• Témoignage de Lucienne

    Lucienne atteinte d’un cancer du pancréas a refusé les traitements conventionnels et se soigne avec le traitement métabolique du Dr Schwartz, le bleu de méthylène et le régime cétogène.

  • Témoignage de Frédéric (Glioblastome grade IV) MàJ janvier 2019

    Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

    Bonjour,

    Comme me le demande depuis un moment Laurent Schwartz et moi-même qui me le dis aussi, je fais suite de la maladie qui m´a touchée en Mars 2015, et qui m´a fait voir la vie autrement plutôt que de me la bousiller, …étrange oui, sans aucun doute. Mais c´est un sujet autre

    D´autant plus que la tumeur vient de récidiver en octobre 2018

    Je l´ai senti de suite. Allant rénover ma maison pour la louer plu tard, j´ai soudain ressenti une légère difficulté pour conduire.

    J´ai immédiatement compris pourquoi. En une semaine, je boitais déjà pas mal, alors j´ai pris l´initiative de faire 5 jours de chimio sans tarder. Il me restait en effet du TMZ bien que périmé datant de mon arrêt chimio 2 ans plus tôt

    Voilà … En décembre j´ai fait 5 jours de rayons … … sait pas trop si ça a fonctionné car c´est le bazar après des rayons : œdème cérébral, crise épilepsie, mon hémiplégie gauche intensifiée Mais cela peut être passager si c´est une fausse progression (pseudo progression).

    À ce jour j´ai toujours le pied gauche paralysé, mais j´ai l´impression que ça progresse au genou… encore une fois c´est peut-être lié à la radio. Positivité !

    La main gauche va à peu près bien, quoi que jouer du piano redevient galère, cela dépend des jours. Bon et puis les mini crises d´épilepsie provoquent à chaque fois une diminution de la proprioception et de la motricité gauche, et le lendemain ça va mieux … et là je vous écris en pleine chimio donc espérons que tout soit lié

    On verra en Mars, date du prochain IRM

    Si cela ne s´améliore pas, on ajoute l´Avastin. Mon gène MGMT étant méthyle, je mise sur la chimio tout en espérant que la tumeur ne soit pas devenue trop chimio résistante, quant à l´Avastin lui, il s´en fout du gène Mgmt … enfin j´espère pas en arriver là. Je lis et entend toujours de tout et son contraire à propos de l´Avastin

    Il est évidant pour moi, et avec l´expérience si j´ose dire, que cette fois je compte sur la chimie pour stopper cette tumeur. Si la chimio et les rayons ont pu la stopper comme la première fois, je pourrais reprendre l´entretien avec le traitement méta (que je prends toujours) et autres compléments et médocs, et espérer qu´elle régresse.

    Dans le cas contraire, ben on le sait ça va très vite

    Mon but est de tenir le coup jusqu´à ce que l´immunothérapie fonctionne vraiment, car pour l’instant, les vaccins comme DC VAX et autres ne sont apparemment pas aboutis .. et puis encore faut -il avoir 70000 euros !

    Quelque chose qui fonctionne, ce sont les électrodes d´Optune Novocure TTField, idem là c´est 21000 euros par mois, et ce, pendant des mois !

    Moi je prends toujours la même chose avec en plus le DMSO et le DCA . Je fais aussi des cures d´artémisinine, 12 gr en 2 jours

    Je ne prends pas d´hypochlorite, peut-être devrais-je … je l´ai fait 3 fois par cure de 10 jours … mais à chaque fois j´ai stoppé avant la fin, … et je ne sais pas vraiment pourquoi, ou je ne suis pas convaincu, j´ai besoin de plus de retours ? En gélules, c´était trop de contrainte avec les gouttes toutes les 2h.

    Je n´apporte pas trop aide ni infos cette fois avec mon témoignage.

    Mais comme certaines et certains se disent tout simplement « que devient-il ou elle, toujours parmi nous ? … son automédication fonctionne-t-elle toujours ? » eh bien je donne des nouvelles 🙂

    F.A

    Mes témoignages :

     

  • Comprendre l’effet Warburg : Les exigences métaboliques de la prolifération cellulaire

    1 Department of Medical Oncology, Dana-Farber Cancer Institute, Boston, MA 02115, USA
    2 Beth-Israel Deaconess Cancer Center and Department of Systems Biology, Harvard Medical School, Boston, MA 02115, USA
    3 Department of Cancer Biology, Abramson Cancer Center, University of Pennsylvania, Philadelphia, PA 19104, USA
    * To whom correspondence should be addressed: ude.dravrah.smh@yeltnac_siwel; ude.nnepu.dem.liam@giarc

     
  • Pour valider le traitement métabolique du Dr Schwartz

    En raison de la non réponse de l’administration fiscale dans les délais, les dons faits à notre association V*A*I*N*C*R*E* sont bien déductibles de l’impôt sur le revenu!

    Nous savons l’avancée que représentent les recherches sur la relation entre le cancer, le métabolisme de la cellule, la mitochondrie, le sucre sous toutes ses formes. Il y a là un espoir de traitement simple, bon marché et surtout efficace. Mais ces traitements, si de nombreux témoignages montrent l’espoir qu’ils représentent, les médecins ne peuvent les appliquer faute de reconnaissance officielle. Nous avons donc créé une association pour essayer d’obtenir des essais normés susceptibles d’être reconnus.
    Un premier succès a été obtenu : l’Institut du Cerveau et de la Moelle, dans le cadre de l’hôpital de la Salpêtrière accepte de faire des essais thérapeutiques sur un type de cancer : le cancer primaire du cerveau ou glioblastome pour lequel il n’existe pas de traitement. Pour cela il faut de l’argent : ces essais ne peuvent être financés par l’argent public.
    Nous avons donc créé une association loi de 1901. Les dons devraient être déductibles de l’impôt sur le revenu dans le cadre de la loi. Nous attendons confirmation des impôts, mais ne doutons pas de l’obtenir, nos statuts, nos activités étant conformes à la loi.

    Ils peuvent être adressés par chèque à notre adresse:
    V*A*I*N*C*R*E*

    35 rue de Villiers-  92200 Neuilly
    P
    ar virement :         Crédit Mutuel
    IBAN : FR76 1027 8060 2500 0203 7260 151
    BIC : CMCIFR2A

    Mais s’il vous plait envoyez un double de votre virement à l’adresse de notre association ou un courriel à :
    onyarrivera@free.fr
    Vous serez régulièrement informés

Diméthylsulfoxyde
Dimethylsulfoxid.svg   DMSO-3D-vdW.png
Structure du diméthylsulfoxyde

DMSO-2D-dimensions.png   DMSO-elpot.png

1,2-Dichloroéthane
Composé chimique
Résultat de recherche d'images pour "1,2-Dichloroéthane"

Description

Le 1,2-dichloroéthane, aussi connu sous son ancien nom, le dichlorure d'éthylène, est un composé chimique qui a pour formule C₂H₄Cl₂. C'est un liquide incolore huileux qui possède une odeur proche du chloroforme. C'est un précurseur du chlorure de vinyle, lui-même précurseur du PVC. Wikipédia

 
Point d’éclair : 13 °C (coupelle fermée).
1re énergie d'ionisation : 11,04 ± 0,02 eV (gaz)
Formule brute : C2H4Cl2;
Solubilité : dans l'eau: 8,7 g·l-1