Cancer de la prostate : stabilisation par un traitement métabolique – report de la prostatectomie

Cet article relate une expérience personnelle, il ne doit en aucun cas être pris comme exemple, sans un avis et un suivi médical, chaque cas étant différent.

Bonjour, je profite de ce site pour faire part de mon cheminement et de mes choix face au cancer de la prostate.

J’ai découvert ma maladie en décembre 2014, un adénocarcinome de la prostate.

Passé le cap de la douche froide, il a fallu entamer des démarches.

Comme beaucoup, je suis allé voir un urologue et très vite, il m’a proposé une prostatectomie, l’ablation de la prostate.

Étant cavalier professionnel, je me voyais mal poursuivre mon métier avec des fuites urinaires et la perspective de l’impuissance à 48 ans, ne me tentait pas non plus.

La perspicacité de mon épouse, m’a permis de découvrir le Dr Schwartz et surtout, son approche différente des autres praticiens. Très rapidement, j’ai pris contact avec lui et les perspectives qu’il m’a proposées, m’ont rapidement convaincu.

Depuis 4 ans et demi, je suis ses prescriptions médicales qui sont à base de Metformine, Acide Alpha Lipoïque et Hydroxycitrate.

Mon PSA a fluctué à la hausse et à la baisse, en restant jusqu’à ce jour entre 3,45 et 5,40.

Je peux continuer à exercer mon métier, avoir une vie d’homme normal et des projets plein la tête.

J’espère que mon témoignage pourra aider certains à se rassurer sur cette approche thérapeutique et à trouver leur voie face à cette maladie.

5,40 le 03/19
4,64 le 12/18
4,39 le 08/18
4,85 le 03/18
4,40 le 11/17
4,09 le 11/16
5,40 le 10/16
3,50 le 06/16
4,31 le 12/15
3,67 le 09/15
4,32 le 05/15
4,36 le 03/15
3,45 le 09/14
4,83 le 06/14

Traitement

  • Metformine 850mg 2xjour
  • Hydroxy citrate 500mg 3xjour
  • Acide alpha lipoïque 600mg 2xjour

Bruno

Il reste 13 commentaires Aller aux commentaires

  1. Gey Hervé /
    Bonjour
    Comment contacter le Dr. SCHARTZ
    Suite à une biopsie de la prostate en Décembre 2018 : adénome carcinome
    Gleason 4+3 je suis traité par hormonothérapie
    Enantone 30mg injection tous les six mois
    Et casodex 50mg/jour

    PSA en novembre 2018 = 299
    Janvier. 2019 = 10,5
    Avril. 2019 = 1
    Irm et scanner métastases osseuses sur le squelette

    J’aimerais avoir un avis du Dr. SCHARTZ
    car je suis transplante rénal depuis 1994
    et je voudrais suivre le traitement métabolique
    Merci de me répondre

    HERVÉ

  2. seninet /
    Bonjour Bruno,
    votre courage est admirable et merci pour votre courage.
    Comment avez-vous pu contacter le Dr Schwartz svp, car à la Salpêtrière il est injoignable.
    Je cherche une aide et une prise en charge pour ma mère atteinte d’un cancer colorectal avec envahissement de la vessie et fistule colo-vésicale qui multiplie les infections urinaire et affaiblit les rein dont la créatinine commence à s’envoler vers 200/350.
    Les equipes medicales et oncologue ont baissé les bras et veulent que ma mère en fasse de même, mais elle refuse et veux se battre jusuq’au bout pour se soigner.

    Dr Schwertz SVP pourriez vous nous aider ?
    sinon nous cherchons un oncologue ouvert d’esprit qui pratique le traitement dans les yvelines et aussi (pour la suite) vers Montpellier.
    Merci par avance pour votre aide.

    Cordialement,

  3. lafon /
    bonjour

    Il est rassurant de voir que l’ablation n’est pas une fatalité.

