé que le cancer avait une origine virale ou bactérienne http://guerir-du-cancer.fr/cancer-decouvertes-traitements/
    Le dioxyde de chlore serait alors doublement intéressant !
  14. Dichos /
    Bonjour,
    le lien donné (https://www.apoticaria.com/produit-67-kit-sanchlor-100-ml.html) peut donner le pied à l’étrier mais le prix est 10 fois celui des produits achetés ailleurs, très courants…
    1. hufschmitt /
      Bonjour Dichos,

      Chacun reste libre de faire ses achats ou non lui semble.

      Pour ma part, j’ai été sur ce site sur les conseils avisés de l’une de mes connaissances.

      Bonne journée

    2. Florian /
      Dichos, quels sont les autres produits 10 fois moins chers que vous proposez ?
      1. Dichos /
        Bonjour, il suffit de chercher du chlorite de sodium et de l’acide citrique sur Internet ce sont des produits très courants et très peu chers, je ne veux faire de publicité pour aucun commerçant en particulier.
  15. Ghislain /
    Concernant le dioxyde de chlore, vous pouvez acheter sur le site ci-après :

    https://www.apoticaria.com/produit-67-kit-sanchlor-100-ml.html
    1 goutte + 1 goutte toutes les 2 heures puis (tout doucement)2 + 2, 3+3 .

    10 prises par 24h.

    Il faut attendre la réaction chimique soit 3 mn puis boire le mélange immédiatement après y avoir ajouter de l’eau (25cl).

    1. Smail Amal /
      Merci
    2. Smail Amal /
      Ghislain

      Vous utilisez ce produit ?
      Pouvez vous svp me contacter 0665106291

      Merci

    3. Joel /
      Encore quelques précisions s’il vous plait:
      1goutte+1goutte toutes les 2h pendant 24h
      puis 2+2 toutes les 2 heures pendant 24h
      puis 3+3 toutes les 2 heures pendant 24h
      et chaque jour 1goutte de chaque flacon en plus.
      Est-ce cela?
      Y a t’il un compte gouttes avec le produit Sanchlor?
      Il faut que la (ou les) goutte prélevée dans chaque flacon soit déposée dans un verre vide et qu’elles soient au contact l’une de l’autre pour que la réaction chimique se fasse durant les 3 minutes?
      Puis on rajoute de l’eau et on boit.
      Est-ce cela?

      Merci beaucoup.

      1. Ghislain /
        Bonsoir Joel,

        Avec le produit suivant, il semble que le compte gouttes soit livré avec :

        https://www.apoticaria.com/produit-67-kit-sanchlor-100-ml.html

        J’ai acheté, l’autre version du produit mais il n’y a pas, à proprement parlé, de compte gouttes.

        Il s’agit ensuite de verser 3+3 gouttes dans un verre propre et vide, puis attendre 3 mn. Remplir immédiatement le verre (25cl) et boire le contenu.

        Bonne soirée,

        1. Joel /
          Merci.
          Bonne journée.
        2. farid ziani /
          Ce n’est pas 4 gouttes plutôt ?
      2. DAUFIN /
        Bonjour,

        La prise est 10 fois par jour et le maximum de goutte et de 3+3 toutes les 2 h (donc 30 gouttes par jour).

        Effectivement il faut attendre 3 minutes de réaction des deux produits.

        Si avec 3+3 gouttes vous avez des nausées et vomissements, il faut réduire à 2+2 gouttes 10 fois par jour.

        J’espère avoir répondu à votre questionnement et tenez-nous informé.

        Bien à vous et belle journée

        1. Joel /
          Merci pour vos éclaircissements.
          Encore d’autres peut-être:
          Pourquoi s’arrête-t-on à 3+3 gouttes?

          Avec un PSA à 0,2 en train de remonter après arrêt de l’hormonothérapie (fenêtre thérapeutique) il y a 8 mois.
          Première étape: je me dis que si le PSA arrête son ascension , ce sera grâce à l’action du chlorite de sodium vu qu’il n’y a pas d’autres traitements.
          Deuxième étape: je continue le chlorite de sodium jusqu’à ce que le taux de PSA ne descende plus.
          Troisième étape: arrêt du chlorite de sodium et suivi par dosages de PSA.
          Encore plein de ponts à réfléchir sur l’espacement des PSA et peut-être d’autres choses auxquelles je n’ai pas encore réfléchi comme:
          pourquoi « préférer » le chlorite de sodium à la reprise de l’hormonothérapie lorsque le PSA sera remonté à 2, ce qui ne saurait tarder.
          C’est pas évident de devenir son propre médecin!
          On est des défricheurs, on n’a pas le choix!

          Malgré tout si quelqu’un à un avis sur tout ça, ça pourrait m’aider.
          Un grand merci d’avance.

    4. voltz francis /
      BONJOUR MONSIEUR,

      j’ai une questionde ‘pratique’ qui interessera bcq de monde: comment organisez vous votre journée,sachant qu’à raison de 10 prises espacées de 2h , cela fait 20h par jour?..ceci par rapport au cycle veille/ éveil entre autre.

      merci;
      bien à vous.
      francis

      1. hufschmitt /
        Bonjour Francis,

        « J’ai de la chance », je dors peu et très mal….

        Ensuite, j’ai un travail de bureau qui me permet facilement de faire la préparation.

        Bonne journée à vous,

    5. ysabel /
      Bonjour Ghislain,
      Déjà merci pour ce fabuleux témoignage pleins d’espoir moi même atteinte d’un cancer du col de l’utérus stade IV révélé fev 2017 5 chimio et radiotherapie ts les jours en avril et cimentoplastie en Janv sur métastases osseuse sur sacrum.
      Pour le traitement de dioxyde de chlore j’ai dû mal à bien comprendre la prise de dioxyde de chlore il faut commencer par 1g+1g tte les 2h pendant 24h puis ajouter 1g ts les jour s mais quelle est la dose finale?
      Merci de votre réponse
      Ysabel
      1. farid ziani /
        4 gouttes toutes les 2 heures, 10 fois par jour.
      2. Ghislain /
        Bonjour Ysabel,

        La formule est la suivante : 3 gouttes + 3 gouttes x 10 prises toutes les 2 heures.

        Bien à vous,

  16. Smail Amal /
    Bonsoir à tous

    Quelqu’ Un peut m’expliquer comment fabriquer et prendre le dioxyde de chlore
    J’y comprends pas grand chose

    Merci

  17. Joel /
    Je me pose des questions sur les effets du sport( qui entraîne la production d’acide lactique) sur le développement des cellules cancéreuses?
    Le médecin oncologue préconise pourtant la pratique du sport dans le cas d’un cancer de la prostate.
    Monsieur Tautelle évoque une remontée du PSA après une augmentation de son activité physique.
    Faut-il préconiser le sport en fonction de chaque patient?

Laisser un commentaire

:

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.