    Dans une situation semblable à la votre – PSA env. 5, IRM pas concluant, je dois probablement faire une biopsie (consultation prévue en juillet) – j’aurais aimé savoir comment trouver des thérapeutes à même d’ordonner de tel traitement

    Merci

  4. ARSAC /
    PS à Bruno : En fait, ce qui aurait été intéressant, c’est d’indiquer l’évolution du Score de Gleason (degré d’agressivité de la tumeur, grade 1 à 5) …
    1. schwartz /
      il n y a pas eu de deuxieme biopsie, seule facon de savoir l’evolution du Gleason

      Laurent

  5. lafon /
    bonjour

    confronté à un problème semblable, et désireux évidemment d’éviter toute opération, je suis très désireux de savoir comment vous avez défini et obtenu le traitement dont vous parlez.
    Par ailleurs avez vous fait des biopsies?

    Merci

  6. Philippe /
    Bonjour,
    Bravo pour ces bons résultats concernant le PSA.
    Vous dites que vous avez découvert votre maladie en décembre 2014.
    Etant dans une situation proche de la votre, j’aimerais savoir les résultats des examens faits pour en arriver au diagnostic ( sans doute biopsies et IRM).
    Cordialement
    Philippe
  7. ARSAC /
    Bonjour Bruno et merci pour votre témoignage,
    1/ En effet, le diagnostic n’est pas uniquement basé sur le PSA (on peut avoir une HBP -hypertrophie bénigne de la prostate- avec un PSA de 10, voire 20).
    Pour moi, un examen IRM avait montré que mon adénome devait être bénin.
    Mais suite à une brutale augmentation de PSA (4 à 10), le Pr O. C. de l’hôpital Tenon (Paris) m’a prescrit 6 mois d’Avodart pour vérifier que ce traitement avait bien diminué la progression du PSA, et donc qu’un traitement laser de l’HBP était possible, sans risque.
    2/ Avec la metformine, vous a-t-on prescrit un supplément vitamine B12 ?
    Bien cordialement
  8. Richard HAAS /
    Bonjour Bruno,

    Je suis un ancien professionnel de la santé de plus de 82 ans.

    Bravo Bruno pour votre courage d’avoir osé de tenter « autre chose » Je suis totalement de votre avis. Je ne suis pas certain que le PSA soit LE marqueur le meilleur comme indicateur d’un cancer de la prostate. Je connais une personne à qui on a enlevé la prostate après biopsie et dont le PSA a continué à évoluer, à monter dans le mauvais sens. Actuellement il est sous une espèce de chimiothérapie qui le stabilise à un niveau haut. Personne n’y comprend rien et plusieurs Petscann ne montrent rien.

    Une question complémentaire. Avez-vous également modifié votre mode alimentaire en passant par le « régime cétogèneène »

    Merci d’avance pour votre complément d’information.

    Cordialement.

    Richard.

  9. Delannoy /
    Bonjour,
    Je pense que le diagnostic n’est pas uniquement basé sur le psa.
    Quels examens avez-vous subi en 2014 ? Et depuis ?
    Cordialement
  10. dichos /
    Bonjour
    je suis ravi pour vous de cette bonne évolution d’autant plus que l’on peut penser que les hausses du PSA sont liés à votre profession de cavalier.
    Votre médecin a accepté de vous prescrire de la metformine hors de son cadre habituel?
    Prenez-vous d’autres compléments et faites-vous par moment des pauses dans la prise du traitement métabolique?
    .Cordialement
  11. Dr COMET /
    Bonjour,
    le cancer de la prostate est, dans 90% des cas, si bénin, que si on ne l’avait pas dépisté, il serait resté muet ! De plus, le PSA n’est pas un test fiable… Alors on ne peut simplement que conclure que la méthode du Dr Schwartz peut être appliquée à tout dépistage positif du cancer de la prostate, sans se soucier d’une quelconque prise de risque de ne pas accepter les traitements lourds que veut imposer la cancérologie.
  12. Georges Jutras /
    J.ai le cancer de la prostate avec métatase
    avez vous une solution ?

Laisser un commentaire

:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.